Les manuels antisémites palestiniens seront bien financés par l’UE

L’Autorité palestinienne n’a pas d’armée officielle.

Si elle salarie les assassins de Juifs au prorata du nombre de leurs victimes1, ce nombre ne lui permet pas d’espérer gagner la guerre d’extermination dont Yasser Arafat, puis Mahmoud Abbas, ainsi que le Hamas, ont fait l’alpha et l’oméga de leur ligne politique2.

Le champ de bataille qu’a choisi pour eux le KGB3, lorsqu’il a créé l’OLP en 1964, est idéologique. Son arme est la propagande.

Cela concerne la manipulation des médias, qui a entraîné la création d’une industrie locale de vidéos de propagande (appelée Pallywood par de nombreux observateurs4) et le lavage de cerveau des générations à venir, à travers les manuels scolaires, financés en grande partie par l’Union européenne.

L’UE se met à avoir des exigences ?

En 2020, l’Union européenne, principal bailleur de fonds de l’Autorité palestinienne, a demandé à son protégé de diminuer l’antisémitisme criant de ses manuels scolaires, d’y faire une plus grande part aux femmes, de mettre en valeur l’égalité femmes/hommes et les rôles non genrés, ainsi que d’ajouter un volet environnemental. Faute de quoi, elle diminuerait sa participation annuelle au budget de Mahmoud Abbas, qui est de 214 millions d’euros5.

Pour mémoire, entre 2008 et 2020, Bruxelles a versé 2,5 milliards de dollars d’aide budgétaire directe à l’AP.

Pour mémoire également, un fait ignoré par nos médias : en 2016, la secrétaire d’État britannique au développement international, Priti Patel, avait suspendu les versements d’aide à l’Autorité palestinienne, car l’argent des contribuables finissait entre les mains de terroristes6.

Pour amnésie enfin, en octobre 2021, la corruption des autorités palestiniennes a fait la Une… en Israël. Pas en Europe, bien sûr !

Nidal Atari, un haut fonctionnaire palestinien du département immobilier de l’administration civile israélienne, avait été kidnappé par des agents de sécurité de l’Autorité palestinienne, qui voulaient le contraindre à approuver le transfert illégal d’une propriété valant 35 millions de dollars à un haut gradé des services secrets palestiniens7.

C’est dire si l’argent des contribuables européens est bien employé !

Des exigences contre leur argent ? Y sont fous, ces Européens !

Le commissaire européen Oliver Varhelyi avait proposé de subordonner une partie des fonds à la réforme des manuels scolaires palestiniens, afin de supprimer des mentions relevant de l’incitation à la haine.

La menace a incité le gouvernement palestinien à jurer de modifier ses manuels scolaires.

L’Institut pour le suivi de la paix et de la tolérance culturelle dans l’enseignement scolaire (IMPACT-se) a comparé les versions de ceux-ci entre 2019 et 20208. Il s’est appuyé sur 222 manuels scolaires, mis en ligne par le ministère palestinien de l’éducation en avril 20219.

Concernant les femmes, une explication de texte sur Dalal Mughrabi, auteur d’un attentat ayant fait 38 morts, dont 13 enfants, a été remplacé par un passage sur Khalil al-Sakakini, décrit comme un héros palestinien et un modèle à suivre10 : antisémite et admirateur d’Hitler, il a effectivement tout pour plaire au Président palestinien élu pour quatre ans en 2005.

Mughrabi elle-même a été déplacée dans une autre section du même manuel, où elle est présentée comme un rôle modèle de « gloire de la nation ». Dans un autre ouvrage, un chapitre de 10 pages est consacré en détail à son attentat, le qualifiant « d’exemple d’héroïsme », rendant le souvenir de son auteur « immortel dans les cœurs et les esprits des Palestiniens. »

Un effort a été fait pour incorporer une approche non genrée des rôles parentaux : sur une illustration de 2019 destinée aux élèves de CE1, des soldats israéliens pointaient leurs armes de façon menaçante sur un père palestinien et son petit garçon, apeurés et serrés l’un contre l’autre, pendant que leur maison était détruite derrière eux. En 2020, l’image présente toujours le père et le fils tremblants, mais la mère a été ajoutée à la scène : c’est elle qui a le courage de menacer les soldats11.

Dans un chapitre traitant du rôle des femmes dans l’islam, les exemples incluent une femme qui a poignardé un juif à mort : elle a été la première femme à se voir accorder le statut de martyre. Une autre est mise en avant, qui remercie Allah d’avoir pris ses quatre fils, morts au jihad12.

L’antisémitisme, lui, est toujours la pierre angulaire de l’éducation palestinienne. Les maths sont encore enseignées en CM1 en additionnant les nombres de martyrs tués lors des attentats et attaques palestiniens. Cependant, un recomptage à la baisse a fait passer leur nombre de 2026 à 1392 martyrs.

Un manuel d’histoire palestinien pour classe de Première explique que les Juifs contrôlent le monde, avec des illustrations classiques : un bras avec une étoile de David tenant un globe terrestre (exemple 4). – Ils contrôlent aussi la finance, les médias et la politique, et les utilisent à leur propre avantage (exemple 6). – Ce sont des menteurs et des fraudeurs qui ont tourné le dos au Prophète au début de l’islam (exemple 51). Un chapitre d’éducation religieuse enseigne clairement que les Juifs sont corrompus et sont voués à la destruction, car leur « corruption de la terre a été et sera la cause de leur anéantissement » (exemple 46).

En 2022, l’UE débloque

Elle a voté le déblocage de 220 millions de dollars aux Palestiniens. Si ce n’est pas pour les féliciter de leur antisémitisme décomplexé, c’est maladroit.

De deux choses l’une : soit l’UE veut réellement la paix version « deux États pour deux peuples » telle qu’elle ne cesse de la promouvoir à haute voix, soit elle veut la « libération de la Palestine du fleuve Jourdain à la mer Méditerranée », c’est-à-dire un 58e État musulman sans un seul juif vivant (qui serait le 59e si on compte l’État palestinien de Gaza déjà existant de facto).

Dans le premier cas, l’UE s’y prend très mal, visant la paix, mais finançant une éducation qui incite à la haine, au racisme et à la guerre.

Dans le deuxième cas, elle s’y prend bien, mais elle devrait changer son slogan en « Zéro Juif au Moyen-Orient » et fournir directement des armes aux factions palestiniennes afin qu’elles procèdent au génocide dont elles rêvent. Cela reviendrait beaucoup moins cher à ses contribuables.

Mais peut-être nos eurocrates ont-ils peur que les armes servent à l’Intrafada entre Cisjordanie et Gaza et qu’ils s’exterminent au point qu’il ne reste plus assez de Palestiniens debout pour bouter les Israélites hors d’Israël ? LM

Liliane Messika, MABATIM.INFO


1 La grille des salaires est visible sur https://infos-israel.news/l-argent-du-sang-lautorite-palestinienne-a-verse-2-692-500-shekels-a-des-terroristes-qui-ont-assassine-23-personnes/

2 Charte nationale palestinienne Art.2 : La Palestine, dans les frontières du mandat britannique, constitue une unité territoriale indivisible. Art.3 : Le peuple arabe palestinien détient le droit légal sur sa patrie et déterminera son destin après avoir réussi à libérer son pays en accord avec ses vœux, de son propre gré et selon sa seule volonté. – https://mjp.univ-perp.fr/constit/ps1968.htm

3 Lire la description de cette création ex-nihilo par un de ses acteurs, Ion Pacepa, qui fit défection aux USA où il raconta tout à la CIA – https://military-history.fandom.com/wiki/Ion_Mihai_Pacepa

4 Dans The Road to Jenin, le journaliste P. Rehov démonte un certain nombre de ces fake news en caméra cachée et interviews d’acteurs de premier plan – YouTube

5 https://www.middleeasteye.net/news/eu-aid-palestinian-authority-blocked-antisemitism-school-textbooks

6 https://www.thesun.co.uk/news/1927874/britain-suspends-millions-of-aid-payments-to-palestine-amid-claims-cash-is-handed-to-terrorists/

7 https://worldisraelnews.com/exposed-pa-intelligence-officials-corruption-and-land-theft/?

8 www.impact-se.org/wp-content/uploads/PA-Reports_-Updated-Selected-Examples_May-2021.pdf

9 https://i2.elearn.edu.ps/pc/ .

10 Langue arabe, Vol. 1, CM2, 2020, pp. 14–15. (Version antérieure – Langue arabe, Vol. 1, CM2, 2019, pp. 14-15).

11 Notre belle langue, Vol. 2, CE1, 2020, pp. 26–27. (Version antérieure : Notre belle langue, Vol. 2, CE1, 2019, pp. 26-27).

12 Éducation islamique, Vol. 2, CM2, 2020, p. 77. (Version antérieure : Éducation islamique, vol. 2, CM2, 2017-19, p. 77).

4 commentaires

  1. C’est terrible…. Pas seulement ce que vous décrivez, mais qu’il faille répète, répète, répète, avant d’avoir une chance d’être entendu….. Préalable à une éventuelle action…

    J’aime

  2. Quand les salopards de l’UE se mettront à sauter dans leur voiture après le petit dejeuner …on reparlera de vos jérémiades insensées.

    J’aime

Répondre à Goldberg Jean charles Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s