Cher Marek Halter ! Si c’était aussi simple…

Manifestation de Janvier 2014
Manifestation de Janvier 2014

Par Dov Fitoussi

Drôle d’appel que celui de Marek Halter dans le Monde. Ce grand communicateur est-il aveuglé par sa présence dans les médias ou sa capacité à faire accepter par le Monde un article de facture très moyenne ? Son appel à ses «frères juifs» à ne pas quitter la France est pathétique.

Non qu’il faille absolument que ces frères quittent le pays, mais parce qu’à le lire, ceux qui décideraient de franchir le pas le feraient pour de mauvaises raisons. Et notre ami Marek de rappeler la présence juive bimillénaire en France, le comportement exemplaire des États et de Manuel Valls en particulier dans leur lutte contre l’«antijudaïsme». Pourquoi ne pas appeler un chat un chat ? C’est d’antisémitisme qu’il s’agit, le mot lui ferait-il peur ? Appeler aveugles des non-voyants ou chômeurs des demandeurs d’emploi, pour vraisemblablement «atténuer» la charge émotionnelle des mots n’y fera rien.

Antijudaïsme partage donc désormais avec antisionisme le privilège de déni de réel : «Cachez donc cet antisémitisme que je ne saurais voir…» dit notre nouveau Tartuffe.

Pour qui donc Marek Halter prend-il ses frères ? Des illettrés, des analphabètes, des incultes, à qui il va apporter SA vérité ?

Ceux qui franchiront le pas du départ de France ne le feront pas de gaîté de cœur. Ils quitteront un pays qui les a éduqués, qui leur a donné une langue à laquelle ils sont très attachés, auquel ils voueront une reconnaissance très forte, et qu’ils continueront de visiter régulièrement. Si c’est pour Israël qu’ils partent, ils iront renforcer les bataillons de francophones que compte ce pays, entre parenthèses toujours absent de la «francophonie» politique.

Dans le noir
Un peu de lumière M. Halter ?

Ils partiront parce que la France, depuis des décennies, a choisi, volens nolens, de défendre ce qu’elle estime être ses intérêts. C’est naturellement son droit le plus strict, même si ce droit s’exprime parfois de façon exécrable, à l’instar de cette célèbre note du conseiller Pascal Boniface au premier ministre Jospin en 2002, mettant en avant les poids électoraux respectifs des électorats supposés juif et musulman. M. Jospin n’en a pas tenu compte, mais les frères de M. Halter, eux, ne l’ont pas oubliée.

Ils n’oublient pas non plus le traitement médiatique du conflit israélo-palestinien où la relation des faits par l’Agence France Presse, reprise in extenso par l’immense majorité des média papier et audiovisuels, est systématiquement ponctuée de qualificatifs répulsifs tels que occupée après le mot Palestine, ou encore colon, entre autres, qui décrivent bien mal la situation complexe de ce conflit. La grille de lecture imposée aux consommateurs d’information que sont l’ensemble des Français est celle d’un conflit de type colonial du XIXe siècle, l’Algérie par exemple, où, à l’aune du politiquement correct d’aujourd’hui, les méchants sont naturellement les colons, et les gentils, naturellement, les «colonisés». Exemple brûlant : la façon muette (y a-t-il un mot plus adéquat ?) dont est traité l’enlèvement des trois élèves « colons » d’une école religieuse en Palestine « occupée ». Le Monde, où M. Halter a ses habitudes, a même qualifié cet événement de disparition.

*** Articles de Dov Fitoussi ***

Oser s’élever contre cette doxa vous qualifie ipso facto d’indécrottable sioniste, gros mot s’il en est, faut-il le rappeler. Les Français juifs sont donc sommés de prendre parti publiquement : s’ils ne condamnent pas, ils sont donc sionistes, et s’ils sont sionistes, on peut légitimement leur casser la g…. CQFD ! Faut-il attendre qu’une hypothétique décision de justice déboute ceux qui attaqueraient les adeptes de ce genre de sommations, à l’instar de ce qui est déjà arrivé dans un pays de l’Union Européenne[1] ?

Alors non bien sûr, la France en tant que pays, n’est pas «antijudaïque», mais M. Halter est-il sourd et aveugle pour ne pas voir ces éléments ? Les candidats au départ devraient-ils y renoncer «pour ne pas faire le jeu du FN et des djihadistes», et par la même occasion continuer à se laisser pourrir la vie ?

Quitter la France n’est pas la solution, met en garde M. Halter. Mais il évite bien de nous dire quelle est la bonne. Rester pour faire la nique au FN et aux djihadistes ? C’est tout ce qu’il a trouvé ? Car en vérité, je crains que de bonne solution, il n’y en ait pas.

Aujourd’hui les juifs de France, et d’ailleurs, sont libres de ne plus subir sans réagir, parce qu’ils ont le choix, et ce choix, ils l’expriment, individuellement, chacun à sa façon. Ceux qui décident de partir ont probablement, plus que d’autres, une vision pessimiste de leur avenir ici. Face à cette réalité, qui alarme même le New York Times et le Washington Post, les arguties de M. Halter ne font pas le poids. DF

Article de Marek Halter (Le Monde 24/6/2014)
Réponse de l’agence La Mena (25/6/2014)

[1]Au LDov Fitoussiuxembourg il y a environ deux ans, une ancienne juge a écrit que les responsables des communautés juives au Luxembourg devraient intervenir auprès des politiques israéliens à cause des constructions dans les territoires et pour faire enlever le mur. Faute de quoi, ces responsables communautaires seraient « responsables de l’antisémitisme au Grand Duché ». Le consistoire avait poursuivi la juge, mais il a été débouté.

Publicités

4 commentaires

  1. Dov, bravo pour cette réponse à laquelle j’adhère aussi et qui j’espère sera lue par M. Halter. Cette réponse que tu as dû rédiger en peu de temps, il faut en réalité des années pour qu elle mûrisse. Des années d’observation, de réponses contenues, de révolte pour arriver à cette lucidité froide déterminée, décomplexée. Les rangs de ces révoltés grossissent et sont maintenant mesurables.
    Je vois une chose de positive dans l article de M Halter, c’est celle de mettre au grand jour sur la tribune d’un journal national une description détaillée de ce que ressentent les juifs de France. Son opinion devient accessoire…. Merci Dov.

    J'aime

  2. Je partage totalement la réponse de Dov Fitoussi

    Ce Marek Halter ,soutien historique d’Arafat et de cause palestinienne,n’a de leçon à donner à personne.
    Il fait partie de cette pensée unique qui, pour ménager ses propres intérêts, sert la soupe à tous ces « (h)alter-mondialistes » qui n’assument pas leur antisémitisme et le maquillent d’antisionisme viscèral.
    Les juifs de France décident librement ( pour combien de temps encore?) de leur avenir ,en France ou ailleurs,comme J.Haliday, Aznavour,Depardieu ou Arnault ou tant d’autres…
    Ils sont fiers d’être français ,mais ils exigent qu’on ne les montre pas du doigt seulement parce qu’ils sont juifs,qu’on ne les agresse pas dans la rue parce qu’ils portent une kippa.

    Que ce Monsieur Halter s’occupe de faire valoir auprès de ses interlocuteurs combien les juifs de France sont intégrés à leur pays;ils ne sifflent pas la Marseillaise eux ;ils ne brûlent pas les voitures ; ils respectent les policiers,et ne cassent pas lorsqu’ils manifestent ,en silence,pour qu’on les laisse simplement EN PAIX !

    M.Halter utilisez votre nom pour vous occuper des djihadistes !
    Occupez-vous de l’islamisme radical qui combat l’occident;
    Occupez-vous des chiites et des sunnites qui s’entretuent avec une viloence sauvage;
    Occupez-vous de ceux qui profitent des droits que donnent la démocratie pour la combattre chaque jour un peu plus…dans une indifférence générale coupable.

    Marek Halter ,les juifs de France n’ont que faire de vos conseils!
    DS

    J'aime

  3. Enfin, Cessons l’angélisme! Derrière anti- israelien se cache antisémite.Que les « Don Quichotte » servant de soutien aux palestiniens ont surtout envie de se faire de la pub Marek vendant moins bien ses livres revient au premier plan

    J'aime

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s