La nouvelle coopération russo-iranienne

Su 35

Source : TIKDEBKA,
15 août 2022

La coopération militaire entre l’Iran et la Russie s’intensifie. L’Iran fournira 300 drones de technologie avancée à l’armée russe. Réciproquement, la Russie, fournira à l’armée de l’air iranienne des avions de combat de quatrième génération Su-35

Dans le cadre d’un accord entre la Russie et l’Iran, ce dernier a fourni à l’armée russe 46 drones de type Shahed-129 et Shahed-191. L’accord porte sur la fourniture par l’Iran de 300 drones. En retour, les experts militaires russes vont améliorer les capacités de l’armée de l’air iranienne. La Russie fournira donc à l’Iran des avions d’attaque de quatrième génération Sukhoï Su-35. L’industrie de l’air iranienne a reçu récemment, pour réparation et maintenance, des avions russes endommagés pendant la guerre en Ukraine. Les opérations des drones iraniens en Ukraine constituent une « vitrine promotionnelle » de ces appareils.

Au cours des deux dernières semaines, un groupe de pirates informatiques, sous le nom de Farigh al-Tahereh a commencé à opérer à l’encontre des pays de l’OTAN en Europe. Ce groupe, qui a déjà mené des cyberattaques sur les systèmes électroniques des bases de l’OTAN en Roumanie, se présente comme appartenant à un groupe irakien de résistance, mais en fait, c’est un proxy des Gardiens de la révolution iraniens. La mise à la disposition de la Russie des capacités de cyberguerre iraniennes fait partie aussi de l’accord d’aide à l’effort militaire russe en Ukraine.

Les sources occidentales du renseignement rapportent que récemment, ont eu lieu des discussions russo-iraniennes concernant la possibilité de la mise à la disposition de la Russie du stock iranien de missiles balistiques pour une utilisation dans la guerre en Ukraine. L’armée russe, qui dans cette guerre utilise un très grand nombre de missiles, aurait montré des signes de pénurie de tels missiles.

Récemment, des discussions ont également eu lieu entre des officiers russes et iraniens, sur la possibilité de remplacement des unités russes stationnées en Syrie, qui seront transférées sur le front ukrainien, par des unités des Gardiens de la Révolution. Cette possibilité a été soulevée lors de la première visite du commandant des Gardiens de la Révolution, le général Hossein Salmi, à Damas, où il a rencontré le 22 juillet, le président syrien Bashar Assad. Jusqu’à présent, la Russie s’était opposée à l’expansion iranienne en Syrie, mais selon des sources occidentales de renseignement, Moscou a levé cette opposition.

Un autre développement significatif est intervenu dans les relations entre la Russie et l’Iran. Les marines russe et chinoise ont invité la marine iranienne à participer à un exercice naval, qui déroulera du 17 et le 27 août 2022 au Venezuela. C’est la première fois que les marines russe et iranienne réalisent en commun un exercice naval. Cela constitue un message sans équivoque à l’adresse des États-Unis, que les trois marines, en cas de guerre totale, seront capables de frapper des cibles sur le territoire des États-Unis.

Le renforcement des liens entre Moscou et Téhéran a eu pour résultat l’ouverture d’un centre commercial iranien dans la capitale russe. Par ailleurs, on observe une augmentation spectaculaire du nombre de vols d’avions civils russes et iraniens vers les aéroports des deux pays. De plus, le système russe de paiement électronique « MIR », a été mis à la disposition de l’Iran, pour « booster » les exportations iraniennes, via les canaux financiers russes, vers l’Inde. EG

Édouard Gris, MABATIM.INFO
Traduction et adaptation

Un commentaire

  1. Des évolutions d’alliances stratégiques capitales.
    Merci d’avoir rapporté cet article.
    Pour Israël je retiens :
    « Récemment, des discussions ont également eu lieu entre des officiers russes et iraniens, sur la possibilité de remplacement des unités russes stationnées en Syrie, qui seront transférées sur le front ukrainien, par des unités des Gardiens de la Révolution »
    Pas bon pour la stabilité du coin, Israël se retrouve dans un jeu où les Iraniens ont la liberté de venir s’approcher sur le sol Syrien….

    J’aime

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s