Arabes israéliens et religieux dans Tsahal

Yoav Zitoun (Yediot Ah’aronot)
3/1/2021

Record absolu de volontaires arabes dans l’armée israélienne

La direction du personnel de Tsahal s’attend, pour l’année 2021, à plus de 1000 candidats à l’incorporation, venant du secteur arabe, soit plus du double, en comparaison à l’année dernière. Tous ces candidats sont volontaires et seront incorporés dans des unités régulières ou des unités de réservistes. Il faut remarquer que cette augmentation a eu lieu après le déclenchement de la crise de la Covid.

Les officiers supérieurs de l’armée ont été surpris du nombre de conscrits du secteur arabe, y compris des musulmans des localités, de ce qu’on appelle « le triangle » (ce sont des villes arabes qui jouxtent l’Autorité palestinienne), à savoir les villes de Taibeh et Qalansawa. Le reste des volontaires, ce sont des Bédouins du Néguev et des habitants arabes de la Galilée. Étonnement, des arabes et des chrétiens de Jérusalem-Est font partie aussi des enrôlés de cette année.

Cette augmentation inhabituelle se reflète également dans le nombre de candidats postulant dans les unités combattantes, soit 450 volontaires. Après les classes, ils seront intégrés dans les brigades du Nahal (à l’origine unité des kibboutz) et Kfir (spécialisée dans l’action anti terroriste). Les bédouins s’enrôlent dans la prestigieuse unité d’éclaireurs. Les autres servent, dans divers services, en tant que médecins, infirmières ou chauffeurs. D’autres encore seront formés dans des unités du front intérieur, pour organiser la défense passive dans leurs propres villages

Afin de faciliter l’adaptation des jeunes du secteur arabe à l’armée, les ressources humaines de l’armée ont mené des « campagnes d’invitation » en ligne. Après l’inscription sur ces sites militaires, on reçoit une convocation et en même temps, un guide des métiers et itinéraires militaires. Environ 4000 représentants des minorités israéliennes se sont manifestés. 1200 d’entre eux ont été jugés éligibles et environ 250 sont en train de s’enrôler dans l’armée. À la grande surprise des autorités militaires, 700 inscriptions sur le site de l’armée provenaient de pays arabes comme le Liban et la Syrie. Il se peut que le vent du changement soufflant sur la région ait contribué à ces étonnantes inscriptions. Au total, la branche d’intégration des minorités sera en mesure de recruter jusqu’à 2 500 personnes par an au sein de Tsahal.

Une autre initiative de l’armée a été initiée vers les minorités, à savoir le programme « Ambassadeurs en uniforme ». Après une courte formation de quelques semaines, les candidats deviendront des leaders d’opinion du secteur arabe. Cette initiative a formé une centaine de participants, soit deux fois plus que l’année précédente

L’armée israélienne travaille également de manière ciblée. Dans les semaines à venir, sera lancé un appel vers 900 arabes chrétiens, avec l’intention d’en recruter au moins un quart (environ 200 d’entre eux), soit trois fois le nombre de chrétiens qui s’enrôlent d’habitude par an.

Quant aux actions de l’armée vers les druzes du Golan, la direction des ressources de l’armée se fait beaucoup plus discrète. L’armée semble moins disposée à donner des détails à ce sujet compte tenu de la sensibilité du sujet. Toutefois, cette année, une percée a également été ressentie concernant la volonté des jeunes Druzes des quatre villages du nord du plateau du Golan de s’enrôler dans l’armée. Des mesures d’accompagnement des candidats ont déjà été prises dans ces villages. À ce jour, les jeunes de ces villages se sont abstenus d’exprimer une identification formelle avec l’État d’Israël, souvent par crainte qu’à l’avenir, les hauteurs du Golan soient rendues aux Syriens dans le cadre d’un accord entre les deux pays.

L’armée israélienne a réalisé le potentiel croissant du service militaire du secteur arabe. Un programme de formation aux métiers de l’armée, basés sur les hautes technologies, ciblant le secteur arabe israélien sera initié cette année. Ce programme ouvrira des classes, similaires à l’école technique de l’armée de l’air dans les villages druzes, ainsi que dans les lycées arabes. Ceci également dans le souci de donner des perspectives professionnelles, aux arabes israéliens, pour leur futur dans le civil.

« Depuis le début de la crise Corona, il y a eu un changement significatif dans la volonté des jeunes du secteur arabe à participer aux activités de Tsahal. Parallèlement, cet intérêt pour l’armée se manifeste dans le secteur ultra-orthodoxe et non seulement parmi les jeunes qui ont abandonné des écoles talmudiques. L’activité de Tsahal durant et après l’épidémie dans les localités arabes et ultra-orthodoxes a eu un impact positif »,

… a déclaré au journal, un haut responsable du département des ressources humaines. Des centaines de ces nouveaux arrivants dans l’armée israélienne, issus des secteurs arabe et ultra-orthodoxe, seront intégrés dans des régiments de la réserve. En cas d’urgence, guerre ou catastrophe naturelle, ils revêtiront l’uniforme et agiront en tant que cadres du commandement du front intérieur, dans leur localité ou village. Ceci, étant entendu que ces nouvelles ressources connaissent le mieux la population locale, ses besoins et sa langue.

La demande pour servir dans ces régiments est si grande, que dans le seul secteur ultra-orthodoxe, au moins trois cycles de formation seront ouverts d’ici la fin avril, ajoutant 300 soldats ultra-orthodoxes au commandement du front intérieur, en cas d’urgence.

« L’élan a été créé, maintenant l’armée est perçue différemment par les publics ultra-orthodoxes et arabes »,

.. nous a confié un officier des ressources humaines de l’armée. EG

Édouard Gris, MABATIM.INFO
Traduction et adaptation

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s