InfoEquitable décerne ses Grands prix de la Désinformation 2022

Bonne année 2023 à tous ! Voici venu comme chaque 1er janvier le moment tant attendu de la remise des prix à nos lauréats.

Avant de révéler la liste des gagnants, nous tenons à souligner leur énergie et leur pugnacité tout au long de l’année 2022 qui n’a pas été facile pour tous les détracteurs d’Israël et contempteurs de l’Etat juif.

La guerre en Ukraine, l’élection présidentielle en France, le procès-fleuve des attentats du 13 novembre, la Coupe du monde de Football au Qatar… Toutes les fées carabosse qui se sont penchées sur le berceau de l’actualité en début d’année s’étaient manifestement données le mot pour détourner l’attention du public et que l’on ne parle pas d’Israël.

Fort heureusement, certains organes de presse ne se sont pas laissés gagner par le découragement. 

Déployant des trésors d’énergie, faisant preuve d’une créativité intellectuelle et d’une abnégation professionnelle hors du commun, ils sont parvenus dans ce contexte difficile à redoubler de malveillance à l’égard des Israéliens et à forger des fake news dont le caractère insidieux ne nous a pas échappé. 

Qu’ils en soient remerciés. Sans eux, sans leur travail, InfoEquitable n’existerait pas. 

Voici donc maintenant les récompenses. 

Le Grand prix de la Désinformation anti-israélienne toutes catégories confondues et pour l’ensemble de ses articles est décerné au journal Le Monde.

Tout au long de l’année 2022, le quotidien du Soir des intellectuels français n’a eu de cesse d’accabler mensongèrement Israël. A de nombreuses reprises, nous avons relevé le caractère biaisé de ses articles. Dans cet articleLe Monde a qualifié les djihadistes palestiniens de « martyrs »,

Dans celui-ci, le Le Monde a réalisé un reportage à Gaza tout à la gloire du Hamas.

Le Monde reprend aussi à son compte les éléments de langage des organisations les plus extrémistes qui dénient toute légitimité à l’Etat juif et prônent sa destruction.

Le prix de la Fontaine de Jouvence informative qui rajeunit les djihadistes palestiniens et les transforme en « adolescents mineurs » est décerné à l’AFP.

A plusieurs reprises, l’Agence France-Presse a diffusé sans grande prudence les communiqués faisant état de la mort « d’adolescents » palestiniens civils abattus par l’armée israélienne. 

Les vérifications effectuées par InfoEquitable ont permis dans de nombreux cas d’établir qu’il s’agissait de djihadistes adultes tombés les armes à la main lors d’affrontements avec l’armée israélienne.

Le Prix du révisionnisme théologique est décerné à la chroniqueuse de La Croix Marie-Armelle Beaulieu qui fait naître Jésus en « Palestine » et le qualifie de « prophète en Islam ». 

Dans cette chronique, Marie-Armelle Beaulieu qualifiait pareillement Jésus de « Palestinien ».

Après avoir été épinglée par InfoEquitable pour cette affirmation fantaisiste, La Croix est allée à Canossa et a rectifié son erreur. Faute confessée à moitié pardonnée. Outre le prix décerné, nous y adjoignons une demi-absolution. 

Le Prix du complotisme archéologique est décerné à Frédéric Métézeau de France Inter pour son reportage sur le Mont des Oliviers.

Dans ce reportage diffusé le 12 juillet dernier, le correspondant de France Inter à Jérusalem accusait les Israéliens de nourrir les plus sombres desseins pour « encercler » et faire main basse sur le Monts des Oliviers.

InfoEquitable lui avait répondu dans cette lettre ouverte.

Le Prix de la soumission et de la servilité aux théocraties arabo-musulmanes est décerné à la Fédération internationale des journalistes.

Du 31 mai au 3 juin 2022, la Fédération internationale des journalistes (FIJ) a tenu son congrès annuel à Mascate, dans le sultanat d’Oman, pays classé 163e pour la liberté de la presse. 

Les congressistes, confortablement hébergés par le sultan, ont donné libre cours à leurs ressentiments anti-israéliens. A la tribune, les prises de positions hostiles à l’Etat juif ont été très applaudies, avec l’approbation des autorités locales.

Les congrès et les événements de la FIJ sont toujours l’occasion de prendre le pouls des préventions anti-israéliennes qui perdurent au sein de la presse internationale.

Depuis des années, InfoEquitable y a consacré plusieurs enquêtes.

Le Prix de la campagne mondiale la plus mensongère est attribué à Amnesty International pour sa dénonciation de « l’apartheid » en Israël.

En février 2022, Amnesty International a lancé une campagne mondiale visant à accréditer l’idée qu’Israël aurait instauré un régime d’apartheid

Source : Infoequitable

Un commentaire

  1. Tous ces gagnants méritent effectivement leur prix. Mail il ne s’agit pas que de désinformation mais aussi d’antisémitisme, d’appels à la haine et de complicités avec les terroristes et de nombreuses dictatures sanguinaires. Honte à eux. Dixit Dr Amos Zot.

    J’aime

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s