Courte échelle

D’une pile de romans tous très intéressants, nous devions extraire « la substantifique moelle » Plus facile à écrire qu’à faire ! Heureusement nos goûts diffèrent, après avoir défendu et explicité chaque choix, nous avons démocratiquement voté. Sont restés en lice

  • Esther de Tolède de Micky Mandelbaum
  • Le nez juif par Sabyl Ghoussoub ; et
  • Itinéraire d’un juif français ordinaire par Marc Lumbroso

Dans ce premier livre « Esther de Tolède »Micky Mandelbaum nous fait partager ses découvertes de l’histoire juive. Elle commence son récit en 1485. Beatriz, enfant choyée, bonne chrétienne va épouser un noble hidalgo ; grande dame elle fréquentera la cour « Réale »…… mais ce somptueux mariage va évoluer en drame. La Très Sainte Inquisition fonctionne méticuleusement. Notre héroïne apprend par sa nourrice qu’elle est une « nouvelle chrétienne ».

« Mes grands parents étaient juifs, mais ils avaient abandonné la fausse religion, ils avaient suivi le Christ ; ma mère est née chrétienne. Pour les inquisiteurs, juif ou converti, c’est pareil. Ils ne veulent pas que d’anciens juifs deviennent nobles. »

Elle va partir à la recherche de ses racines, parcours douloureux, difficile et passionnant pour le lecteur. Dans un style vif, clair ; les scènes vivent sous nos yeux comme un film. Avec Beatriz, nous suivons un parcours physique et initiatique à travers des situations et des personnages rares. J’aurais aimé ne jamais terminer ce livre captivant.

Autre situation dans « Le nez juif » de Sibyl Ghoussouf. Né à Paris dans une famille libanaise, il sera scolarisé en France. Photographe et chroniqueur pour la presse libanaise et française,

Il dirigera aussi à Beyrouth le « festival du film libanais » de 2011à 2015.

Aleph le héros entend sa mère lui déclarer « tu es moche, j’espère que tu te referas le nez quand tu seras grand ; et, en plus tu ressembles à un juif. » Malgré ce « handicap » Aleph s’épanouit. Il a des amis, séduit les filles…… En séquences courtes, enlevées, avec humour, ce sympathique garçon cherche une identité. Il voyage au Moyen Orient, tente le cinéma, va d’Israël en Palestine, doit choisir entre Mossad et Hezbollah.

« Je voulais devenir espion pour me venger . »

L’émotion est constante. Le texte conserve une subtilité et une délicatesse orientales. Derrière l’humour et la dérision légère, nous percevons le non-dit.

« À l’aéroport, j’étais considéré comme un dangereux terroriste libanais, mais une fois sur le trottoir de New York, les rabbins m’accostaient et me souhaitaient la bienvenue sur ma deuxième Terre Promise . »

À lire pour se détendre en réfléchissant.

Dans un registre très différent Marc Lumbroso nous propose « Itinéraire d’un juif français ordinaire » préfacé par son ami très cher, le regretté Claude Goasguen.

Un peu juif et très français, notre auteur n’a rien d’ordinaire. Chef d’entreprise, adjoint au Maire du 16° arrondissement, ancien président du B’nai Britt de France : Marc se consacre à la vie associative et milite contre le racisme. Il s’occupe beaucoup d’œuvres sociales.

C’est un ouvrage agréable à lire qui nous pousse à l’introspection. De page en page nous pensons « cela va sans dire » Clairement formulée chaque phrase donne la possibilité de répondre à des questions pour lesquelles nous ne savions pas organiser nos arguments.

Après un historique richement documenté, nous en venons à l’antisémitisme. Je cite « Un juif ordinaire peut se demander pourquoi tant de gens qui ne le connaissent pas le détestent. » Une « vraie vérité » teintée d’une pointe d’humour. D’Israël à la laïcité, du bonheur à l’universalité nous découvrons mille richesses et des arguments nettement exprimés que nous pouvons utiliser face aux détracteurs et/ ou aux amis qui questionnent. Une lecture plaisante, sur des sujets qui nous interpellent.

Juif oui, français profondément ; je continue à réfuter le mot « ordinaire » pour un homme et une œuvre aussi riches. EN♦

Voir également: https://courtechellev.wixsite.com/versailles

Eva Naccache, MABATIM.INFO

Un commentaire

  1. Chère Eva

    Je ne savais pas trop comment informer mon cercle d’amis de ce rendez vous avec « Courte Échelle  » des nouveaux écrivains. Tu me boostes et facilites avec ton bel article. Que j’aime te lire….
    Charly

    J'aime

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s