La social-démocratie suédoise

ikeaplan[1]Par Michel Smadja

Ainsi un des premiers actes politiques du nouveau gouvernement social-démocrate de Suède a été la reconnaissance de l’État de Palestine. Il est probable que la situation intérieure du pays avec une forte immigration a dû jouer un rôle dans cette décision.

Toutefois il ne faut pas ignorer la longue tradition de fourberie de ce parti politique qui dirige la Suède depuis très longtemps. A commencer par ses relations avec l’Allemagne nazie.

Neutre !
La neutralité de la Suède pendant la deuxième guerre mondiale a été justifiée par la peur d’être envahie par ce pays qui occupa la Norvège et le Danemark. Il n’empêche que ce manque de courage devant le pire régime politique que l’humanité n’ait jamais connu, aurait dû inciter les dirigeants suédois à plus de retenue dans les affaires du Monde.

La fourniture de minerai de fer au IIIe Reich, l’autorisation de transporter les troupes allemandes vers la Finlande ainsi que l’évasion de l’or nazi volé aux victimes de la solution finale sont les aspects négatifs de cette politique de neutralité. D’un autre côté, il faut en reconnaître l’aspect positif qui a permis le sauvetage de Juifs rescapés du Danemark.

Cependant on ne peut pas trop préjuger des bons sentiments des gouvernements suédois alors que l’eugénisme a été pratiqué dans ce pays entre 1936 et 1976 par la stérilisation de quarante mille personnes[1].

Pendant la période de la Guerre Froide qui opposa le monde libre au totalitarisme soviétique, la Suède continua à se réfugier dans le neutralisme alors que toutes les démocraties faisaient bloc au sein de l’Alliance Atlantique (excepté la Finlande et l’Autriche, « neutralisées » de force et la Suisse).

Le modèle suédois
D’un côté le fameux modèle suédois qui n’en était pas moins une société capitaliste et de l’autre une neutralité de bon ton qui confortait la respectabilité de l’autre régime totalitaire du vingtième siècle, le communisme ainsi que tous les démagogues du Tiers-monde comme Nasser, Lumumba et autres. Démagogues qui sont responsables des millions de malheureux qui se jettent, actuellement, sur les côtes européennes pour échapper à l’enfer de leurs pays.

Il faut se rappeler que le communisme stalinien a soutenu et armé le national-socialisme de Nasser et du syrien Assad (père du dirigeant actuel) contre l’État d’Israël. Quant au communisme non-soviétique, il est représenté au Proche-Orient par les assassins d’enfants à Maalot et Kiriat-Chmoné[2], dès 1974.

Médiation suédoise
La malfaisance des gouvernants suédois vis-à-vis du sionisme ne s’arrête pas là. Il faut se souvenir du comte Bernadotte, dépêché par ceux-ci comme médiateur pendant les combats entre les Juifs et les Arabes et qui devaient permettre la création de l’État d’Israël. Bernadotte proposa que 20% de la Palestine soit attribués aux Juifs, alors que les plans précédents leurs en attribuaient 55%[3]. Cet étrange médiateur ne se gênait pas de parler du « pillage sioniste et de la destruction des villages arabes ».

Les pogromes contre les Juifs lui avaient certainement échappé, notamment ceux d’Hébron. Il n’avait pas dû remarquer non plus l’extraordinaire développement économique de la région grâce au projet sioniste. Développement économique qui y a attiré une forte population arabe des pays environnants.

MalmöFace à cette mauvaise foi évidente, il fut exécuté par les partisans du groupe Stern. Dans une guerre de survie, il est très difficile d’apprécier la position la plus juste et la plus « démocratique ».

Aujourd’hui, manifestement le totalitarisme du 21e siècle est représenté par l’islamisme. L’islamisme est une idéologie politique qui veut imposer l’Islam à toute l’humanité. Avec des pratiques particulièrement oppressives et dégradantes : décapitations, mutilations, lapidations, châtiments corporels, expulsions, intolérance, refus de la science et de la démocratie.

La conférence des états islamiques (aujourd’hui OCI, Organisation de la Coopération Islamique) comprenant cinquante sept pays, prône, plus ou moins ouvertement, l’islamisation du monde entier. Le monde arabophone, à lui seul, représente trois cent millions d’individus. Les vingt et un états arabes couvrent quatorze millions de kilomètres carrés. (Le « grand » Israël ne représente même pas deux millièmes de cet ensemble).

Il est donc évident que la « courageuse » social-démocratie suédoise a choisi son camp. Celui de l’irrédentisme arabo-musulman. Comme elle fut neutre vis-à-vis du nazisme et bienveillante vis-à-vis du communisme et du tiers-mondisme.

Malmö, ville islamique
L’islamisme peut prendre des formes plus ou moins violentes et se répandre de Gaza à Malmö. Des échos de presse nous parviennent de la troisième ville de Suède en passe d’être « Judenrein » avec la complicité de son maire social-démocrate, particulièrement anti-israélien.

Il est peut-être temps pour les organisations juives de demander des comptes à ces pseudo-organisations humanistes qui ont la prétention d’incarner la Justice dans le monde. Dernièrement dans notre pays la mairesse communiste de Valenton, en région parisienne, vient d’inaugurer une allée Marwan Bargouti, en prison en Israël, pour l’assassinat de plusieurs civils israéliens.

L’aide puissante que trotskistes, communistes, verts et une partie des socialistes apportent aux organisations terroristes palestiniennes rejaillit inévitablement sur les communautés juives d’Europe. Les derniers incidents à Sarcelles et rue de la Roquette à Paris prouvent à l’évidence que ceux qui ne supportent pas que des Juifs vivent paisiblement à Sdérot et Ashdod, ne tolèrent pas plus les Juifs de Sarcelles et de la rue de la Roquette. MS♦

Michel Smadja[1] wikipedia
[2] FDLP et FPLP-CG. Le premier reste un membre respecté de la « communauté dite progressiste ».
[3] Sans oublier que dès 1922, une large partie (les deux tiers) de la Palestine était déjà amputée pour former la Transjordanie.

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s