L’anathème de populisme : une arme pour disqualifier son interlocuteur ? 

À propos du populisme

D’après les spécialistes politiques, il existerait différents types de populismes, ils auraient en commun de considérer que la politique devrait être l’expression de la volonté du peuple et que le peuple doit se défendre contre une liste variable d’ennemis (les puissants, les élites, les capitalistes, les financiers internationaux, les gens des grandes villes, les étrangers…).

Les populismes auraient la revendication commune d’être :

  • – un moyen de mobiliser le peuple ;
  • – une nouvelle lutte des classes ;- une force d’émancipation ;
  • – la voie pour un partage équitable des richesses… (demain, on rase gratis).

Les spécialistes politiques expliquent que la volonté souveraine du peuple peut en fait s’exprimer de différentes façons :

  • – dictatoriale,
  • – démocratique (exemple la Suisse),
  • – via une majorité silencieuse…

Cependant, le peuple de nos démocraties est introuvable. L’extrême gauche à un peuple inclusif (il comprend le monde entier) et l’extrême droite à un peuple exclusif (en France, elle fait même le tri parmi les citoyens français). On notera qu’aucun parti ne se revendique populiste.

Les experts en communication classent comme populistes tous ceux qui font un fort recours au registre émotionnel, qui instrumentalisent les sentiments d’anxiété et de désenchantement de la société, qui cherchent une communication directe avec le peuple, sans corps intermédiaires, qui font un grand usage des nouvelles technologies, des réseaux sociaux, ils parlent dans ce dernier cas de télépopulisme, qui cherchent à organiser une illusoire démocratie directe…

Populisme et démocratie

La volonté générale du peuple, qui d’après Rousseau tend au bien, est difficile à trouver, et cohabite plus ou moins bien avec l’idée de représentants, avec le pluralisme, le libéralisme, le gouvernement des minorités, les lobbys qui font pression (15 000 lobbies référencés au niveau du parlement européen)…, c’est-à-dire avec la vie ordinaire d’une démocratie. Sur les 193 pays représentés à l’ONU, 62 % sont des démocraties. À noter cependant, que depuis quelque temps on distingue les démocraties en libérales et illibérales, ces dernières se caractérisant par des régimes centralisés érodant la liberté, pratiquant éventuellement la compétition ethnique, et parfois générant des conflits ou ayant recours à la guerre.

Dans le cadre de nos démocraties représentatives démesurées et complexes, le citoyen est un peu perdu et dépassé par le volume des réglementations nationales, européennes, internationales qui le contraignent à des changements pour lesquels il n’a jamais été sollicité, qu’éventuellement il ne souhaite pas ou qui vont à l’encontre de ses traditions. Cela crée un malaise, que certaines évolutions techniques, culturelles des sociétés, le plus ou moins bon fonctionnement de l’économie, l’arrivée massive de migrants (280 millions de migrants dans le monde en 2020) ne font que renforcer. Face à ce malaise, bien des personnes sont en panne de références (explications, prescriptions). On notera que le fait de parler de ce(s) malaise(s) est souvent dénoncé comme populiste.

Populisme : un argument pour polémiste

Le populisme ne semble pas être un concept politique clair et facilement définissable. Tout se passe comme si ce concept de populisme avait surtout une utilité polémique. On notera que les utilisateurs du terme se recrutent parmi les tenants des grandes idéologies (principalement communisme, socialisme, libéralisme, conservatisme, démocratie chrétienne). Finalement, il semblerait que le populisme est plus une injure, une tactique qu’un réel concept, il permet de « traiter quelqu’un », de le pousser à se justifier et d’ainsi l’empêcher d’argumenter (une tactique stalinienne).

Pour finir une saillie de Coluche :

« Les journalistes ne croient pas les mensonges des hommes politiques, mais ils les répètent ! C’est pire ! ».

MB♦

Et pour évoquer la démocratie à la française, écoutez : La drôle d’humeur de Marina Rollman :

Michel Bruley, MABATIM.INFO

Publicité

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s