Interviews, l’une réelle, l’autre virtuelle, de deux gentils antisionistes

antisemitisme_antisionisme.jpgPar Liliane Messika avec Serge Skrobacki

Yann Barthès a récemment effectué un reportage à l’université Paris 1 Tolbiac dont le local de l’Union des Étudiants Juifs de France a été vandalisé. Une première. Pas qu’un local de l’UEJF soit vandalisé, évidemment, mais que cela intéresse la presse.

Il aura fallu le meurtre de douze juifs tués parce que juifs pour que le saccage d’un lieu juif devienne un sujet médiatique.

Des journalistes se cognent à la réalité
Yann Barthès et son équipe ont apparemment été surpris que les jeunes « révolutionnaires » occupant la fac et imposant leur totalitarisme à ses occupants et aux visiteurs se conduisent comme de vulgaires fascistes. É-TO-NNÉS ! (Voir le reportage officiel ici).

Oui, car même eux, JJJJJournalistes, de surcroît envoyés de Canal plus, la chaîne-jeune-et-de-gauche, ont été soumis aux mêmes diktats que le vulgum pecus, comprendre les étudiants et les profs.

Ce sont des pro, alors ils ont fait contre mauvaise fortune bon cœur et accepté d’être téléguidés par une autoritaire responsable de la comm’ autoproclamée.

AG Tolbiac 1
AG de Tolbiac

Pourquoi saccager le local des étudiants juifs ?
M’enfin, ça tombe sous le sens : Palestine, génocide, Gaza, victimes innocentes, Israël…

Mais dans UEJF, le F signifie « France » et il n’y a pas de « I » comme Israël !

Faut pas essayer de la lui faire à l’envers, à la kapo : les Juifs ils soutiennent Israël, point barre. Et s’ils ne l’ont pas dit, ils l’ont pensé, ou ils allaient le penser, en tout cas, ils auraient pu le penser.

UEJF Tolbiac 2
Local de l’UEJF Tolbiac

Catéchisme antisioniste
C’est avec la supériorité d’un quinze tonnes et la délicatesse d’un tank Sherman que la douce créature a expliqué au journaliste qu’il existe une différence fondamentale entre antisémitisme et antisioniste.

Quelle différence ?

Le téléspectateur ne le saura pas, car habituellement, l’énonciation de cette formule magique suffit à justifier toutes les fatwas contre les Juifs. Du coup, il ne vient à l’esprit de la Kommissaire du peuple que le mot « Israël » comme réponse.

Elle avait dû faire l’impasse sur la différence entre vouloir tuer des Juifs en Europe et ne vouloir tuer que ceux qui vivent au Moyen-Orient.

L’antisionisme, Évangile selon saint Mohammed
L’antisionisme est une création occidentale : c’est la réponse du berger anti-juif à la bergère qui l’accuse d’antisémitisme. Au Moyen-Orient, on n’accuse personne d’antisémitisme, c’est une donnée sociale normale (au sens de norme et donc au sens d’habituel) et nul ne songerait à s’en défendre.

La révolutionnaire de pacotille à Tolbiac n’est pas la seule à communier dans la haine exclusive d’Israël et des Juifs, quel que soit le nom qu’on lui donne.

Il n’y a probablement que des journalistes français pour l’ignorer encore.

La gamine fera peut-être carrière dans la politique, ou comme DRH fossoyeur d’un grand groupe, peu importe. Ce qui compte, aujourd’hui, c’est que cette fondamentale différence entre bonnet blanc et blanc bonnet sert de credo à des hommes, y compris des femmes, qui ont déjà fait de la politique leur gagne-pain depuis des décennies.

L’antisionisme comme stratégie
Il faut comprendre la problématique du leader de la France oxymoriquement Insoumise (islam veut dire « soumission » pour les quelques-uns qui l’ignoreraient encore).

Il veut être président de la république. Pour cela, à l’heure actuelle, il faut encore passer par le suffrage universel. Donc il faut conquérir des électeurs.

C’est là que se conjuguent le tropisme bolivarien du Mélenchon avec sa quête de bulletins de vote. Les électeurs qui vivent dans la vraie vie ne souhaitent pas que la France quitte l’Union Européenne pour adhérer à l’union bolivarienne, illuminée par l’exemple du Venezuela, une des plus grande réserve d’or noir du monde, dont la population meurt de faim.

Vénézuela 3

Il est moins risqué de proposer des « yaka » simplistes comme solutions à tous les frustrés, cela les détournera des problèmes réels et des mauvais choix. Quant à ceux dont le cas est vraiment désespéré, un ennemi à haïr en toute bonne conscience leur remontera le moral et leur donnera la direction du bureau de vote.

Il n’est pas besoin de réussir pour persévérer
Mélenchon a raté 2017 de peu, il lui suffit, la prochaine fois, d’agréger six cent mille frustrés et/ou haineux de plus et hop ! La couronne est dans la poche !

Il n’a pas fallu une étude marketing très poussée pour se rendre compte qu’un énorme réservoir de votants peut être motivé si l’on agite avec suffisamment d’habileté et de constance le chiffon rouge du drapeau bleu et blanc.

Résultat : Le Hamas lance une campagne destinée officiellement à « effrayer » les Israéliens en envahissant leur pays depuis la Bande de Gaza. Manifs, caillassages, armes légères, cocktails Molotov… Réaction israélienne, telle qu’annoncée : 16 morts dont 10 membres de groupes terroristes. Réaction immédiate de Mélenchon :

Condoléances aux familles des marcheurs palestiniens assassinés à #Gaza. La violence et la cruauté sans borne du gouvernement d’Israël allume volontairement un incendie sans limite. Les casques bleus doivent être déployés. 13:02 – 31 mars 2018

Mélenchon a les réponses, nous avons les questions
Quelle est la différence entre critique légitime du gouvernement israélien et antisémitisme ?

Pauvre Bolivaruchon ! On comprend qu’il ne formule que des critiques circonstanciées. D’où son indignation à être accusé d’antisémitisme.

« La violence et la cruauté sans borne » sont des critiques légitimes et circonstanciées ? Alors, on a envie de lui demander : quelles sont les mesures prises par Israël qui vous ont déjà donné l’occasion de tweets approbateurs ?

On a cherché sur Google, on n’en a trouvé aucun. Zéro. Whallou.

Si Israël fait tout mal, il n’y a pas de mal à l’accuser de tous les maux !
En effet, pourquoi notre Insoumis national approuverait-il des mesures prises par un gouvernement violent et ontologiquement cruel ?

Les premières femmes arabes qui ont eu le droit de vote sont les Israéliennes. Cela ne lui inspire pas un petit « bravo » ?

Pffff ! C’était il y a longtemps.

Députés arabes Knesset 4
Élus arabes à la Knesset

Le seul pays du Moyen-Orient où la liberté de conscience est absolue et où TOUS les cultes sont subventionnés est Israël. C’est pas mieux que l’apostasie punie de mort ?

On imagine une réponse à base de : à bas l’opium du peuple !

Qui ne dit mot consent
La seule Gay Pride autorisée au Moyen-Orient est celle de Tel-Aviv. Qu’est-ce qu’on dit ? Silence.

Les seuls voisins de la Syrie qui accueillent et qui soignent les réfugiés persécutés par Bachar el-Assad et par Daech sont les Israéliens. On tweete ?

Zéro pépiement.

La guerre civile en Syrie a déjà fait un demi-million de morts. Il devrait appeler les casques bleus, non ?

Pas de réponse.

Tous les pays qui appuient leur système légal sur la Charia pratiquent un apartheid légal entre hommes et femmes, entre musulmans et non-musulmans. On espère qu’il trouve ça cruel et violent ?

Silence.

Merci pour la démonstration !
Ce qui différencie la critique légitime de l’antisémitisme, c’est que la critique légitime s’appuie sur des arguments et que les mêmes causes, où qu’elles soient, suscitent les mêmes critiques.

Logo Liliane MessikaCe qui signe l’antisémitisme, c’est que rien de ce que fait un Juif, fût-il l’État juif, ne trouve grâce aux yeux de l’antisémite.

CQFD.

LM&SS

Publicités

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s