Cannes ou l’inconscience d’Israël

« Le genou d’Ahed », le film de Nadav Lapid, est arrivé au Festival de Cannes1. Il est dédié à Ahed Tamimi. Effectivement il s’agit d’une femme supporteur du terrorisme qui appelle ouvertement à la destruction d’Israël. Mais il y aura toujours des bonnes âmes en Israël qui continueront de la porter aux nues. Le film parle d’un réalisateur de film qu’une employée représentant le pouvoir vient tenter de faire signer un engagement de ne pas parler de l’occupation. On ne sait pas si une telle chose s’est vraiment passée mais il y a une chose claire qui s’est effectivement passée :

le réalisateur [Nadav Lapid] a demandé un financement d’Israël, pour présenter Israël de la façon la plus épouvantable qui soit et pour dédier le film à une femme qui soutient le terrorisme contre Israël.

Il a bien entendu reçu le financement. Non pas d’Iran. D’Israël.

C’est une bonne transaction de son point de vue. Le réalisateur peut aussi promouvoir son agenda antisioniste et parvenir à se faire passer pour un courageux, héroïque et valeureux chevalier.

Mais…

– Pour être courageux au Festival de Cannes il faudrait dire qu’Israël se trouve au premier rang de la confrontation avec le Jihad meurtrier.

– Pour être courageux au Festival de Cannes il faudrait dire qu’Israël a proposé aux Palestiniens encore et encore une Paix basée sur le principe de « deux pays pour deux peuples » – et que les Palestiniens ont refusé encore et encore.

– Pour être courageux au Festival de Cannes il faudrait dire qu’Ahed Tamimi est un soutien du terrorisme, et qu’elle vient d’une famille soutien du terrorisme.

– Pour être courageux au Festival de Cannes il faudrait dire que l’empathie au terrorisme qui vient des oligarques de la culture, est une des expressions du nouvel antisémitisme.

– Et il faudrait encore dire beaucoup de choses que les bolcheviques du genre de Lapid ne sont pas capables de dire, parce qu’ils vivent dans une bulle d’hallucinations.

Mais pour pouvoir recevoir des applaudissements, qui retentissent de Cannes à Téhéran, il faut diffuser des calomnies sur Israël. Tu n’as pas idée, m’a dit un ami, journaliste français, du dommage généré par ce Lapid à Israël. B-DY♦

Sommes-nous tombés sur la tête ? Il semblerait que oui. B-DY

Ben Dror Yemini


Source : Twitter
Traduction Philippe Gozlan

1 Il y a même été primé (NDLR)

2 commentaires

  1. Faire confiance à Israël, en donnant ses filles et fils pour construire, protéger et défendre ce pays quand Israël laisse des traitres faire des films pour se faire applaudir par les pires antisémites! Est ce que ces traitres ont une idée de ce que l’antisémitisme nous fait souffrir dans la diaspora?

    J'aime

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s