Israël : la leçon druze

Ce panneau se trouve à l’entrée de Bethléem comme à l’entrée de toutes les zones dépendant de l’Autorité palestinienne

[28 novembre 2022]

Le 23 novembre, la veille de l’attentat à Jérusalem, a eu lieu un évènement très grave qui est passé presque inaperçu en dehors d’Israël.

Voici les faits : Un Druze de Daliyat el Carmel au sud de la Galilée est parti avec ses deux fils à Djenin pour faire réparer sa voiture à moindre prix. Comme je l’ai déjà écrit1, non seulement Djenin est connue pour être un repaire de terroristes, mais surtout elle est interdite aux Israéliens comme toutes les villes de l’Autorité palestinienne.

Mais en fait, ne jouons pas sur les mots : Israélien veut dire Juif israélien, car les Arabes et les Druzes israéliens vont régulièrement faire leurs courses à Djenin et contribuent pour beaucoup à la prospérité de la ville

Arrivée près de Djenin, la famille Firo a un accident de la route et Tiran, le fils aîné âgé de 18 ans est grièvement blessé. Il est transféré à l’hôpital de Djenin où il est opéré.

Tiran Firo

C’est alors qu’une bande armée et cagoulée d’une trentaine de terroristes, fait irruption dans l’hôpital, déconnectent le blessé des appareils médicaux devant son père et son petit frère impuissants, et donc l’assassinent ! Ils kidnappent alors son corps et réclament une rançon à Israël ainsi que la libération d’un certain nombre de terroristes. Les Israéliens, les dirigeants palestiniens, les Américains, les Druzes du Liban… tous interviennent pour essayer de récupérer le corps du jeune homme, mais en vain.

Pourtant deux jours plus tard le corps est rendu à sa famille. Que s’est-il passé ?

Voici une conférence de Mordekhai Kedar2 qui lève le voile sur cette affaire (hébreu , sous-titres en français de Danielle Guez) :

En voici la traduction :

Il y a deux jours un jeune homme druze israélien a été victime d’un accident de la route et a été transféré à l’hôpital de Djenin. Là-bas, une bande d’hommes armés l’a déconnecté des appareils médicaux et l’a donc tué. Nous ne savons pas exactement qui étaient les ravisseurs mais tout fut mis en œuvre pour récupérer le corps de ce jeune homme.

Les parents de ce jeune homme ont déclaré officiellement à la télévision qu’ils ne voulaient pas que l’armée rentre dans Djenin pour leur rapporter le corps de leur fils, ceci pour ne pas mettre la vie de soldats en danger de mort.

En parallèle avec les pourparlers officiels, les Druzes ont fermé l’autoroute 6 quelques heures, déclarant que lorsqu’on kidnappe un citoyen israélien, la vie des autres citoyens ne peut pas suive son cours normal.

Mais surtout, et c’est le plus important : ils ont eux-mêmes kidnappé quelques Arabes de Judée-Samarie et ils ont publié la photo que je vais vous montrer ici :

(la photo apparaît à 2,51 minute du début de la vidéo)

Voici ce qui est écrit :

« Œil pour œil, dent pour dent. Celui qui a commencé est le coupable ainsi que celui qui nous a fait du mal en agissant contre nous avec violence. Comme nous vous l’avons dit lorsque nous vous avons prévenus. Nous avons arrêté un de vos traîtres arabes et, Dieu nous en est témoin, si vous ne nous rendez pas le corps d’un des nôtres, la soif de nos lions ne sera pas étanchée ! Prenez garde, vous avez été prévenus ! »

Qui était le jeune homme que l’on voit à genoux ? Je ne le sais pas. Il se peut même qu’il ait été l’un des leurs. Mais les Druzes ont publié cette photo et ont ainsi envoyé un message sur les réseaux sociaux. Comme nous le savons, les réseaux sociaux sont le moyen le plus rapide pour faire passer les messages et celui-ci a été lu par des milliers de gens en quelques minutes.

Et oh merveille ! Les terroristes ont rendu le corps sans attendre !

Ceci me rappelle un autre kidnapping, en septembre 2004 : Un journaliste druze, Riyad Ali qui était alors journaliste de la première chaîne de télévision a été kidnappé par des hommes armés à Gaza qui refusaient toute négociation. Une délégation de Druzes a alors contacté Arafat. Personne ne sait ce que fut leur conversation mais Riyad Ali a été libéré en quelques heures.

Alors j’ai une question pour vous : Comment se fait-il que les négociations officielles n’avaient alors pas marché mais que la conversation entre les Druzes et Arafat avait été décisive ?

Mesdames et Messieurs, Welcome to the Middle East !

Il est vrai qu’un gouvernement efficace est une bonne chose et qu’il n’est pas bon que des milices fassent la loi pour régler les différends. Mais au Moyen – Orient, celui qui parle comme un Européen, essaye de se faire comprendre et d’obtenir qu’on fasse ce qu’il demande en négociant, celui-ci passe pour un faible.

Nous sommes au Moyen-Orient ! Les Druzes savent comment parler, savent délivrer le message et savent l’exprimer clairement.

Faite attention à cette photo : Les lettres sont de couleur rouge, pas verte ni bleue ni blanche, non ils ont choisi volontairement le rouge et vous comprenez pourquoi. Ils montrent ainsi clairement que si la dépouille de Tiran n’est pas rendue à sa famille : son sang n’étanchera pas la soif des lions druzes.

Ces Druzes sont des gens du Moyen-Orient, ce sont des gens de la région, ils la comprennent, ils comprennent l’arabe, ils savent comment parler à leurs voisins musulmans qui les voient pourtant comme des renégats, car ils ont abandonné l’islam3.

Mesdames et Messieurs, nous devons en tirer des conclusions :

Au Moyen-Orient, celui qui veut survivre doit savoir parler la langue de l’autre, la langue arabe. C’est une première chose. Vous savez, les kidnappeurs et autres terroristes ne comprennent pas généralement l’anglais, ni le français ni même l’hébreu, sauf ceux qui ont séjourné chez nous en prison.

Non ils parlent arabe et la première des choses à faire est de leur parler dans leur langue, avec les expressions qu’ils connaissent, qu’ils comprennent et en voient le sens.

Et oui, il faut être déterminé ! Tu dois être celui avec lequel on ne commence pas une querelle, on ne discute pas ; on ne kidnappe pas tes gens ni vivants ni morts. Et ils doivent savoir que si quelqu’un le fait, le prix à payer sera très élevé et même plus. Il ne sera pas du tout proportionnel à l’offense.

Toute cette histoire de réaction proportionnelle4 à laquelle nous sommes soumis, à cause des décisions de la Cour suprême, c’est la dernière chose que comprend le Moyen-Orient. C’est exactement ce qui brise notre force de dissuasion.

La dissuasion ne marche que si la menace du prix à payer n’est pas proportionnelle.C’est seulement lorsqu’il y a une menace non proportionnelle que l’autre comprend que la réaction lui sera insupportable ! C’est pourquoi, je le redis, la réaction se doit d’être non proportionnelle, exactement comme celle des Druzes quand ils menacent de tuer un être vivant pour récupérer une dépouille. Les kidnappeurs l’ont tout à fait compris et c’est pourquoi ils ontrendu le corps de Tiran Firo.

Mesdames et Messieurs c’est ça, le Moyen-Orient. Celui qui veut survivre dans cette région doit en comprendre sa culture, doit comprendre comment on conduit des négociations et savoir comment obtenir les résultats espérés. Si vous ne le savez pas, il vaut mieux chercher un autre endroit dans le monde, bien plus reposant, bien plus moderne tranquille que le Moyen-Orient.

Merci aux Druzes pour cette leçon !

Fin de la traduction.

Le monde nous (Israël, NDLR) condamne presque quotidiennement et nous exhorte à être de bons enfants5. Mais rêvons un peu : si nous avions agi comme les Druzes, les familles d’Hadar Goldin et de Oron Shaoul auraient récupéré les dépouilles de leurs fils, et Avera Mengistu et Hisham Sayed… auraient recouvre la liberté et leurs familles6*.

À bientôt, HB♦

HannahBoker Tov Yerushalayim


1 Djenin : https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2022/04/21/djenin-ou-ein-ganim/

2 Mordekhaï Kedar : orientaliste ; professeur à l’Université Bar Ilan

3 Les Druzes se réclament de la filiation midianite de Yithro, beau-père de Moshe. Mais ils ont été islamisés au 7ᵉ siècle et ont retrouvé leur indépendance religieuse vers l’an mille : https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2016/02/12/yitro-et-nous/

4 Mordekhai Kedar ajoute : « Comme je n’ai pas pu interviewer les kidnappeurs, je ne sais pas si c’est grâce aux efforts conjoints des autorités ou grâce à ce message mais ce qui compte c’est que les kidnappeurs ont rendu le corps. »

5 Et pourtant, nous sommes toujours condamnés pour usage excessif de la force ! Devons-nous être de bons enfants ? https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2016/02/07/devons-nous-être-de-bons-enfants/

6 Hadar Goldin, Oron Shoul, Avera Mengistu et Hisham El Sayed:
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2021/05/21/je-crains-les-cessez-le-feu/
https://bokertovyerushalayim.wordpress.com/2021/04/13/yom-hazikaron-les-disparus-de-tsahal/

Publicité

4 commentaires

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s