ONU : le renard préside la protection des poulaillers

En l’an de grâce 2022, le 1er avril est tombé le 2 juin.

Parmi les plus hilarantes facéties dont ce jour est fécond, l’annonce que la Corée du Nord prenait la présidence tournante de la Conférence du désarmement de l’ONU a été saluée… par un silence médiatique particulièrement harmonieux. Cela méritait pourtant un César, Jules de son prénom. Cet humoriste célèbre avait décrit nos contemporains avec 2 000 ans d’avance :

« Donnez-leur du pain et des jeux, et ils voteront pour n’importe quel clown congloméré en Jupes. »

Bon, c’était des Nippes et pas une jupe, mais pour le reste, César avait vu juste. Son empire a fait faillite, mais il avait fait école. À preuve un de ses descendants, l’empire occidental, appelé ONU, compte 193 membres. 65 d’entre eux participent à un des Jeux du stade, appelé Conférence du désarmement. Parmi ces 65, il y a aussi quelques démocraties.

Course à la bombe nucléaire : le vainqueur préside la Conférence du désarmement

Pour ceux qui auraient passé les dix dernières années en suspension cryogénique, on rappelle que la Corée du Nord a testé, la semaine précédant son entrée en présidence1, des missiles balistiques interdits par les résolutions de l’organe qu’elle dirige.

Ce n’est pas la première fois que cette instance fait montre d’un sens de l’humour quasi-britannique. Sarcasme, autodérision, absurde et noirceur, tout y est : en juin 2018, c’est la Syrie qui l’avait présidée, nonobstant le fait qu’elle avait utilisé des armes chimiques pour gazer ses propres citoyens.

En prenant ses fonctions, le représentant de Kim Jong Un a déclaré que son pays

« reste déterminé à contribuer à la paix et au désarmement dans le monde et attache de l’importance aux travaux de la conférence.2 »

Le désarmement dans le monde entier, sauf chez lui : n’oubliez pas de lire les sous-titres !

La plus récente contribution concrète au désarmement de la Conférence éponyme est le Traité d’interdiction complète des essais nucléaires, qui a été signé en 1996 et qui a été violé à six reprises par la Corée du Nord.

La plus récente contribution de la Corée du Nord à l’effort mondial pour ridiculiser l’ONU date de la semaine dernière et notre pays a fait savoir que pas un petit doigt ne quitterait la couture du pantalon pendant le défilé des déclarations solennelles :

« La France condamne avec la plus grande fermeté les tirs de huit missiles balistiques par la Corée du Nord le 5 juin. Cette 18e série de tirs de missiles balistiques depuis début janvier constitue une nouvelle violation des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies.3 »

Depuis 2017, lesdits missiles sont capables d’atteindre les États-Unis, mais si jamais ils se trompaient de direction et s’approchaient de notre ligne Maginot, les nuages tchernobylés les repousseraient aussitôt.

Cette présidence de la Conférence du désarmement tombe à point nommé, puisque

« La Corée du Nord est actuellement prête à effectuer un essai nucléaire à tout moment et dès que le président Kim Jong-un décidera de le faire4 », a annoncé une agence de presse sud-coréenne, Yonhap, le 14 juin 2022.

L’ONU, son casino, ses plages, ses dictatures…

Pour ceux qui sont cryogénisés depuis plus de dix ans, rappelons que sur les 193 membres de l’ONU, on comptait, en 2021, d’un côté, 21 démocraties pleines et 53 « démocraties imparfaites » (dont la France) et, du côté obscur de la force, 34 « régimes hybrides » (ou dictatures incomplètes) et 59 régimes autoritaires (dont la Corée du Nord).

Le total ne fait que 167 au lieu de 193, parce que l’indice de démocratie n’a pas été calculé pour quelques petites îles, quelques paradis fiscaux et quelques autres5.

En France, on appelle l’ONU par son prénom : Droit international. Quand on en parle, on a des pétales de rose et du miel qui nous coulent de la bouche. Mais le Droit international est élaboré par 87 dictatures et 74 démocraties, selon le principe démocratique de « Un pays = Un vote ». La voix de la Corée du Sud, un des leaders mondiaux en électronique, automobile et sidérurgie, pèse exactement le même poids que celle de la Corée du Nord, où porter un jeans ou plier un journal de travers sont des délits passibles de la peine de mort, pour le contrevenant et, éventuellement, pour ses descendants jusqu’à la troisième génération6.

Mais que fait l’ONU ? Elle accepte que le pays prenne la présidence tournante de sa Conférence pour le désarmement.

Gags en cascade

Dans le même esprit, il est donc normal que l’Iran entre à la commission du Droit des femmes (en 20217), que la Chine, Cuba, l’Arabie saoudite, l’Algérie et le Pakistan siègent à sa Commission des Droits de l’Homme et que la Cour pénale internationale ait été présidée, pendant 19 ans (2002-2021) par une procureure qui avait fait ses classes auprès d’un des dictateurs les plus féroces de la planète (Yahya Jammeh, Gambie) et qui est, elle-même, accusée par ses victimes d’avoir « participé à de nombreuses et graves violations des droits de l’homme… à des pratiques systématiques d’actes de tortures, de fabrication de preuves, de détentions illégales, de disparitions forcées et de morts en détention.8 »

Ce parangon de vertu avait décidé de partir sur un coup d’éclat. Elle avait donc contrevenu aux deux principales conditions qui encadrent la compétence de sa CPI : l’obligation de n’agir que sur la demande d’un pays signataire et uniquement vis-à-vis des États signataires de sa convention.

Moyennant quoi elle avait accepté la demande de la Palestine, qui n’est pas un État, de poursuivre Israël qui n’est pas signataire de sa convention.

Payeur, mais pas conseilleur

C’est pas tout ça, mais embaucher 20 personnes en CDI pour chercher au microscope des crimes éventuellement commis par l’État juif lors de représailles par lui exercées, avec interdiction de remarquer que les représailles, ça vient forcément APRÈS des attaques et d’enquêter sur lesdites attaques9, ça coûte cher !

Pour l’année 2021, l’Assemblée générale de l’ONU a approuvé un budget de 3,208 millions de dollars. La France est le 6e contributeur, avec 4,43 % soit, en 2021, 128 millions de dollars.

Le total des budgets des 12 opérations de maintien de la paix actives et des dépenses de soutien transversales s’élève à 6,777 milliards de dollars. La France y contribue pour 5,61 %, soit 387 millions de dollars.10

Bah, quand on aime on ne compte pas ! Les Français, qui vivent dans l’abondance, ne sont pas à 515 millions près, chaque année, pour financer le droit international… L’humour british, on vous dit ! LM

Liliane Messika, MABATIM.INFO

Une partie de cet article est parue sur Causeur


1 https://www.ouest-france.fr/monde/coree-du-nord/la-coree-du-nord-tire-a-nouveau-deux-missiles-balistiques-9f49789e-c8fb-400f-94a1-da488b513a5a#.

2 https://www.lesoleil.com/2022/06/02/conference-du-desarmement-debuts-difficiles-pour-la-presidence-nord-coreenne-4191066465f0db40e5cffd145fd376fe

3 https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/coree-du-nord/evenements/article/coree-du-nord-tir-de-missiles-balistiques-05-06-2022

4 https://en.yna.co.kr/view/AEN20220614006500325

5 https://fr.wikipedia.org/wiki/Indice_de_d%C3 %A9mocratie#Indice_de_d%C3 %A9mocratie_par_type_de_r%C3 %A9gime

6 https://escaledenuit.com/les-lois-de-la-coree-du-nord-les-plus-etranges/

7 https://www.leparisien.fr/international/a-l-onu-surprise-l-iran-siege-au-comite-des-droits-des-femmes-14-03-2019-8031417.php

8 www.dw.com/fr/fatou-bensouda-accus%C3 %A9e-davoir-tu-les-crimes-commis-sous-jammeh-en-gambie/a-49999520

9 https://www.ohchr.org/fr/2021/05/human-rights-council-establishes-international-commission-inquiry-investigate-violations

10 https://onu.delegfrance.org/Le-financement-de-l-ONU-8604#

Publicité

3 commentaires

  1. On est entrain de marcher sur la tête !!! Mais comment faire , à part de dénoncer ses ignominies , pour renverser cet état de fait , car plus on laisse faire , plus ce monde absurde continue d’avancer ?

    J’aime

  2. Imbattable Liliane. Je vous ai vu venir déjà en entamant la lecture de votre exceptionnel article. J’ai en tête répété, l’éternel bouc émissaire qu’est Israël va bientôt sortir comme par magie du texte… Et voilà, en effet ce ramassis d’épouvantails, ne suis au microscope que l’état miniature d’Israël lequel ne peut même pas laisser échapper un pet sans craindre une enquête et une avalanche de blâmes. Bonne soirée chère Madame et félicitations pour votre verbe. Thérèse

    J’aime

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s