Le mot hébraïque « Keshet » à travers le journal « Ha-Keshet »

n°47 Mars 2014
n°47
Mars 2014

Arc et lettresPar Zeev Levy

Un journal porte un nom souvent pour se donner une identité qui lui soit particulière, pour signifier le champ de son intérêt ou simplement pour attirer l’attention, ce que l’anglais appellerait « a catch phrase ». Quel que soit le journal son but ultime est d’informer et en outre de distraire, de cultiver et de transmettre un message.

Le journal, ce support médiatique, se dit en hébreu Iton  עתון (un mot inventé par Eliezer Ben Yéhouda) à partir du mot hébraïque ET עת .

Selon l’hébreu, ce support est lié étroitement avec « son temps » car le mot ET עת contrairement au mot Zeman זמן (temps) est uniquement utilisé pour parler d’un temps vécu, d’être, d’actualité, du moment présent.

Le nom du journal comme celui de notre communauté de Versailles « Ha-Keshet » הקשת porte une dimension sémantique hautement singulière et fortement parlante.

Le mot Keshet est un mot polysémique qui renvoie à trois sens distincts. Cependant, les trois sont étroitement liés ; (a) l’arc-en-ciel, (b) l’archer, (c) l’arc permettant de tirer des flèches.

Le nom « Keshet » porte en hébreu également un sens figuré ; un ensemble bariolé, varié, diversifié d’idées, d’opinions et d’expériences. En effet, l’arc-en-ciel constitué des sept couleurs de base représente une gamme de couleurs vives et différentes. Le journal « Hakeshet » en s’appropriant ce nom singulier révèle et évoque par ce nom sa vocation, son but, sa raison d’être. Il s’agit d’un Keshet קשת d’un vaste éventail d’opinions, d’expressions, de connaissances et d’informations. Par le Keshet cet arc coloré et varié devient le terrain dans lequel des idées différentes, des expériences de toutes les couleurs peuvent s’exprimer. Il n’y a pas un champ intellectuel plus brillant, plus rayonnant et plus humaniste que celui qui permet à des gens de différents horizons d’exprimer leur savoir, leur connaissance, leurs expériences, et leurs opinions. Il s’agit d’une richesse inépuisable comme ces notes de musique si variées qui se produisent par ce Keshet (archet) qui frotte et qui tape sur les cordes du violon.

Mais Keshet, souvent comparé à un instrument de guerre comme cet arc lançant des flèches, se transforme par la biais du journal qui porte son nom en un instrument de rigueur et de précision car les informations émises par ce journal se veulent exactes, précises et véridiques. A quoi sert un arc si ses flèches n’atteignent pas leurs cibles ? La précision avec laquelle on manie l’arc est capitale pour atteindre le but, et le but est celui de diversifier les idées, les expériences et les informations tout en préservant une transmission et une communication fiable, vérifiable et authentique.

Keshet qui signifie en hébreu une étendue de variétés ne fait que mettre à l’honneur ce journal ouvert et accueillant à toutes nos expressions différentes qui ne font que nous enrichir, nous cultiver, nous émerveiller comme cet arc-en-ciel éblouissant et captivant par ses multiples couleurs qui en même temps témoigne selon nos sages de l’engagement de l’Éternel de conserver et préserver l’Humanité de nouveaux déluges. Espérant que le message de paix, de démocratie et d’humanité incarné par l’Hakeshet הקשת dans le Ciel, dont le journal Hakeshet se veut l’émissaire, ne sera pas étouffé, écrasé et falsifié par les forces des ténèbres autoritaires et mensongères pour qui le dernier déluge ne fût qu’une histoire ancienne sans intérêt.

Publicités

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s