Journalisme : Peter (Beinart), Jean-Claude (Van Damme) et les autres

Peter Beinart est le Jean-Claude Van Damme américain.

Les deux « célèbs » n’opèrent pas dans le même domaine et ne s’attaquent pas aux mêmes ennemis, mais ils combattent dans la même catégorie, celle des poids lourds.

S’il est inutile de présenter l’auteur de « En vérité, la vérité, il n’y a pas de vérité ! » aux lecteurs français, il n’en va pas de même pour l’éditorialiste américain : cet ancien rédacteur en chef de The New Republic est toujours un éditorialiste très apprécié du New York Times. Son « progressisme » est certainement la raison pour laquelle on l’a choisi comme prof de reportage et de rédaction d’éditoriaux pour apprentis journalistes1.

La différence entre les deux pipoles tient aussi à leur approche, universaliste pour Van Damme, qui s’intéresse à l’atmosphère :

« L’air, tu peux pas le toucher… Ça existe et ça existe pas… Ça nourrit l’homme sans qu’il ait faim »

… et monomaniaque pour Beinart, obnubilé par la destruction de l’État juif.

Boileau est une autre pierre d’achoppement entre Jean-Claude et Peter : si le premier ignore « ce qui se conçoit bien (et qui) s’énonce clairement », le second obéit à l’injonction de vingt fois sur le métier, remettre son ouvrage.

Alors que Van Damme met en pratique L’art poétique (Amazon) avec « Les cacahuètes c’est doux et salé, fort et tendre, comme une femme », Beinart ramasse ses opinions dans les caniveaux de l’antisémitisme le plus éculé.

Dans le New York Times, cela se traduit par des éditoriaux : « Je ne crois plus en un État juif (New York Times) », où il exprime son vœu de dissoudre l’État juif dans une Palestine aussi œcuménique que les 57 autres États musulmans de la planète. Il y a aussi « La lutte contre l’antisémitisme a-t-elle perdu la tête ? (New York Times) » dans lequel il explique, avec un sérieux tout vandammien, que le battement d’aile d’un papillon luttant contre l’antisémitisme aux États-Unis entraînerait un ouragan d’apartheid antimusulman en Israël. Au moment où il écrit ces lignes, un parti arabe islamiste participe au gouvernement israélien.

Le New York Times n’est pas idiot utile, mais complice conscient

Beinart est accueilli à colonnes ouvertes au NYT, dès qu’il recuit son antisionisme en modifiant ou ajoutant un condiment. Dans notre pays, c’est le groupe Le Monde qui, en l’absence de Peter Beinart, publie régulièrement des journagandistes aux opinions baptisées analyses, qui continuent la guerre d’annihilation par d’autres moyens, notamment la réécriture de l’histoire :

« Le 14 mai 1948, jour de la « déclaration d’indépendance » d’Israël, les forces juives ont déjà expulsé près de quatre cent mille Palestiniens du territoire prévu pour l’État juif (Monde Diplomatique). »

Les guillemets autour de la déclaration d’indépendance sont d’origine : que mettent-ils en doute, déclaration ou indépendance ? En revanche, on remarque leur absence autour du « territoire prévu pour l’État juif » qui avait déjà été amputé de 77 % pour que Churchill y crée ex-nihilo la Jordanie, un dimanche après-midi (Churchill Project).

Et surtout, l’organe de référence de l’antisionisme français oublie de dire que le jour même de cette déclaration d’indépendance sans guillemets, sept armées arabes avaient attaqué sur tous les fronts l’État juif nouveau-né, qui était forcé à une guerre défensive à l’insu de son plein gré. Il omet ce qui a précédé l’invasion des armées arabes : les demandes des leaders de tous les pays, se donnant la main pour inciter leurs frères à laisser le champ libre pour la purification ethnique Judenrein. Des détails, aurait dit Le Pen père…

Le New York Times est Le Monde américain

La différence entre les deux quotidiens, c’est que quand le NYT est pris la main dans le sac d’antisémitisme, il saque les coupables les plus visibles, alors que Le Monde fait le sourd.

Ainsi, Fady Hossam Hanona, un « fixeur » gazaoui dont le New York Times a cité la collaboration dans plusieurs articles récents, a pépié :

« Je n’admets aucun juif, Israélien ou sioniste, ou toute autre personne qui parle hébreu. Je suis d’accord pour les tuer où qu’ils soient : enfants, personnes âgées et soldats. Les Juifs sont des fils de chiens… Je suis pour les tuer et les brûler comme Hitler l’a fait. Je serais tellement heureux. »

L’ONG Honest Reporting a mis le nez du quotidien new-yorkais dans sa fiente (Twitter) :

Le journal US a coupé les liens avec ce fournisseur et envoyé un porte-parole minimiser la casse :

« Le New York Times n’avait travaillé avec ce journaliste indépendant que ces dernières semaines. Nous ne le faisons plus (NewYorkPost). »

Deux autres collaborateurs, dont l’idéologie ressemblait à celle d’Hanonna et que le NYT avait rassemblés, ont été également signalés par le lanceur d’alerte et ont subi la même sanction (UnitedWithIsrael) :

« le photographe indépendant Hosam Salem, qui contribue activement au Times, s’est réjoui des actions du groupe terroriste islamique Hamas et du meurtre d’Israéliens par les terroristes, comme le montrent plusieurs posts Facebook traduits. L’Organisme de surveillance dénonce également le journal pour avoir embauché le cinéaste arabe Sulaiman Hejjy, qui a contribué au Times de 2018 à 2021 (Honest Reporting). »

« Quand vraiment on a une confiance, on devient confiant. » (Jean-Claude Van Damme)

Le rapport élastique que le NYT et Le Monde entretiennent avec la réalité des faits ne respire pas la confiance qui rend les lecteurs confiants ! LM

Liliane Messika, MABATIM.INFO


1 Journalisme à la Newmark J-School et sciences politiques au CUNY Graduate Center : Peter Beinart

2 commentaires

  1. Une etude approfondie reste a realiser sur cet etrange reseau de medias tournês vers un antisionisme delirant qui les amene a toutes les outrances et tous les mensonges :
    Le new york times , le Monde , l obs et de nombreux autres semblent liès par cette ideologie odieuse .quand on sait l opacitè du groupe tentaculaire  » le Monde » on ne peut manquer d y sentir la presence malfaisante de soros et de certaines dictatures arabes

    J’aime

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s