La fête de Hanouccah au Talmud Torah

image002Par Shimon Amzaleg

‘Hanouka, et la lumière apparaît … au Talmud Torah de Versailles… La fête des lumières est là et sa clarté comme sa puissance changent tout ce qu’elles touchent.

Ce dimanche matin 6 Décembre , les enfants du Talmud Torah l’ont préparée un peu à l’avance. A leur arrivée au Talmud Torah ils ont chacun reçu une toupie électronique en provenance d’Israël.

Un office collectif a suivi.

Mr. et Mme. Mergui ont ensuite raconté l’histoire de ‘Hanouka qui a été illustrée par un film conçu par un parent d’élève qui a été projeté.

Cette histoire est bien connue. Il y a plus de 21 siècles, la Terre Sainte était sous la domination des Séleucides (Gréco-Syriens) qui voulurent helléniser de force le peuple d’Israël. Contre toute attente, une petite troupe de Juifs fidèles défirent l’une des plus puissantes armées du monde, chassèrent les Grecs du pays, reprirent le Saint Temple à Jérusalem et le consacrèrent de nouveau au service de Dieu.

image004Lorsqu’ils voulurent allumer la ménorah (le candélabre à sept branches) du Temple, ils ne trouvèrent qu’une seule fiole d’huile que les Grecs n’avaient pas souillée. Miraculeusement, cette provision d’huile à peine suffisante pour un jour brûla pendant huit jours, jusqu’à ce qu’une nouvelle huile satisfaisant aux conditions de pureté rituelle puisse être préparée.

Pour commémorer et faire connaître ces miracles, les Sages instaurèrent la fête de ‘Hanouka. Au centre de cette célébration se trouve l’allumage d’une ménorah (chandelier) chaque soir : une flamme unique le premier soir, deux flammes le second soir et ainsi de suite jusqu’au huitième soir de ‘Hanouka, où les huit lumières sont allumées.

Sur ce thème et sur un fond musical très festif, les enfants ont pu ensuite développer leur créativité autour d’ateliers divers et variés, notamment de peinture sur ‘hanoukiot en plâtre, hanoukiot en bois, toupies en bois ou encore cruches en bois.

Les élèves du Talmud Torah ont également entendu de très beaux enseignements et explications de Mr. le Rabbin Toledano, ils ont chanté, admiré une exposition sur les plus belles ‘hanoukiot du monde puis se sont régalés avec les beignets de ‘Hanouka et autres gâteaux bonbons et boissons.

La matinée s’est clôturée par une demonstration de l’allumage de la ‘Hanoukia faite par Mr. le Rabbin Toledano.

Les enfants l’ont bien compris, on pourrait croire que cette histoire est trop ancienne pour nous. En réalité, au fil des temps, le nom des tyrans peut changer, les lieux où nous vivons aussi. Tout le contexte peut ainsi être différent. Mais le débat est toujours là, toujours identique, entre la lumière et l’obscurité, entre la conscience des hommes et les hommes sans conscience. Dans ce débat, aussi ancien que le monde, nous sommes les premiers acteurs. Car, plus que bien d’autres sans doute, nous Simon Amzalegconnaissons la valeur de la lumière et savons comme en être éternellement les porteurs est une fonction à risques dans un monde qui veut refuser de la voir. Et ‘Hanouccah dans tout cela ? Une cérémonie de lumière soir après soir pour qu’enfin le monde s’éclaire. À partager d’urgence. SA♦

Publicités

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s