Ruth Bader-Ginsburg et la Cour Suprême américaine

Le 18 septembre 2020, Madame Ruth Bader Ginsburg, juge à la Cour suprême des U S A : décède à l’âge de 87 ans, Le monde juridique et le monde politique s’agitent, La disparition d’un personnage aussi important est soulignée par toute la presse, les articles se multiplient dans le monde entier.

Qui est cette importante personne ? Qu’est la Cour suprême des États-Unis ?

La Cour Suprême est la plus haute instance juridique américaine ; elle a un rang très élevé parmi les pouvoirs de l’État, elle doit maintenir le pays dans le cadre de la Déclaration d’Indépendance. Il n’existe rien de comparable dans les instances constitutionnelles européennes

Au sommet de la hiérarchie judiciaire, elle est le recours juridique ultime en cas de litige. Elle statue sur tous les cas relevant de la constitution, des lois et des traités. Sa devise : « Justice égale selon la loi ».

Cette assemblée est composée de neuf juges inamovibles, nommés à vie par le Président des USA qui les choisit librement ; nomination confirmée par le sénat. Évidemment le choix se porte dans la mouvance du gouvernement.

Madame Ruth Bader-Ginsburg est née à Brooklyn, fille d’émigrés russes, Nathan et Célia Amster-Bader. Elle intègre l’université de Harvard. À la rentrée, il y a neuf jeunes filles dans l’amphithéâtre. Le doyen les accueille en leur demandant pourquoi elles sont venues « prendre la place d’hommes compétents. »

Elle épouse en 1954 un étudiant Martin Ginsburg. En 1956 elle a une fille Jane puis un garçon James Steven.

En 1959, elle obtient un Doctorat en droit à la « Columbia law School ».

Étant étudiante, elle va créer 2 revues juridiques : Harvard law review et Columbia law review.

Carrière professionnelle

– en 1970 elle fonde « <women’s rights law reporter ». 1° journal américain qui se concentre sur les droits des femmes

– 1972 à 1980 elle enseigne à l’université de Columbia

– en 1972Elle cofonde « Women’s rights project » association installée dans les locaux de l’Union Américaine pour les libertés civiles. Elle défendra 300 cas de discriminations sexistes.

– Entre 1973 et 1976 elle présente 6 cas devant la Cour Suprême ; 5 victoires

– 1977/78 Chercheuse à Stanford au Centre pour les études avancées en sciences du comportement

– 1980 le Président Jimmy Carter la nomme Juge à la cour d’appel des états Unis pour le district de Columbia

– 1993 le Président Clinton la nomme à la Cour Suprême. Elle est la deuxième femme qui accède à cette instance prestigieuse. Dans son discours d’installation, elle avoue trois handicaps « je suis petite, je suis juive et je suis femme. »

On la considère comme modérée ; elle va évoluer vers le progressisme. Elle siégera 27 ans à la Cour Suprême défendant différentes causes.

Féministe, elle fait voter l’IVG, milite pour l’égalité des salaires. Championne pour défendre les minorités et l’environnement, elle s’élève contre le port d’armes et la peine de mort ; elle milite aussi pour le mariage gay. RBG ne plaît pas à l’Amérique conservatrice.

Discrète efficace et têtue, Ruth se révèle aussi le seul magistrat à avoir acquis un statut de vedette populaire, assez célèbre pour être désignée par ses initiales RBG.

Bien que l’institution à laquelle elle appartient soit plutôt rigoriste, elle joue sur les collerettes blanches ou des jabots de dentelle qu’elle porte sur sa robe noire. Petit clin d’œil féministe ! mais aussi aspect ethnique et clin d’œil à ses convictions… Son col annonce aussi son futur vote.

Son histoire exceptionnelle a inspiré les artistes

En2018 Julie Cohen et Betsie West retracent sa vie dans un documentaire. La même année un film « Une femme d’exception » raconte sa vie et ses combats. Felicity Jones incarne notre vedette.

Elle a reçu de nombreuses récompenses et nominations j’en citerai deux :

– 1995 par Forbes : le titre « d’une des femmes les plus puissantes du monde »

– 2011 « Jefferson Awards for Public Service. ».

Elle est aussi proche du Président Obama. On a parlé d’un déjeuner secret … Mais c’est secret !!!

Atteinte d’un cancer du pancréas, elle décède le 18 septembre 2020. Fait exceptionnel, sa dépouille est exposée au Capitole, c’est la première fois pour un juif américain. Elle sera inhumée au cimetière d’Arlington auprès de son époux.

Dans ses derniers moments elle a déclaré « mon souhait le plus fervent est de ne pas être remplacée tant qu’un nouveau président n’aura pas prête serment. »

Il est de tradition de ne pas nommer un nouveau juge dans les 6 mois qui précédent une élection présidentielle.

Pendant que RBG recevait les honneurs au Capitole, à quelques pas, Trump donnait une conférence de presse annonçant la nomination de Amy Coney-Barrett à la Cour Suprême. Amy Coney-Barrett est une anti-IVG notoire, importante figure de la droite religieuse.

Le Président a rendu hommage à RBG « une vraie légende américaine. » Il faut se souvenir qu’il est le seul président à avoir participé à une marche anti-IVG. En janvier, il avait promis aux anti-IVG de « se battre pour eux. » Avec cette nomination, il tient parole.

Amy Barrett, nouveau juge suprême a déclaré « c’était une juriste brillante et douée, d’une intelligence hors pair, ayant des références exceptionnelles, d’une loyauté indéfectible envers la constitution. »

Cette affirmationdite par sa remplaçante lui va bien. Ces affirmations pourraient presque résumer sa carrière. Il faut y ajouter la défense des droits des femmes et des minorités. Son rejet des armes et de la peine de mort… Elle était tout ce que sa remplaçante n’est pas.

Je terminerai sur une citation de RBG :

« Vous avez fini non pas quand vous n’avez plus rien à ajouter mais quand vous ne pouvez plus rien retirer » … EN♦

Eva Naccache, MABATIM.INFO

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s