Mayotte : Palestine d’aujourd’hui et France de demain

bébés.jpg

« Dis, Maman, c’est qui les méchants, à Mayotte ? »

Par Liliane Messika

Mayotte est le 101ème département français. Dans cette île, sur 10 bébés qui naissent à la maternité, 9 sont issus d’étrangers en situation irrégulière. Ça vous rappelle quelque chose ? Oui, clairement.

La population s’insurge et s’est mise en grève, les barrages routiers se multiplient, la violence sourd. Et ça, ça vous rappelle quelque chose ? Non, rien : la métropole ne moufte pas, elle a eu le cerveau lavé plus blanc que Mayotte !

Le gouvernement français a envoyé la ministre des DOM TOM pour essayer de calmer les choses. La mesure s’est révélée inefficace, parce que les Mahorais ne veulent pas qu’on les calme, eux, ils veulent qu’on empêche l’immigration et qu’on cesse d’appliquer le droit du sol aux illégaux !

Une situation compliquée que personne ne souhaite expliquer clairement
– Dis, Maman, pourquoi y sont méchants, les Mayottans ?

– On ne dit pas Mayottans, on dit Mahorais. Et ils ne sont pas méchants, pourquoi dis-tu ça ?

– C’est ma copine Anna, elle a dit qu’ils veulent pas accueillir les immigrés. C’est méchant, de pas vouloir accueillir les immigrés.

– Même s’ils sont plus nombreux que nous ?

– Ils sont plus nombreux que qui ?

– A Mayotte, d’ici dix ans, si on continue de les naturaliser au même rythme, ils seront majoritaires et ils pourront décider de l’avenir de l’île.

– Mais Maman, c’est raciste d’être contre les immigrés !

Qu’est-ce que ça veut dire raciste, ma fille ?
– Ben, c’est de ne pas aimer les étrangers.

– Raciste, ça veut dire croire que le fait d’appartenir à une race, donc à une couleur, te rend supérieur aux autres races qui, corollairement, sont donc considérées comme inférieures.

– Bon, alors les Mayo… Mahorais, ils croient que leur couleur est mieux que la couleur des immigrés. C’est simple !

– Les Mahorais sont des Comoriens d’origine. Ils ont donc tous la même couleur et, en l’occurrence, la même religion, l’islam sunnite.

– Alors comment on peut savoir qui sont les gentils et qui sont les méchants ?

– Pourquoi poses-tu la question en ces termes ? Tu crois que ça aide à comprendre ?

– Bien sûr ! J’ai appris ça à l’école. Tous les noirs et tous les musulmans sont les gentils. Donc, les autres sont les méchants. Mais là, si c’est tous les mêmes, c’est trop dur…

Mayotte et Comores, c’est bonnet noir et noir bonnet
Mayotte est une des quatre îles de l’archipel comorien, qui était une colonie française jusqu’en 1974. A cette date, Mayotte a voulu devenir française. Les trois autres, Anjouan, Grande Comore et Mohéli, sont devenues indépendantes sous le nom de République Fédérale Islamique des Comores. La république islamique a changé de nom en 2001, devenant l’Union des Comores. Accessoirement, comme cette Union des Comores ne reconnaît pas le droit de la France à disposer de son peuple à elle, elle a porté plainte à l’ONU et il y a à ce jour deux résolutions du « Droit international » qui condamnent la France pour colonialisme.

Bagarre 1

C’est pas bien d’avoir des colonies
– La France ne peut pas avoir de colonies : c’est mal d’avoir des colonies, tous les instits et les profs nous l’ont expliqué !

– La question n’est pas que ce soit bien ou mal. Il se trouve que dans ce cas, c’est illégal. Du point de vue du Droit international (et là je parle des traités signés par les États, pas des votes automatiques des pays musulmans), le droit du peuple mahorais à disposer de lui-même est contredit par le droit du peuple comorien à rester un et indivisible, y compris en conservant la mainmise sur Mayotte. D’autant que Mayotte a disposé d’elle-même, non pas pour devenir indépendante, mais pour se faire adopter par un pays tiers.

– C’est drôlement compliqué. Et ça ne répond pas à ma question : qui est le gentil et qui est le méchant ?

– Je ne crois pas qu’il y ait d’un côté les gentils et de l’autre les méchants. Il faut que tu te fasses ton opinion toi-même.

– Mais je n’y connais rien ! Comment je fais ?

Demande-toi qui veut quoi
– Le pays des Comores, il veut garder son île Mayotte ?

– Exactement, l’Union des Comores veut être un pays puissant, donc le plus grand et le plus peuplé possible.

– Les Mahorais, eux, ne veulent pas faire partie d’un pays puissant ?

– Si, mais pas de l’Union des Comores. Le gouvernement comorien est corrompu, les îles se disputent, les coups d’état se succèdent, le chômage est endémique, bref il ne fait pas bon être comorien.

– Alors les Mahorais veulent partir ?

– Oui, mais comme ils se rendent compte qu’ils n’auront pas les moyens d’être beaucoup plus heureux tout seuls, ils ont eu envie de devenir français. Parce que, même si les Français de métropole se plaignent en permanence, ils vivent dans l’un des pays les plus riches et les plus favorisés du monde.

– Et nous on les y invite parce qu’on est gentils !

archipel Comores 2

En politique on doit faire ce qu’on doit et ce qu’on peut, pas ce qu’on veut
– Même si ce qu’on a envie de faire, c’est bien ?

– On aimerait être assez riches pour inviter le monde entier à notre table, mais on a de plus en plus de dettes, donc on est de plus en plus pauvres, alors c’est de plus en plus difficile.

– Pourtant, partager, c’est bien !

– Pour partager, il faut en avoir les moyens. Quand tu n’as que ton goûter, tu peux partager ta tartine avec une, deux ou peut-être trois copains ou copines. Mais si toute la classe la veut, toi, tu n’en auras plus du tout et les autres n’en recevront qu’une miette chacun, alors ils se battront pour en avoir plus. Et toi tu regretteras ton goûter parce que tu auras faim. Ce sont des réactions normales. Voilà pourquoi il faut d’abord gagner de quoi se nourrir avant de nourrir les autres. Et ces autres, il vaut mieux leur apprendre à pêcher que leur donner du poisson. Comme ça ils arrivent à se débrouiller tout seuls et ils n’ont plus besoin de se battre contre ceux qui en ont plus qu’eux.

– Alors pourquoi on ne leur apprend pas à pêcher, aux Mahorais et aux Comoriens ? Surtout que dans les îles, il doit y avoir beaucoup de poissons.

– Les Mahorais ont voté qu’ils voulaient être français, ils ont envie d’appartenir à un grand pays qui te donne tout ce dont tu as besoin. En face, les dirigeants de la France, plus ils ont de sujets et plus ils ont l’impression de gouverner un pays riche et puissant. Du coup, les Comoriens aussi, viennent à Mayotte, pour bénéficier de ce que la France offre à ses citoyens. Le résultat, c’est que personne n’a assez. Les Mahorais sont mécontents parce qu’ils sont envahis, les Comoriens sont pauvres et jaloux de ce que les Mahorais reçoivent de la France et le peuple français a l’impression d’être le dindon de la farce, parce que les citoyens n’ont plus de goûter.

– Les dirigeants français ne font pas ce que veut le peuple qui a voté pour eux ? Pourquoi ?

– Parce qu’ils pensent savoir mieux que lui ce qui est bien et qu’avec leurs copains des médias, ils font tout pour le convaincre que c’est leur opinion qui est la bonne.

Mayotte commorienne 3
Ma fille, présente-toi à la Présidence de la République, je vote pour toi !

Pourquoi les Comoriens ont-ils voté l’indépendance, s’ils voulaient être Français ?
– Dis, Maman, aux Comores, pourquoi ils ont voté pour être indépendants, si c’est pour squatter l’île qui a voté le contraire ?

– Voilà une excellente question. Dommage que la politique ne soit pas faite par des petites filles de onze ans.

– Oui, enfin, en même temps, je n’ai pas la réponse à ma question.

– Mais au moins, tu poses LA bonne question. On ne peut pas trouver la bonne réponse à une question si on ne la pose pas ! Pour répondre à la tienne, peut-être que les Comoriens veulent le beurre, c’est-à-dire l’indépendance, et l’argent du beurre, c’est-à-dire les subventions, les allocations et les prestations offertes par la France. C’est pareil pour les Palestiniens.

– Ils vivent dans une île ?

– Non, ils vivent dans une partie d’Israël et ils disent vouloir leur propre État, mais ils veulent aussi le « droit au retour » dans le pays dont ils veulent se séparer.

Logo Liliane Messika– Ce serait plus pratique pour eux s’ils devenaient israéliens à la place des Israéliens et si les Comoriens devenaient Mahorais à la place des Mahorais. Mais alors les vrais Israéliens deviendraient les Palestiniens et les vrais Mahorais deviendraient les Comoriens ? Ça marchera jamais ce truc ! Au fait, et nous, les Français, qu’est-ce qu’on deviendra si d’autres gens prennent notre place ?

– Ma fille, présente-toi à la Présidence de la République, je vote pour toi ! LM♦

14/3/2018

Publicités

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s