Sortir la France et toutes les démocraties de l’ornière

Toutes tes promesses faites par tout candidat à la présidence de sortir la France et toutes les démocraties de l’ornière où elles s’enlisent depuis quelques décennies ne sont que des fantaisies, du vent, du leurre. Et je ne vais pas aller de main morte pour vous expliquer les aléas. Inutile d’employer la langue de bois, il faut aller droit au but.

Il est impossible de faire un Reset pour sortir d’une situation suppurante que toutes les démocraties vivent à l’heure actuelle.

Aucun président ne pourra expulser/transférer des populations nouvellement hébergées sans se voir torturé par la gauche politique et les humanistes. Quant à l’ONU, elle n’est qu’un épouvantail qui n’effraie plus personne.

Les démocraties formées en principe par l’Occident, ont unanimement adopté les nouvelles règles qui s’étaient imposées à elles, suite aux longues années de guerres, aux invasions, au colonialisme, à l’import d’éléments étrangers, plafonnant en ce que la logique ne peut qu’assentir : Le multiculturalisme, la diversité, l’ouverture des frontières et le déversement du tiers monde en leur sein.

La structure mondiale comprend deux sections bien définies : La démocratie et la dictature.

Il devient donc évident que les populations maintenues sous des régimes totalitaires, qu’elles soient monarchiques, théologies, ou autres, chercheront à se destituer de leur joug. Elles choisiront les démocraties qui leur permettront plus de liberté, et une existence plus décente.

Au fil des ans, ces rescapés, fuyards ou simples aventuriers formeront la population actuelle de ces démocraties. Ces populations nouvellement recrues au sein des démocraties, ont importé avec elles leur foi, leur frustration, leurs ambitions, leurs convictions qu’elles essayeront d’implémenter au sein des démocraties. Celles-ci auront tendance à ressembler beaucoup plus à ces fameux pays totalitaires ou théologiques qu’elles avaient précédemment fuis.

Qu’en est-il des résidents originaux ? L’érosion, le grignotage des terres, de l’espace, la terreur, le brigandage, et l’instauration de monuments religieux, changeront en premier lieu l’aspect, l’effigie de ces démocraties.

Viendront par la suite, la sélection de leur langue originelle, de leurs coutumes et costumes… l’image sera complète lorsqu’ils feront partie du gouvernement et imposeront leurs convictions, préférences, et intérêts aux populations anciennes et originelles.

Sortir les démocraties de l’ornière est donc Mission Impossible.

Comme disait Pierrette et le pot au lait… On ne pleure pas sur le lait versé… Impossible de le récupérer même à la cuillère. TZ-D

Thérèse Zrihen-Dvir, Le Blog

Un commentaire

  1. A quelque nuances pres , ce texte ennonce une evidence , La France gauloise c est fini definitivement , la Françarabia l a remplacée , le seul challenge que peut jouer un Zemmour c est le ralentissement de l invasion et un effort pour integrer les presents , mais tres franchement , je n y crois aucunement , la poursuite de la soumission et du naufrage français est plus que probable .

    Aimé par 1 personne

Répondre à T.amouyal Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s