Spécial Shavouot : Pourquoi Israël ne manque plus d’eau ?

La fête de l’eau, ou dans son nom familier « Shavuot » [la fête des semaines / Pentecôte], est célébrée aujourd’hui dans le monde entier et en Israël – dont plus de la moitié est un désert aride. Bien que, selon les statistiques mondiales, Israël se classe au 149ᵉ rang pour ce qui est des précipitations annuelles et que les experts prévoient un réchauffement de la planète et une augmentation de la consommation d’eau, les quelque dix millions d’Israéliens ne ressentent pas d’anxiété, ne ressentent pas le besoin d’amasser des ressources en eau et ne se sentent pas coupables de laver leur voiture avec plus d’un seau d’eau.

Mais les Israéliens n’ont pas toujours ressenti cela, et ce qui a changé nos vies, c’est le réseau national de distribution d’eau d’Israël, qui a commencé à acheminer l’eau du Kinneret (lac de Tibériade) vers de nombreuses régions du pays, en particulier vers les centres de population situés le long de la côte. Ces dernières années, et en raison de l’inquiétude croissante que suscite l’assèchement d’Israël, le secteur agricole et 46 % des consommateurs industriels et domestiques ont recours au dessalement de l’eau de mer, ou au dessalement et au recyclage de l’eau après épuration pour l’industrie et l’agriculture, grâce à la réduction de la sollicitation d’une seule source d’eau et en évitant l’utilisation de canalisations centrales susceptibles d’être bloquées ou de fuir.

Laissez-moi vous confier un secret : notre voisin, la Jordanie, souffre d’une grave pénurie d’eau et, de plus, perd environ la moitié de la quantité d’eau dont il dispose uniquement en raison de fuites, de vols et d’évaporation. D’où l’inclusion de la clause sur l’eau avant la clause sur Jérusalem dans l’accord de paix avec la Jordanie.

Le dessalement de l’eau de mer et le recyclage de l’eau après épuration empêchent en fait l’utilisation des eaux souterraines, qui sont devenues une sorte de réservoir d’urgence puisque leur pourcentage de salinité est nettement inférieur. En Israël, les eaux souterraines sont généralement évitées autant que possible, en particulier dans les zones proches de la plage, car le pompage entraîne l’introduction d’eau salée dans les eaux souterraines, comme cela est arrivé aux habitants de la bande de Gaza, qui ont exploité les eaux souterraines et entraîné la salinité des puits jusqu’à ce qu’ils deviennent impropres à la consommation.

En fait, non seulement Israël est devenu le seul fournisseur de ses besoins en eau, mais il est également devenu un exportateur d’eau vers deux de ses voisins – l’Autorité palestinienne et la Jordanie. Ces accords sur l’eau stabilisent la réalité précaire de la région, et malgré le manque de confiance, les tensions politiques et le manque d’implication internationale, une collaboration régionale nécessaire a été mise en place pour résoudre le problème de l’eau.

Joyeuses fêtes de Shavuot ! OE

Oded Eran, Institute for National Security Studies

2 commentaires

  1. Le problème c’est que la Jordanie et l’Autorité palestinienne reçoivent d’Israël l’eau gratuitement alors que les Juifs israéliens, et non point les palestiniens a carte d’identité israélienne, la paient très cher ….. En fait les Juifs d’Israël paient non seulement leur eau mais, en plus, sont rajoutées dans les factures des Juifs l’eau des jordaniens et des palestiniens qui pourtant ne cessent de les assassiner au moyen d’attentats !!!!

    J’aime

  2. L eau est depuis toujours un element clé de la vie au moyen orient , Israel a su brillament resoudre ce manque permanent qui freine le developpement humain , il nous reste a savoir utiliser adroitement cet atout dans nos relations regionales , et pour cela il nous faut des diplomates et des politiques de qualité , ce qui , en Israel est une denrée rare , tres rare ….

    J’aime

Répondre à T.amouyal Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s