Le billet culturel d’Eva Naccache : ACADÉMIE FRANÇAISE

dany-laferriere[1]Par Eva Naccache

Dany Laferrière, un canadien habitant Montréal, d’origine haïtienne, a été élu à l’Académie française le 12 décembre 2013 dès le premier tour (13 voix sur 23). C’est le premier Québécois devenu Immortel et le plus jeune actuellement (60 ans).

Il occupera le fauteuil numéro deux qu’ont occupé Montesquieu et Alexandre Dumas fils.

J. Chastenet avait déclaré à Maurice Druon : « Pour entrer à l’Académie française, il faut avoir du talent, de la notoriété et être de bonne compagnie. ». Dany Laferrière rassemble ces qualités et possède aussi la modestie et le sens de l’humour.

Son œuvre (une vingtaine de livres) privilégie le genre autobiographique.

En 1985, il fait une entrée remarquée en littérature avec « Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer ».

En 2009 il reçoit le prix Médicis pour « L’Énigme du retour » (chez Grasset) écrit sous forme poétique, qui raconte son retour en Haïti à la mort de son père exilé en 1960 par « Papa Doc ».

En 2010, dans « Tout bouge autour de moi », il fait le récit du séisme du 12 janvier tel qu’il l’a vécu

En septembre 2012 est sorti « Journal d’un écrivain en pyjama » superbe livre sur l’écriture.

Il est aussi un homme de parole : il n’était pas à Paris le jour de son entrée quai Conti. Il avait tenu à honorer son engagement d’inaugurer le premier salon du livre à Port au Prince où il est né.

Biographie de Dany Laferrière

Publicités

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s