Unanimement vôtre

Qui ne rêverait de faire l’unanimité ? Rêve narcissique et rêve politique de tous les temps. Mais aussi, si cette unanimité sous pression idéologique vous condamne, cauchemar absolu. Ce fut le cas des marranes, ces juifs convertis au catholicisme pour garder la vie sauve sous l’Inquisition. Tout marrane était accusé de pratiquer en secret son judaïsme, jusqu’à l’improbable preuve du contraire sous la torture. Comme rien ne les distinguait du reste de la population, qu’ils étaient supposés pervertir, il fallait les rendre visibles. Leur persécution dura des siècles.

On retrouve cette problématique dans l’Allemagne pré-nazie sous la plume d’Ernst Jünger qui, évoquant le « juif de civilisation » totalement intégré, conseillait de le rendre « visible ».

Il existe une suspicion de tromperie à l’égard d’un individu qui a rompu ou s’est détaché de son origine, fut-elle réduite a son histoire familiale.

Nous voici en pleine campagne électorale. Une personne que je ne nommerai pas, en rupture de pensée politique avec son père, est considérée comme jadis le furent les marranes. Il faut absolument rendre visible ce qui n’est qu’une ruse dans son apparente conversion à la démocratie républicaine devenue inquisitoriale. Aussi devient-elle l’élue de tous ceux qui se font gloire de dénoncer sa turpitude : artistes bien pensants en mal de signature, joueurs de foot aux cachets mirobolants, Consistoire ulcéré d’une possible atteinte à l’abattage casher, CRIF donnant consigne de vote aux juifs comme si ces derniers n’avaient aucune liberté de jugement, et j’en passe, pourquoi pas un club végan des perroquets en colère. Bref voilà le triomphe tant désiré se réaliser : faire l’unanimité autour de son nom.

Ne prenez pas pour autant l’auteur de ces lignes pour un « supporter » de la gente dame et de ses chats. Il se garde de confondre la lune avec le doigt qui la montre. Et conviendrait avec Marcel Gauchet, que chats mis à part, sa venue au pouvoir représenterait une « prise de risque maximale1». Une prise de risque que nombre de provinciaux exténués par la désagrégation implacable des services publics pourraient souhaiter. MN

Marc Nacht, MABATIM.INFO

1— Sur Europe Matin, interviewé par Dimitri Pavlenko, le 13 avril 2022.

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s