Le Billet d’Eva : Les impressionnistes en privé au Musée Marmottan

Manet Bar des Folies Bergère
Édouard Manet  » Le Bar des Folies-Bergère  » 1881

Par Eva Naccache

Encore une exposition« IMPRES­­­SIONNISTE » !!!!! Celle-ci est différente, non par les œuvres, mais par son côté « privé » intime. Œuvres appartenant à cinquante collectionneurs. Certaines n’ont jamais été exposées car elles ont été achetées directement à l’artiste. Elles ont vécu dans des familles choisies, aimées, admirées, vivantes.

La présentation chronologique nous permet de percevoir l’évolution des recherches : d’abord des paysages de Corot, puis de Jongkind, et des « ciels d’Eugène Boudin »…..Manet, maître et précurseur, est représenté par « Le bar des Folies Bergère » et pour Bazille : « Terrasse à Méric » Nous passons ensuite aux toiles de chaque artiste. Peu de grand format, il faut rester dans l’accrochable chez soi.

**Retrouvez les billets d’Eva Naccache**

Passés ces coups de griffes, ne boudons pas notre plaisir !!! couleur…lumière… atmosphère ; tout est agréable à l’œil et on apprécie l’invention du tube de peinture qui, en 1870, a permis de quitter l’atelier et d’aller dans la nature. L’important n’est pas le sujet mais la manière dont on le représente. La neige de Sisley nous fait admirer un blanc, qui n’est jamais blanc, mais éclairé, sublimé de bleu, de rose ou de jaune ; en contraste avec les couleurs éclatantes choisies par Monet pour les « Planches de Trouville »

Bazille : Terrasse à Méric
Bazille : Terrasse à Méric

Depuis la fenêtre du 66 boulevard Haussmann, Caillebotte nous offre une vue originale sur Paris, une femme de dos regarde la rue, au premier plan se dessine une silhouette masculine de profil. Influence de l’art asiatique qui détermine un nouveau cadrage.

Degas conserve son originalité : pas de nature mais de magnifiques dessins et des cires représentant des danseuses.

En parcourant l’exposition, on évoque Monet juxtaposant ses toiles à Giverny, et passant de quart d’heure en quart d’heure de l’une à l’autre pour suivre la lumière !!! Les nymphéas sont bien l’aboutissement de cette recherche de l’instant dans sa lumière et dans l’impression qu’il nous communique.

Si à l’époque, on ne savait rien voir dans ces taches de couleurs, apprécions l’harmonie qui se dégage de ces toiles

A voir, à revoir par plaisir et parce que nous ne retrouverons pas ces trésors. EN♦

Eva NaccacheMusée Marmottant jusqu’au 6 juillet 2014
Visite guidée et billets

Publicités

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s