Ukraine-Russie : Médiation du Premier ministre israélien Nephtali Bennett

Source : TikDebka 5 mars 2022

Les efforts de médiation du Premier ministre Nephtali Bennett entre la Russie et l’Ukraine ont atteint apogée, lorsque, samedi 5 mars, M. Bennett a secrètement quitté Israël et s’est envolé pour Moscou, où il a rencontré, en tête à tête (excepté la présence du ministre du Logement Zeev Elkin, qui a assuré la traduction) le président russe Vladimir Poutine. Le bureau du Premier ministre a déclaré que la rencontre avec Vladimir Poutine était coordonnée avec les États-Unis. La conversation entre Vladimir Poutine et Nephtali Bennett a duré environ trois heures, au terme desquelles ni le Kremlin ni le bureau du Premier ministre israélien n’ont fourni de détails quant au contenu des conversations. Ensuite, le premier ministre Nephtali Bennett, s’est entretenu téléphoniquement de Moscou, avec le président ukrainien Volodimir Zelensky. Après la rencontre avec Poutine et la conversation avec Zelensky, Nephtali Bennett s’est envolé pour Berlin, afin de rencontrer le chancelier allemand Olaf Scholtz.

Les sources de Tikdebka soulignent, que la mission de M. Bennett consiste en une médiation entre la Russie, l’Europe et les États-Unis.

Moscou : « pas de levée des sanctions contre l’Iran avant la levée des sanctions contre la Russie »

Il est possible que la question de l’accord nucléaire avec l’Iran ait également été soulevée lors des pourparlers de Bennett à Moscou et à Berlin. En fin de semaine, Moscou, bizarrement, a lié les négociations sur l’atome iranien avec le conflit ukrainien. En effet, Moscou a annoncé qu’elle n’accepterait pas la levée des sanctions contre l’Iran, avant la levée des sanctions imposées à la Russie à la suite de l’invasion de l’Ukraine. Samedi, Téhéran a vivement attaqué la nouvelle position de la Russie. Ce développement crée une situation, où il n’y a aucune possibilité immédiate de signer l’accord avec l’Iran. Cette évolution sert évidemment les intérêts israéliens.

Voici la situation sur les différents fronts en Ukraine au samedi 5 mars 2022 :

1. Les forces russes ont traversé le fleuve Dniepr, et s’apprêtent à attaquer Kiev par l’est.

2. Vendredi 4 et samedi matin 5 mars, est intervenue une réduction des tirs russes sur les différents fronts. Les forces russes près de la ville de Kharkiv n’ont pas poursuivi leurs attaques contre la ville. Elles se sont divisées en deux colonnes. Une colonne se déplace vers l’ouest en direction de la capitale Kiev. La deuxième se dirige vers le sud-est de l’Ukraine.

3. Le siège russe de la ville de Marioupol se poursuit. Toutefois, les Russes ont ouvert samedi, durant neuf heures, un corridor humanitaire qui devait permettre l’évacuation des populations civiles, et l’acheminement de vivres, ainsi que des médicaments.

4. Le siège de la ville de Mykolaïev s’est poursuivi, mais une partie des forces russes ont commencé à faire mouvement vers la ville portuaire stratégique d’Odessa. Les forces russes livrent une bataille pour contrôler l’un des ponts menant de la péninsule de Crimée à Odessa sur la mer Noire. La ville de Mykolaïev constitue un verrou qu’il faut faire sauter, pour pouvoir atteindre le port d’Odessa.

5. Des commandos marine russes, signalés sur des navires de guerre au large d’Odessa, se prépareraient à débarquer sur le bord de mer d’Odessa.

6. Le président ukrainien Zelenski a vivement attaqué l’OTAN, concernant son refus de fermer le ciel ukrainien. Il a qualifié l’alliance d’être faible et a affirmé qu’elle porterait désormais la responsabilité de la mort de civils ukrainiens. À Bruxelles, on affirme que la fermeture du ciel ukrainien aurait conduit à des affrontements directs entre les avions de l’OTAN et les avions russes.

7. Vendredi, le département américain de la Défense a annoncé qu’une coordination militaire avec l’armée russe et l’armée américaine dans le but d’empêcher un affrontement entre les deux armées a été mise en place.

8. Les forces russes avancent vers le deuxième plus grand réacteur nucléaire d’Ukraine, dans la région de Rivne près de Lviv, (anciennement Rovno) dans l’ouest de l’Ukraine. EG

Édouard Gris, MABATIM.INFO

Un commentaire

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s