Le Billet d’Eva Naccache : « Jérusalem Autrement »

sedecias
Le roi Sédécias

Par Eva Naccache

Encore un voyage en Israël, direz-vous ! Mais là, nous avons découvert des sites peu fréquentés par les touristes, accompagnés par Ariane Bendavid, maitre de conférences et d’études juives à la Sorbonne.

Sous la vieille ville, près de la porte de Damas les « grottes de Sédécias » ou « carrières de Salomon ». Le Roi Salomon a utilisé ces roches pour bâtir le Temple au Xe siècle avant notre ère. Au XVI° siècle, Soliman le magnifique a fait construire les remparts en creusant encore et encore…… Nous arrivons dans une immense salle ; en1868 le Grand Maitre maçonnique du Kentucky y a présidé une importante tenue : ouverture de la loge-mère royale de Salomon portant la référence 293.

Pourquoi ce nom Sédécias ? Cette voie souterraine partait du palais royal et débouchait prés de Jéricho. Fuyant le siège de la ville par les armées de Nabuchodonosor, le Roi Sédécias essaie de s’échapper ; une gazelle vient brouter, poursuivie par des chasseurs, elle arrive à la sortie du tunnel et Sédécias se trouve face à l’ennemi

Jardins de la Tombe
Jardins de la Tombe

En partant de la porte de Damas, on découvre les « jardins de la tombe » Après l’agitation du marché arabe, nous entrons dans un lieu de rêve : aucun bruit, des parfums, une végétation luxuriante, des arbres centenaires. Ce pourrait être la propriété de Joseph d’Arimathie. Vaste ferme aux nombreuses pièces, elle possédait un puits profond et une importante citerne, on a aussi découvert un pressoir à huile, tout ce qui peut faire penser à une habitation opulente. Dans le jardin existe un tombeau : une chambre principale et 3 pièces secondaires. Ce tombeau est clos par une lourde pierre cylindrique glissant dans une gouttière. Le propriétaire des lieux avait prévu sa dernière demeure.

*** Lire les autres billets d’Eva Naccache ***

Au XIX siècle, Le célèbre Général anglais Charles Gordon, dit Gordon Pacha installé chez des amis a remarqué la falaise au dessus de cette habitation, elle ressemble à un crâne, le Golgotha ? Une église saint Étienne était construite sur cette falaise…. En se référant aux « textes », il pourrait s’agir du vrai lieu d’ensevelissement du Christ.

image-lettre-ev
LETTRE MENSUELLE

Derrière le musée Ben Gourion, une grotte dans la falaise ; on y a retrouvé des éléments allant de l’âge du fer à la période ottomane, plus particulièrement deux fameux rouleaux en argent l’un mesurait 97 sur 27 mm, l’autre30 sur 11 mm ; si fragiles que les restaurateurs du musée d’Israël hésitaient à les déplier. La bénédiction des Cohen y est gravée en paléo-hébreu, on devait les porter en amulette. Datés du 7e ou 6e siècle avant notre ère, ils sont considérés comme les plus anciens documents hébreux, antérieurs même aux manuscrits de la mer morte.

La maison du Dr Ticho ; le rez de chaussée est aménagé en clinique ophtalmologique. Son épouse et lui sont des bienfaiteurs de la ville, aimés par tous. Lorsque Abraham Ticho est agressé, lors des émeutes de 1929, tous les hiérosolomytains sont bouleversés ; parmi les témoignages de sympathie, une palestinienne vient offrir son bébé car le couple n’a pas d’enfant.

dr-tichos-officeLe musée Agnon, la maison est transformée en musée. Construite en pierres, dans le style Bauhaus elle garde la simplicité spartiate des logements de pionniers. Le minuscule bureau-salon a un seul fauteuil : la légende raconte que le Rav Kook, venu en visite refuse ce siège jugeant Agnon plus important que lui….Les deux hommes sont restés debout pendant toute la visite !… Au premier étage, la somptueuse bibliothèque de ce prix Nobel, ses œuvres et des milliers de volumes en différentes langues. Dans le jardin, sous les arbres, nous écoutons Ariane ; elle nous fait découvrir la manière de comprendre (au 3e degré) l’œuvre du maître. Moment privilégié.

Eva NaccacheDans le quartier russe, une colonne gît, on ne peut pas la redresser elle s’abîmerait ; elle serait contemporaine du second Temple.Il ne reste rien du premier Temple,.. mais j’imagine qu’elle vient de temps lointain ! Le Roi Salomon l’aurait peut-être effleurée du regard !!!!! Rêve…..Il y a appuyé la main en tenant, de l’autre main la Reine de Saba.

A Jérusalem, le temps est aboli, le réel disparaît, on vit dans le rêve…. EN♠

Publicités

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s