Tsahal : « De la bande de Gaza au Yémen »

Source : Tikdebka, 19 août 2022

Dans le cadre de l’opération « L’Aube » (conflit contre Gaza, début août 2022), l’armée de l’air israélienne a attaqué la base d’Al-Hafe des Gardiens de la révolution iraniens et du Hezbollah près de Sanaa, la capitale du Yémen. Ce raid, à 2 818 km d’Israël, était le plus éloigné des frontières du pays effectué par l’armée de l’air de Tsahal.

Le chef d’état-major, le lieutenant-général Aviv Kochavi, a déclaré le jeudi 19 août, que parallèlement à l’opération « L’Aube », l’armée israélienne a mené un raid aérien dans un pays tiers. Kochavi a ajouté :

« Il y a dix jours, Tsahal a éliminé avec une grande précision l’archi-terroriste Tayser Jabari . Dans le même temps nous avons procédé à des vagues d’arrestations en Cisjordanie et pris des mesures défensives le long du reste des frontières d’Israël. »

Selon des sources du renseignement du Golfe, le général de division Aviv Kochavi faisait référence à une frappe aérienne israélienne le 7 août, sur la base militaire d’al-Hafa située sur le mont Naqam, à l’ouest de la capitale, Sanaa. C’est la principale base des Gardiens de la révolution iraniens et du Hezbollah dans les territoires sous le contrôle des Houthis au Yémen. Al-Hafe est également la base où les Gardiens de la révolution iraniens massent leur flotte de drones au Yémen.

Toujours selon les mêmes sources, des dizaines de personnes ont été tuées, dont au moins six Iraniens et membres du Hezbollah. La majeure partie de la base a été détruite, et les explosions secondaires qui se sont produites à la suite des frappes ont détruit la plupart des bâtiments de la base. Les Houthis ont affirmé que les énormes dommages causés à la base étaient dus à la détonation incontrôlée d’un missile balistique.

Pour atteindre la base aérienne d’al-Hafa, les avions israéliens ont dû parcourir 2918 kilomètres, soit 1 718 kilomètres de plus que la distance jusqu’aux d’éventuelles cibles en Iran. Il s’agit également de la première attaque israélienne de ce type sur le territoire tenu par les Houthis au Yémen. On peut supposer que cette attaque israélienne a été menée par des drones à longue portée.

Étant donné que l’attaque au Yémen a été menée en même temps que le début de l’opération « L’Aube », on peut supposer qu’il s’agissait d’une frappe préventive, après qu’Israël a eu des informations selon lesquelles l’Iran et les Houthis se préparaient à envoyer des drones armés vers des cibles en Israël, afin d’aider le Jihad islamique. L’attaque israélienne contre al-Hafa a contrecarré ce plan iranien. EG

Édouard Gris, MABATIM.INFO
Traduction et adaptation

2 commentaires

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s