Francis Kalifat (CRIF), l’ami du pouvoir, n’a pas à « dicter » de consigne de vote

Hier (28/9/2021) sur Radio J, dans le Grand Journal de Steve Nadjar, Francis Kalifat, Président du CRIF, endossait un costume grotesque, s’arrogeant le droit de dicter à la Communauté qu’il est supposé représenter… des consignes de vote contre un candidat encore potentiel à ce jour.

Pas une voix juive ne doit aller au candidat potentiel Eric Zemmour,

a-t-il déclaré, ayant étonnamment loupé un épisode et prouvant à tout le moins combien il était déconnecté de sa Communauté, laquelle a déjà pris, pour une partie non négligeable, fait et cause pour le dénommé Zemmour.

Revenant bien après le match sur les propos du polémiste qui n’hésita pas dans La France n’a pas dit son dernier mot à faire un rapprochement odieux entre un terroriste et ses victimes et leur reprochant à tous d’avoir été enterrés hors France, étrangers avant tout, et voulant le rester par-delà la mort,

Reprochant à Zemmour d’être

celui qui veut réhabiliter Pétain et d’avoir choisi un camp,

Francis Kalifat s’est mué en Maître à penser, concluant :

Si demain il venait à déclarer sa candidature, il est évident que nous devons faire barrage, et pas une voix, pas une voix juive en tous cas ne doit aller sur le candidat potentiel Eric Zemmour.

La Communauté juive appréciera.

Elle qui souventes fois s’est demandée

à quoi donc servaient ces Institutions supposées la représenter,

Elle qui n’a guère entendu le CRIF officiel se porter à ses côtés avec le courage attendu lorsque s’est déroulée la non-instruction de l’Affaire Sarah Halimi, « l’Affaire étant d’emblée considérée comme non antisémite dans ses motivations par nos représentants » via un Communiqué en parallèle avec le Procureur François Mollins.

Elle qui aurait apprécié que ce Président qui murmurait à l’oreille du PR s’étonne, s’offusque, exige des explications au lieu que de se gorger de vaines promesses énoncées la main sur le cœur lors de Commémorations et de dîners improbables où tout ce monde-là vient s’autocongratuler, entre deux intervenants glosant sur les mesures à venir pour combattre l’antisémitisme.

Le vote juif n’existe pas

Francis Kalifat a-t-il été sommé par le Palais de parler au nom d’un vote juif qui n’existe pas, rappelons-le-lui.

Francis Kalifat, Juif de Cour parmi quelques autres, courtisan agrippé à son rond de serviette, berger d’un troupeau qu’il imagine représenter, se piquerait de le réunir en lui donnant pas moins… qu’une consigne de vote ?

Pour bien moins ladite Communauté serait tentée de demander la démission d’un Président qui se conduit en affidé d’un Occupant de l’Élysée un brin inquiet…

Rendons au Président du CRIF que Oui, la société juive bataille aujourd’hui sur le cas Zemmour,

Renégat pour certains, Totem pour d’autres,

comme l’a excellemment résumé Noémie Halioua,

Un juif qui en plus n’aime pas qu’on le saoule avec des histoires de juifs. […] La communauté se déchire. Est-ce bon pour « nous », se demande-t-elle. […] Au « T’as pas honte ? Tu veux voter pour un pétainiste ?! » s’oppose un « Zemmour est notre sauveur, celui que Dieu a mis sur notre route pour nous défendre !

Rendons-lui encore que Oui, il en est pour penser que l’animal, premier Président juif en France, serait, en s’attaquant frontalement à l’islamisme, un

espoir pour les Juifs des quartiers sensibles et incarnerait la dernière chance avant… l’exil.

Mais voilà : Au lieu que d’inviter à leur tour le Polémiste, Francis Kalifat, comme le FSJU et l’UEJF, ont choisi de le qualifier définitivement, pauvres arguments à l’appui, de Juif honteux, et pourquoi pas demain de Juif antisémite.

Il est très déconseillé, chacun le sait, de s’opposer à nos Institutions et de moquer un brin leur inanité. Leur inanité ? Que dis-je : leur abus de pouvoir ici. Leur inutilité. La preuve s’il en était besoin qu’un Kalifat est prompt à descendre dans l’arène parce que le Palais le lui a assurément conseillé vivement.

Heureusement Existent des Sections du CRIF affranchies de cette tutelle et qui, elles, auront peut-être à cœur l’idée simple d’inviter Zemmour à débattre autour d’une table.

Peut-être encore est-il envisageable, même pour un Juif, de considérer le potentiel candidat… sans s’en référer à sa judéité. SC

Sarah Cattan, Tribune Juive

7 commentaires

  1. En fin de compte ce que l’on retiendra du CRIF, c’est l’organisation annuelle de son dîner des cons !
    Cette organisation ne représente qu’une infime partie de notre communauté, et rien que pour cela, elle devrait la mettre en veilleuse et s’occuper un peu plus des conditions intenables des Juifs Français.
    Nous sommes un peuple cultivé à l’esprit critique et nous n’avons pas besoin des con…seils de représentants qui ne représentent rien du tout, pour nous dire pour qui nous devons voter.
    Quant à Zemmour, ses remarques au sujet des prénoms ont été mal formulées d’où les critiques violentes qui les dénoncent de façon frénétique par des dégénérés à l’affût de la moindre peccadille pour exploser.
    Lorsque nous avons été rapatriés, lors de l’établissement de sa nouvelle carte d’identité, mon père qui se prénommait « Hillel » s’est vu refuser son prénom qui a été remplacé par « Elie » au commissariat de police.
    Il n’a pas mis le feu à des voitures, ni poignardé des passants, et n’a pas commis des dégradations de bâtiments, après le retrait de son prénom qu’il portait depuis sa naissance.
    Nous étions trop contents de vivre comme les Français et avons accepté tous les codes et les habitudes de nos nouveaux compatriotes, sans être des lèche-culs ou des Juifs de circonstance.
    Voir sur les chaînes d’infaux en continu les responsables du désastre actuel continuer à répéter leurs conneries révèle de dysfonctionnements irrémédiables de leurs cervelles définitivement abîmées….

    Aimé par 1 personne

  2. On aurait aimé que le Crif fut aussi sourcilleux avec la gauche antisioniste ou macron et le drian et leur sournoise politique favorisant la montee de l antisemitisme !
    Malheureusement la bourgeoisie juive boboïsante est surtout préoccupée par ses petits intérêts, dommage que Mr Kalifat ( que j apprecie par ailleurs) se prête a ce genre d attitude hors sol .

    J'aime

  3. Faut-il que le Palais ait peur pour inciter ses Juifs de cour à tenter de disqualifier Zemmour !
    Trois désaccords (Pétain, prénoms, enterrements en Israël) avec lui n’invalident pas 95% de ses idées. Reste à voir comment il les mettrait en œuvre.

    J'aime

    • Cher Dov , j écoute Zemmour aussi et je suis choqué par ses horribles sorties antijuives .
      Cet homme représente bien la partie du peuple juif qui nous abandonne pour s assimiler, et son insensibilité aux affaires de notre peuple m est insupportable.

      J'aime

      • Cher Thierry, je crains que vous ne vous mépreniez. Les sorties de Zemmour ne sont pas antijuives, pas plus qu’il n’est raciste ou fasciste. Il est vrai que le sort d’Israël semble peu lui importer, en quoi il a évidemment tort puisque c’est fondamental dans l’histoire et la survie de notre peuple.
        Il se place juste dans une perspective franco-française, notamment en raison de l’élection présidentielle future.
        Quant à l’assimilation… il y en a de toutes sortes, comme des manières de se vivre Juif.

        J'aime

        • Bonjour Dov,
          Je suis entièrement d’accord avec vos propos.
          J’ai répondu dans un précédent post, sur l’hystérie des dégénérés au sujet des prénoms.
          Concernant les enterrements en Israël, son avocat a expliqué au cours d’une interview sur i24 News, que Zemmour voulait dire que si Merah a été enterré en Algérie, les enfants Juifs qu’il a assassinés, devaient être enterrés en Israël, pour éviter que leurs tombes ne soient dégradées, taguées ou souillées.
          Bien sûr que cette version convient mieux, dommage qu’elle n’ait pas été reprise par le bouillonnant Eric.
          Quant à ses remarques sur Pétain, ce sont les historiens non idéologues et objectifs qui pourront trancher, qu’ils se réfèrent à Paxton ou à d’autres experts dans ce domaine.
          Dommage que les lyncheurs aux cerveaux en panne n’abordent pas la contestation sous cette forme.
          Bien cordialement,

          Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s