Les Balaam modernes (4)

C’est un mage qui allait à dos d’ânesse. Il s’agit du Balaam biblique. Son nom, bien qu’il soit discuté, serait « en lien avec le nom de son père Beor…brûler, déchiqueter, détruire, ainsi appelé à cause de la puissance destructrice attribuée à ses malédictions. » (Hengstenberg). Il habitait en Mésopotamie. Balak l’envoya, avec de grandes récompenses, pour maudire Israël…

Inexorablement, le peuple d’Israël avance. Ni dans la plaine, ni dans la montagne, il ne se laisse arrêter. C’est pourquoi Balaam est mis en place…

fake-news.jpgJe circule parmi une douzaine de journaux numériques francophones du monde par jour et j’observe les informations concernant Israël et les juifs, bien qu’étant non-juif, car il n’y a pas de meilleur indicateur de la santé d’une société.

L’antisémitisme est « l’indicateur le plus sûr d’un processus de décomposition des démocraties »

C’est ce qu’atteste D. Schnapper.

Santé donc du média qui pose le regard sur les juifs. Nos pensées et notre attitude envers les juifs augurent de nos valeurs réelles aujourd’hui, et projettent celles de demain. Je remarque, avec étonnement, et cela depuis des années, que les juifs, et donc Israël, ne sont pas considérés selon les mêmes critères que pour les autres nations.

Dans les hôpitaux israéliens, on soigne les ennemis Syriens et leurs enfants. Une filière introduit les blessés vers les hôpitaux israéliens. Il y a aussi ce 4.000ème enfant africain pauvre qui vient d’être opéré du cœur, sans en faire propagande… Ces actions ne trouveront pas leur place dans nos médias. Pas un mot dans les colonnes de nos journaux sauf ici :

« Après avoir publié une lettre ouverte durement critiquée contre l’armée israélienne suite à la guerre avec Gaza en 2014, le prestigieux journal médical britannique The Lancet a changé de ton en consacrant son dernier numéro au système de santé israélien. Le professeur Karl Skorecki, directeur de la recherche médicale et du développement à l’hôpital de Rambam à Haïfa, a félicité la revue scientifique médicale britannique pour avoir changé de regard sur Israël : « Il s’agit de l’aperçu le plus complet du système de santé israélien publié dans une revue majeure », a déclaré Skorecki au sujet de la publication intitulée « Santé en Israël ».

Cette édition du The Lancet comporte dix articles qui, entre autres, présentent les dispositifs et appareils médicaux israéliens permettant de sauver des vies, détaillent les avancées révolutionnaires dans la recherche génétique de même qu’ils mettent en évidence les efforts israéliens pour traiter les réfugiés syriens blessés pendant la guerre civile.

Israël est critiquable comme tout autre peuple, mais pas plus. Il est respectable, sans cela il n’existerait plus car les Juifs n’ont pour eux que leurs fondamentaux. S’ils s’en écartent ils ne sont plus. C’est ce que leurs ennemis savent et utilisent pour tenter de le détruire. Le Judaïsme a servi au développement éthique de l’humanité, particulièrement de nos sociétés occidentales. Nous sommes la moisson de ses semailles anciennes, et quoi qu’on cherche à lui imputer, les accusations sans nombre, les appels aux actes antisémites de toutes natures… les juifs sont les garants de cette moisson et c’est sur cet apport que l’on s’appuie pour les rejeter.

Une étude magistrale le confirme : l’Antisémitisme fait partie intégrante de la culture européenne 

Le docteur Manfred Gerstenfeld signale une étude considérée comme la plus vaste recherche jamais menée sur l’antisémitisme : l’Agence sur les Droits Fondamentaux a publié le 10 décembre 2018 une étude sur l’antisémitisme dans 12 pays de l’Union Européenne, intitulée : Expériences et perceptions de l’Antisémitisme.

De nombreux reportages médiatiques européens présentent Israël comme un monstre cruel qui porte préjudice à ses victimes palestiniens, en ignorant les milliers de missiles tirés de Gaza sur les populations civiles israéliennes. Par la répétition de cette propagande évocatrice, la fausse image de la victimisation palestinienne s’est enracinée comme un fait dans la conscience populaire. Chaque fois qu’Israël a échangé des terres pour la paix, il a seulement gagné plus de terrorisme. Le plus visible est la bande de Gaza : depuis que le retrait unilatéral d’Israël a eu lieu en 2005, le Hamas (reconnu organisation terroriste) menace Israël avec plus d’empressement encore. Dans nos journaux, peu de critiques objectives, pas de questionnement sur l’idéologie islamiste violente du Hamas (ni sur sa charte). Quand des civils ou soldats israéliens sont tués en Cisjordanie par des attentats ou par des jets de pierres, la presse n’en souffle mot car le combat des Palestiniens est d’avance légitime contre l’occupant israélien.

La société européenne, entretient une inimitié ambiante envers Israël, telle qu’elle se répercute dans les médias et les « réseaux sociaux ». Il est à nouveau de bon ton d’accuser le peuple juif des pires méfaits.

Nationalisme unique de l’État juif vs post-nationalisme et de mondialisation de l’UE

La Communauté Européenne soutient depuis des années, à bout de bras, financièrement, le mouvement palestinien pour des raisons « idéologiques » et « politiques ». Au cœur de cette hostilité de l’UE envers Israël n’y a-t-il pas le nationalisme unique de l’État juif qui va à l’encontre du post-nationalisme et de la mondialisation de l’UE. ? Il y a en Israël une expérience réussie de renouveau national en contraste avec bien d’autres politiques. L’antisémitisme latent et traditionnel en Europe pourrait être une des réponses au mépris et rejet de État juif, mais à son combat idéologique et politique s’ajoutent la contribution et le soutien financier de l’Europe.

Pour être juste, je signale aussi au moins un article qui est celui du Nouvel Obs où Pierre Jourde met en lumière notre manière d’approcher l’État d’Israël (30) : « Israël est un coupable idéal » opinion trouvée dans Féminin Israël du 22 mai 2018 : « Les Palestiniens sont victimes d’une injustice inacceptable. Soit. Depuis soixante ans, sans relâche, les médias du monde entier se focalisent sur ce conflit. On se dit tout de même que la rentabilité injustice/information est très faible, si l’on ne considère que le rapport entre le nombre de morts et la quantité de papiers et d’images déversés sur le monde en général, et les masses arabes en particulier. Même rentabilité faible si l’on prend en compte la quantité de personnes concernées, importante certes, mais moins qu’en d’autres lieux de la planète. Quant aux atrocités commises, n’en parlons pas, une plaisanterie. Au nombre de morts, de réfugiés, d’horreurs, il y a beaucoup mieux, un peu partout…

Cent chrétiens lynchés au Pakistan valent moins, médiatiquement parlant, qu’un mort palestinien

Mais Israël est un coupable idéal, non seulement dans nos banlieues, mais en Europe en général. Nous le chargeons de toute notre mauvaise conscience d’anciens colonisateurs. Une poignée de Juifs qui transforme un désert en pays prospère et démocratique, au milieu d’un océan de dictatures arabes sanglantes, de misère, d’islamisme et de corruption, voilà un scandale. Il faut donc bien que cela soit intrinsèquement coupable, sinon où serait la justice ? L’injustice est avant tout israélienne. Ce n’est même pas un fait, c’est une métaphysique. Cent chrétiens lynchés au Pakistan valent moins, médiatiquement parlant, qu’un mort palestinien. Pourquoi l’injustice commise envers les Palestiniens reçoit-elle vingt fois plus d’écho que celle faite aux Tibétains, aux Tamouls, aux chrétiens du Soudan, aux Indiens du Guatemala, aux Touaregs du Niger, aux Noirs de Mauritanie ? Y a-t-il plus de gens concernés, plus de sang versé, une culture plus menacée dans son existence ? En fait, ce serait plutôt l’inverse…

Israël, 20.000 km 2, 7 millions d’habitants, dont 5 millions de Juifs, est responsable du malheur des Arabes, de tous les Arabes, qu’ils soient égyptiens, saoudiens ou français. Israël est l’Injustice même. En le rayant de la face du globe, en massacrant les Juifs, on effacerait l’injustice. C’est bon, de se sentir animé par une juste colère. C’est bon, d’éprouver la joie de frapper et de persécuter pour une juste cause. Voilà pourquoi il ne faut pas dire aux « jeunes des cités » que les deux millions d’Arabes israéliens ont le droit de vote, élisent leurs députés librement. Ne leur dites pas qu’Israël soutient financièrement la Palestine. Ne leur dites pas que des milliers de Palestiniens vont se faire soigner dans les hôpitaux israéliens. Ne leur dites pas que l’université hébraïque de Jérusalem est pleine de jeunes musulmanes voilées. Ne leur demandez pas où sont passés les milliers de Juifs d’Alexandrie. Il en reste trente aujourd’hui.

Ne leur demandez pas ce qu’il est advenu de tous les Juifs des pays arabes. Ne leur demandez pas s’ils ont le droit au retour, eux aussi. Ne leur demandez pas quelle est la société la plus « métissée », Israël ou la Syrie. Ne leur dites pas que, s’il y a de nombreux propalestiniens en Israël, on attend toujours de voir les pro-israéliens dans les pays arabes. Ne leur dites pas que le négationnisme ou l’admiration pour Hitler ne sont pas rares dans les pays arabes ; que, lorsqu’il s’est agi d’illustrer les différentes cultures par leurs grands textes, la bibliothèque d’Alexandrie a choisi d’exposer, pour le judaïsme, le Protocole des Sages de Sion ; que ce faux antisémite est largement diffusé dans les pays arabes.

Ne leur dites pas que, du point de vue des libertés, de la démocratie et des droits de l’homme, non seulement il vaut mille fois mieux être arabe en Israël que juif dans un pays arabe, mais sans doute même vaut-il mieux être arabe en Israël qu’arabe dans un pays arabe….

Il ne faut pas désespérer Montfermeil. Mais après tout, on peut tout de même essayer de leur dire tout cela sans trop de risque. Ils traiteront l’informateur de menteur, d’agent du Mossad, de représentant du lobby sioniste ou de raciste. Ils auront raison. Pourquoi se défaire de la commode figure du Croquemitaine responsable de toute la misère du monde ? Elle évite de s’interroger sur ses propres insuffisances.

Yod (Lalou) raycÀ suivre… CR♦

Christian Rayet, mabatim.info

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s