Idéfix lit Le Monde et écoute France Info

idefix.jpgPar Liliane Messika

Idéfix a un équivalent polycéphale et beaucoup plus gros que lui, qui s’appelle Antisémix.

Cet Idéfix-là déteste les Juifs avec une ferveur et une intensité inversement proportionnelles à son QI. Pour cracher son venin sur les Juifs, il cherche toutes les petites bêtes. Y compris la microscopique qui flotte entre ses oreilles et la minuscule qui gît derrière sa braguette.

Viser un jardin d’enfants sans faire de victimes, quel gâchis !
Le 29 mai 2018, le Hamas a lancé 28 obus sur Israël depuis Gaza. Un jardin d’enfants a été détruit. Contrairement à ce qui se passe à Gaza, les jardins d’enfants israéliens sont réservés aux enfants et à leurs monitrices. On n’y trouve ni « militant pacifiste en uniforme » ni base de missile, ni arsenal enterré. Seulement des enfants, des femmes et des abris. C’est pourquoi, dès que la sirène d’alarme a retenti, les secondes ont évacué les premiers dans les abris. Car chaque école, chaque jardin d’enfant en Israël possède un abri.

Israël envoie chaque jour à Gaza des centaines de camions avec des denrées et des équipements de toutes sortes, notamment du ciment. Le Hamas pourrait, devrait s’en servir pour construire des abris pour les civils, mais dans ce cas, il se priverait d’un des arguments préférés de ses thuriféraires : le goût des Juifs pour le sang des enfants palestiniens. Or cette accusation est l’une des plus rémunératrices de sa palette.

Donc il utilise le ciment pour construire des tunnels dont l’objectif est de pénétrer le territoire israélien afin d’y perpétrer des attentats contre les civils.

Que disent les lecteurs du quotidien du soir quand ils lisent l’information ? Exactement ce à quoi s’attendaient les rédacteurs :

Logo Le monde.jpg

Le Monde 9 h
Vingt-huit obus de mortiers ont été tirés. Ils n’ont pas causé de victimes mais il s’agit de l’attaque la plus grave lancée depuis l’été 2014.

LEMONDE.FR : « Israël en alerte après des tirs de mortier en provenance de Gaza »

Le Monde commentaires 1.jpg

Le Monde commentaires 2.jpg

Depuis 2006 (Ilan Halimi), onze Juifs ont été tués en France parce que juifs
Cela n’a pas plus à voir avec l’antisémitisme que les attentats avec l’islamisme.

Les assassins avaient tous la même religion et revendiquaient tous d’avoir agi pour Allah le plus grand.

Comme aucun de ces assassins n’avait le moindre « lien avec l’extrême droite », il était impossible qu’ils fussent antisémites, l’antisémitisme étant en France inenvisageable dans d’autres configurations idéologiques.

Aussi les gouvernements successifs ont-ils fait de leur mieux et du mieux de leurs médias pour contourner la réalité.

Dans le cas de la dernière victime, Mireille Knoll, ce qui change tout, ce qui permet de douter de la motivation antisémite, c’est que l’assassin a, ou pas, eu une liaison, orageuse ou pas, avec son auxiliaire de vie et qu’il a, ou pas, volé quelque chose au domicile de la vieille dame avant de la torturer et de la tuer en lui hurlant les mêmes insultes antisémites dont il l’abreuvait depuis des semaines.

En effet, si « les motifs du crime sont multiples », pourquoi voulez-vous qu’on conserve une circonstance aggravante ? D’ailleurs on pourrait aussi ne l’accuser que du menu larcin, puisque, apparemment, on a le choix !

Antisémix n’en demande pas plus, mais moins si possible
Il est toujours intéressant de constater à quel point chaque média écrit pour un public dont il connait les ressorts par cœur et dont il refuse d’élargir l’audience par la raison. On vient de le voir une énième fois pour Le Monde, dans le cas de « la marche pacifique du retour ». France Info joue dans la même cour. Ci-dessous, un de ses titres et un extrait choisi des commentaires d’internautes.

France Info logo.JPGMeurtre de Mireille Knoll : le mobile antisémite pourrait être remis en cause
FRANCETVINFO.FR : « Les motifs du crime seraient multiples »

France Info.jpg

France Info : l’absence de photos, le choc des gros mots
Un char de l’armée israélienne a tiré, le 27 mai 2018, sur des positions du Djihad islamique dans la bande de Gaza, après avoir découvert un engin explosif placé à la frontière avec l’État hébreu. En tentant de le déminer, les soldats de Tsahal avaient fait exploser l’engin posé près de la barrière de sécurité et destiné à cibler ses troupes.

Trois Palestiniens ont été tués.

Dans un communiqué de presse, le Djihad Islamique a affirmé que ces combattants appartenaient à sa branche armée : les Brigades Al-Qods.

On peut supposer que l’usage du mot « combattants » qui remplace l’habituel « civils » des dépêches AFP, provient de cette reconnaissance officielle par le mouvement terroriste, que les médias extra-hexagonaux n’auraient de toute façon pas manqué de répercuter, si l’AFP avait cédé à son tropisme.

Cela n’amortit en rien la hargne d’Antisémix vis-à-vis de ceux qu’il considère comme les coupables congénitaux de tous les malheurs du monde, ceux qu’il accuse du génocide d’un peuple qui s’est multiplié par 7 depuis 1967, date de l’arrivée d’Israël en remplacement des occupants précédents, la Jordanie et l’Égypte :

FRANCETVINFO.FR : « Gaza : trois combattants palestiniens tués par un tir de char israélien »

L’armée israélienne a affirmé que le char avait tiré en direction d’une position du Jihad islamique, peu après avoir découvert un engin explosif posé près de la barrière séparant Israël de la bande de Gaza.

France info commentaires.jpg

En réalité, Antisémix a-t-il vraiment besoin d’alibis pour sa haine ?

Son objectif, sa raison d’être, c’est de haïr quelqu’un d’autre que lui-même pour tous ses échecs, ses frustrations, ses déceptions, son mal-être et pour son refus global de se remettre un tant soit peu en question quant à la cause de toutes ses pulsions violentes.

Comment ça marche dans la tête d’Antisémix ?
On a bien écrit « dans la tête », pas « dans le cerveau » : la première est visible, mais rien n’indique qu’elle ait été livrée avec le second.

Antisémix sent bien qu’il ne possède pas toute la beauté et la sagesse du monde. Il a, sur sa tête, des yeux pour constater que d’autres sont également plus riches que lui.

La quasi-totalité des humains peut faire la même constatation, mais heureusement, tous ne réagissent pas comme Antisémix. La majorité d’entre eux cherche à se perfectionner pour améliorer sa situation. Pas lui.

Ça marche, ça court, mais ça ne pense pas
Antisémix trouve plus facile de considérer que tout devrait lui être dû et qu’il a été dépouillé de ce qu’il n’a pas obtenu par d’autres, qui ne le méritaient pas.

Quels « autres », si ce n’est les Juifs ?

Ils sont 13 millions et quelques dans le monde entier, dont six millions en Israël.

Six millions, c’est justement le nombre d’entre eux qu’Hitler a réussi à exterminer.

Si Antisémix ne réussit à rien accomplir de constructif, peut-être pourra-t-il participer à égaler le nazisme, voire à améliorer son score ?

Si, de surcroît il se persuade – et persuade le reste du monde – qu’il est le gentil et qu’il rend service en débarrassant la planète du méchant, il pourra s’abandonner à ses plus noires pulsions avec une conscience immaculée et l’approbation de ses con-génères.

Toutes les raisons sont bonnes, leur contraire aussi
Faire d’Israël le coupable ontologique, « le Juif des nations », est la première étape de ce processus.

Le Hamas attaque Israël avec des hommes lourdement armés abrités derrière le bouclier des civils gazaouis, dans l’objectif avoué de pénétrer dans l’État juif pour y perpétrer des massacres ? Antisémix en conclut que les représailles sont une attaque offensive sans provocation et qu’Israël a abattu par plaisir des « manifestants pacifiques ».

Le Hamas revendique les victimes comme des combattants ayant initié l’échauffourée ? Antisémix prétend ne pas savoir que depuis le retrait d’Israël de Gaza à l’été 2005, plus de 10 000 roquettes pacifiques ont été tirées sur l’État juif, tout en se réjouissant secrètement à la fois de l’initiative guerrière et de la récompense posthume des djihadistes.

Dr. Salah Al-Bardawil, un responsable du Hamas, est clair sur l’implication des terroristes dans les émeutes :

Ne jamais rater une occasion d’échouer
Les Palestiniens ont eu de multiples occasions d’avoir leur État et ils n’ont jamais manqué de les refuser : 1948, 1967, 1973, 2000, 2006…

Antisémix compatit avec le pyromane, le plaignant de ne pas trouver de pompier pour l’aider à éteindre l’incendie dont il attise les flammes : « C’est Israël qu’a commencé et y veut pas faire la paix ! »

Que pense Antisémix du cas d’Ahmed Majdalani ?
Cet officiel de l’OLP[1] est maintenant persona non grata dans les institutions palestiniennes pour avoir accepté de participer à une conférence en Israël. Antisémix n’en a sûrement pas entendu parler, et de toute façon il aurait approuvé la décision du syndicat des universités palestiniennes : « Notre syndicat demandera des comptes à tout officiel ou à tout universitaire pris la main dans le sac à promouvoir la normalisation avec Israël. (…) Tout universitaire palestinien qui commet le crime de promouvoir la normalisation Israël sera puni et interdit d’accès dans toute les universités palestiniennes », a déclaré son président, le Dr Amjad Barham.

Les Israéliens y veulent pas faire la paix, on vous dit !

Logo Liliane MessikaJe hais, donc je suis, dit Antisémix.

Laissons-le à ses désirs inavouables… et espérons les à jamais inassouvis ! LM♦

30 mai 2018

[1] Le mouvement de Mahmoud Abbas

Publicités

2 commentaires

  1. Sur un ton humoristique, que de vérités !
    M@batim est diffusé vers d’autres médias et rencontre de plus en plus de lecteurs.
    Mr Michel Saban, diffusez donc aussi sur les réseaux sociaux et sur les journaux nationaux grace au lien de chaque article! 😉

    J'aime

  2. Ah Madame Messika que n’êtes vous plus connue et lue que sur Mabatim …! Vraiment tant de talent me semble presque gâché de n’être plus diffusé… surtout auprès d’Antisemix même si je sais bien qu’il n’y a pire sourd que celui qui ne veut entendre.
    Merci encore d’écrire ainsi.

    J'aime

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s