46 ans et pas une ride : « Plaidoyer pour ma terre »

Sorti il y a quarante-six ans, ce disque d’or a précédé d’une année la mémorable visite en Israël d’Anouar el-Sadate et de deux années la signature des accords de Camp David par celui-ci et Menahem Begin.

Herbert Pagani n’a pas hésité un instant en 1975 lorsque l’ONU a voté une résolution assimilant le sionisme à une forme de racisme : « Plaidoyer pour ma terre » a été sa riposte cinglante. L’écho médiatique en France a été considérable, notamment grâce à l’émission « Le grand échiquier » de Jacques Chancel suivie par de très nombreux téléspectateurs à une heure de grande écoute les dimanches.

En cette période où « vaccin » est le mot le plus prononcé, réécouter ce PLAIDOYER POUR MA TERRE et surtout le faire écouter à d’autres qui n’étaient pas nés à l’époque serait une piqûre de rappel opportune et salutaire. JK

Joseph Kain, MABATIM.INFO

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s