L’œil de TA : « Black November »

Pour démarrer ce nouveau mois confiné, je ne vous assènerai que 2 réflexions :

Liberté d’expression ou liberté de blasphémer

Nonobstant le fait que j’ai toujours rejeté les attaques contre les croyances de tel ou tel, cette histoire de caricatures de Mahomet me laisse un peu perplexe ;

En effet, chaque observateur un peu averti de notre vie publique aura pu constater l’effarante unanimité de la presse française sur la plupart des sujets fondamentaux, la France fait aujourd’hui partie du groupe peu enviable des démocraties où les journaux ne survivent que grâce à des subventions étatiques, car l’écrasante majorité des citoyens (dont moi) n’accorde plus aucune confiance à la gent journalistique, et que nous sommes nombreux à considérer comme des courtisans ou, au mieux, des personnes sans aucune indépendance.

Ainsi donc, d’aucun voudrait nous persuader que dans cet univers monolithique, soumis aux diktats de quelques mentors du « politiquement correct », l’expression la plus extraordinaire de notre liberté de parole serait de publier des caricatures de Mahomet !!!

Désolé, je ne marche pas ! La liberté de parole dans une démocratie c’est le pluralisme, la diversité des médias, la tolérance des opinions discordantes, l’existence de vrais débats contradictoires, l’absence d’intrusion des forces politiques dans les organes d’information, le refus des pressions ou menaces, bref, tout ce dont la société française de 2020 est en partie privée depuis trop longtemps, donc oui à la liberté de parole, de conscience, à la liberté de penser autrement, mais non, décidément non à l’arbre à gadgets médiatiques qui cache la forêt des interdits.

Les cercles concentriques

Toute société humaine est constituée de cercles concentriques (je m’excuse d’avance auprès des spécialistes en géométrie) :

Les collectionneurs de timbres constituent plusieurs cercles : depuis le très grand cercle de ceux qui aiment garder quelques jolis timbres, jusqu’au tout petit cercle des fanatiques qui y consacrent vie et argent, en passant par le cercle plus large des amateurs éclairées qui fréquentent les ventes de timbres et achètent les magazines spécialisés.

Nul n’interdit à quiconque de passer d’un cercle à l’autre : ici un jeune retraité qui choisira de consacrer son temps désormais libre et ses moyens à sa passion pour les timbres, ou bien là un passionné qui renonce à poursuivre et vend sa collection fort couteuse pour des raisons personnelles.

Il en est de même pour toutes les passions que l’homme peut développer et, bien entendu, pour les religions :

– Chacun a pu observer dans son entourage que son collègue ou son cousin qui était totalement agnostique fréquente désormais de plus en plus souvent l’église, la mosquée ou la synagogue ;

– Chacun peut aussi raconter l’histoire de la fille du rabbin qui mange du porc depuis qu’elle fréquente des amis non juifs, ou du fils de cette bonne famille versaillaise qui milite désormais à gauche et refuse de faire baptiser ses enfants.

Bref ; les cercles sont concentriques, mais pas étanches car les humains bougent physiquement et aussi mentalement, il en est ainsi de même, à l’intérieur de la communauté musulmane de France ; si l’immense cercle des musulmans est constitué de personnes respectueuses et acquises au respect de la république, il existe de nombreux cercles concentriques, de plus en plus réduits, qui mènent au cercle le plus petit, celui des fanatiques les plus dangereux, en passant par des cercles plus larges comme les sympathisants ou ceux qui « comprennent » sans admettre les passages à l’acte.

Comme pour toutes les autres religions, ces cercles ne sont pas figés et les individus ont tout loisir de passer de l’un à l’autre, et ce, à tout moment, voici donc pourquoi il faudra gagner les cœurs et les esprits si l’on veut vraiment « assécher » le plus petit cercle, celui qui nous fait tant de mal à tous. TA♦

Thierry Amouyal, MABATIM.INFO

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s