L’Institut Goethe à Tel Aviv compare la « Nakba » à la Shoah

[8 novembre 2022]

L’Institut Goethe à Tel Aviv avait programmé pour demain (mercredi) un événement mémoriel qui comparait la « nakba » à la Shoah sous l’intitulé « Comprendre la douleur de l’autre ».

La date de ce colloque n’avait pas été choisie au hasard puisqu’il s’agissait de le faire coïncider avec la commémoration de la Nuit de Cristal.

L’annonce de cet événement a suscité de vives réactions en Israël et dans le monde. Le ministère israélien des Affaires étrangères a exprimé

« son choc et son dégoût face à la diffamation de la Shoah et à l’intention cynique et manipulatrice de créer un événement dont le seul but est de diffamer Israël ».

Yad Vashem, l’Institut Simon Wiesenthal et plusieurs organismes juifs ont également protesté contre la tenue d’un tel colloque.

L’événement a pu être organisé grâce au fonds Rosa Luxembourg qui appartient au gouvernement allemand.

Des associations comme Im Tirtsu ou Betsalmo se sont tournés vers l’ambassade d’Israël à Berlin afin qu’elle fasse pression sur le gouvernement allemand pour annuler cet événement.

Face au tollé, l’Institut Goethe a publié un communiqué regrettant le choix de la date pour ce colloque et s’excusant d’avoir blessé ainsi des personnes. La direction a rappelé l’importance primordiale accordée au souvenir de la Shoah puis a annoncé avoir décidé de… repousser le colloque d’une semaine !

Selon l’Institut Goethe, le problème serait donc uniquement une question de calendrier mais en aucun de choix du sujet et de comparaison scandaleuse.

Les différentes organisations juives poursuivent leurs efforts face au gouvernement allemand pour faire annuler totalement la tenue de cet événement. ♦

LPH Info

Publicité

3 commentaires

  1. Il faut non seulement empêcher l’organisation de cet événement antisémite mais aussi expulser directement tous les membres de cet Institut qui ont trempé dans cette affaire avec interdiction pour eux de remettre les pieds en Israël.

    J’aime

  2. Les juifs devraient en tirer une fois pour toutes la leçon. Éjecter de leur pays tous ceux qui ne font pas pleinement et entière allégeance à leur état. Peu importe le « qu’en dira t on « .

    J’aime

  3. Pour l’Institut Goethe à Tel Aviv : Nakba = Shoah = Nuit de cristal !
    Chassez le naturel , il revient au galop…..
    Qu’il est bon pour l’âme de se décharger (a très bon prix) de sa terrible culpabilité.
    Entre ceux qui ont exterminé (les Allemands), ceux qui ont fermé les yeux (les peuples de la  »Belle Europe »), ceux qui ont refusé de bombarder les voies ferrées qui menaient aux fours crématoires, (les Américains et les Anglais), ceux qui soit disant par  »nationalisme intégral » ont fait le travail allemand (comme les Ukrainiens a Babi Yar), sans compter ceux qui par haine de soi se sont fait les idiots utiles du narratif des équivalences (comme certains Juifs, y compris en Israel !), les Falestiniens devraient pouvoir dormir tranquilles à l’ombre de la propagande mondialiste qui en font des martyrs….
    Mais non, il leur faut encore tuer, tous les jours,
    et déverser dans leurs médias, leurs écoles et leurs universités, des flots ininterrompus de haine raciste anti-juive.
    Jean Pierre Lledo

    J’aime

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s