Le Surmulot, notre chance à tous

Douchka Markovic, élue écologiste au Conseil de Paris, plaide vigoureusement en faveur des rats parisiens. On les dit très reconnaissants envers Anne Hidalgo, la saleté croissante de la capitale, les trous dans les chaussées, l’amoncellement des détritus, tout cela en fait les supporters de la maire de Paris (qui n’est plus une fête).

Pour Douchka Markovic « rat », et qui plus est « rats d’égouts » sont des nominations « connotées négativement ». Il vaut donc mieux parler de « surmulots » pour leur rendre toute dignité. Protéger le surmulot est un devoir citoyen, car ces charmants rongeurs nettoient les égouts où ils prolifèrent. Ils sont très sociaux et j’apprends qu’un surmulot peut être adopté comme animal de compagnie1. Une suggestion à faire à notre élue écolo.

Mais il y a plus. Les livres devenus encombrants abondent dans les égouts. Ils font la joie de l’élite des surmulots. De source bien informée nous apprenons que leur lecture préférée est Zarathoustra2 d’un écrivain allemand zappé pour mille raisons Woke, Friedrich Nietzsche.

Vaquant dans le sous-sol de mon immeuble, je me suis trouvé face à face avec un surmulot. Il se désigna à moi comme Ubermulot, me dévisagea et m’affirma d’un ton sans réplique : « Tu es le dernier des hommes ». MN

Marc Nacht, MABATIM.INFO
Psychanalyste, écrivain


1 — Wikipédia.

2 — Signalons la très remarquable traduction, son introduction et ses commentaires de Ainsi parlait Zarathoustra, par Georges-Arthur Goldschmidt. Classique de poche, 1994.

Un commentaire

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s