« Pourquoi tant d’amour ? »

Preuve d'amourPar Aimé Ovadia

Tous les jours, les preuves d’amour arrivent

Les Pharaons aimaient les juifs (les Hébreux comme ils se nommaient à ce moment-là) au point de les avoir gardé 400 ans. Il les a nourris et logés en échange d’un travail « glorifiant » et « épanouissant » : celui de construire les tombeaux des hommes les plus puissants de l’époque, les Pharaons, et ainsi participer au rayonnement de la civilisation égyptienne. Bien sûr il fallait qu’ils se soumettent à quelques « compensations » comme, quelques coups de fouet, quelques humiliations, quelques … mais ne dit-on pas : « qui aime bien châtie bien » ? Et un jour n’en pouvant plus, étouffant de tant d’amour, ils décidèrent de prendre leur indépendance. Ne voulant les laisser partir, tellement il les aimait, Ramsès les a poursuivis jusqu’à « suicider » son armée. (Exode 1:1-15:21).

Que d’amour, Ramsès, c’est beaucoup trop…, nous t’aimons aussi.
Depuis, les peuples qui suivront aimeront les juifs tout autant, sinon plus.

Peuple déicide
Sous l’accusation de « peuple déicide » (comme si Dieu pouvait mourir), toutes les preuves d’amour eurent cours et furent justifiées. Vint aussi l’accusation « d’hostilité à Dieu ». Quel dieu ? Le leur, celui des juifs ou le seul et l’unique ? Ou encore que les juifs ne reconnaissent pas le messie en Jésus.

« N’est-il pas reconnu que lorsque le Messie arrivera, la paix sera dans le monde ?
Depuis 2000 ans, avons-nous la paix dans le monde ? Les hommes s’aiment ils (comme leur prochain) aujourd’hui ? Non rien de cela, toujours, la guerre, les guerres, et rien, pas une lueur d’espoir à l’horizon, ce serait plutôt le désespoir que l’on voit poindre. Ah, mais non, je me trompe, IL reviendra, IL va revenir. Est-ce à dire qu’IL n’aurait pas bien fait le travail la première fois ? ».

Vint ensuite l’accusation de « profanation de l’hostie », celle de « meurtre rituel », celle de « les juifs sont à l’origine de la grande peste », « les juifs empoisonnent les puits » et bien d’autres encore… En somme, les juifs sont responsables de tous les maux, quels qu’ils soient, surtout les plus mauvais. Bien entendu tout cela s’accompagna encore et encore de preuves d’amour, de grandes preuves d’Amour. Les mêmes clichés ont encore cours aujourd’hui et servent à endormir les idiots.

ghetto
Ghetto

La grande invention
Les juifs étaient tellement aimés et chéris qu’on les enferma comme les biens les plus précieux pour ne pas attiser la convoitise, on restreint leur déplacement de peur qu’ils ne s’égarent, on créa pour eux le GHETTO, on y mit des murs autour et des horaires d’entrée et de sortie pour mieux les avoir sous la main. On les obligea à s’affubler de signes distinctifs (rouelle, étoile, chapeau conique, …) pour mieux les reconnaître et leur témoigner cet amour débordant.

L’amour à son paroxysme, la SHOAH. La première fois dans toute l’histoire de l’humanité, on planifia, on organisa, on imagina méthodes et techniques, on construisit, on bâtit, on justifia l’injustifiable, on conditionna les esprits pour les rendre aveugles et/ou complices, pour détruire, éradiquer de la surface de la terre un peuple dans son entier. Chacun y alla de sa contribution, chacun donna ses juifs, certains insistèrent et firent du zèle pour que « leurs juifs » partent les premiers et soient accueillis les premiers au ciel, ou en enfer espéraient ils, comme si les premiers sacrifiés arrivés feraient que leurs sacrificateurs seraient « reconnus » et « servis » les premiers.

Et aujourd’hui ?
Rien, rien ne change, toujours les mêmes idées, les mêmes haines, les mêmes clichés, les mêmes aboyeurs ; « mort aux juifs » a été entendu à Paris, avec des élus de la nation dans le cortège. Les mêmes « ce n’est pas de notre faute, c’est la faute des juifs » les malheurs dans le monde, les guerres au moyen orient c’est la faute d’Israël et non pas la faute de ceux qui la font, la provoque
nt ou l’entretiennent avec des analyses foireuses servant on ne sait quels intérêts obscurs. Parions que si les juifs s’exilaient sur la lune et qu’il n’en restât plus un sur terre, les mêmes continueraient à dire que c’est encore la faute des juifs qui les ont abandonnés. Toujours cet amour ?

*** Autres articles d’Aimé Ovadia ***

Cet amour inconditionnel et irrationnel est incompréhensible, sinon qu’il relève de la psychanalyse. Si les experts du domaine s’exprimaient, je pense qu’ils diraient que vous semblez comme des amoureux éconduits qui finissent par haïr, c’est vrai que les juifs ont toujours refusé de suivre vos croyances, vos préceptes, vos usages, vous avez voulu les leur imposer il y a 2000 ans et aussi il y a 1400 ans et ils les ont rejetés alors vous avez commencé à les aimer de cet amour immense et étouffant.
Les juifs ont choisi le chemin qui leur a été donné et le poursuivent depuis plus de 3500 ans et continueront de le suivre, jusque-là ils n’ont jamais été déçus, les évènements leur donnent raison et prouvent que ce chemin est le bon.

Israël labo du monde.jpg
Israël laboratoire du monde

Retour à la maison
Ils reviennent dans leur patrie après deux millénaires, en soixante ans ils y construisent une grande puissance, un grand peuple, un État que beaucoup rêvent de copier, mais comme ils en sont incapables, beaucoup d’autres rêvent de le détruire. En Israël, les juifs ne sont plus soumis au bon vouloir « des amoureux transis ». Mieux, ils ne sont pas rancuniers, ils partagent toutes les avancés techniques, médicales, agricoles, … tous en profitent.

Je vais vous dire les secrets des juifs et du judaïsme, le premier est, comme le définissait « Hillel Hazaken », dernier président du Sanhedrin : « Ce qui est détestable à tes yeux, ne le fais pas à autrui. C’est là toute la Torah, le reste n’est que commentaire. Maintenant, va et étudie »

Le second est que tout est histoire et expérience – les juifs continuent à célébrer la sortie d’Égypte, la destruction des deux temples et les malheurs arrivés au peuple juif, ils célèbrent aussi le renouveau, la vie, le printemps et, plus proche de nous, la shoah avec le « Yom ha shoah », tout un pays s’arrête au même moment et pense très fort aux victimes de la barbarie et de la folie. Elle est là leur richesse : toujours aller de l’avant en s’appuyant sur le passé, leurs fondations sont solides, indestructibles.

Pour finir, je veux rappeler, en l’universalisant, la promesse faite par Dieu à Abraham et Jacob :

« Celui qui bénit les Hommes sera lui-même béni. Celui qui maudit les Hommes sera lui-même maudit » (Genèse 12 :3). AO♦

Publicités

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s