Israël : Obligation de réserve pour les juifs de France ?

Chronique d’un papy flingueur

Rassemblement à Tel Aviv le 18 mars 2023

Israël vit une profonde crise de société

Deux thèses s’opposent violemment entre la coalition au pouvoir et l’opposition, termes qui reviennent sans cesse ainsi que ceux de démocratie, dictature, coup d’État. Pour la majorité, son pouvoir est légitime. Le peuple s’est exprimé et ses élus doivent réaliser leur programme. Les mouvements de rue, la foule, n’ont aucune légitimité. Pour l’opposition, le mouvement de protestation – particulièrement puissant – contre le programme du gouvernement – dont la réforme judiciaire-, agit au nom du peuple et non contre lui. Il manifeste une alternative populaire authentique à un pouvoir qui mettrait en cause la démocratie israélienne.

Qui menace le pays d’un Coup d’État ? La coalition ou l’opposition ? Une grande inquiétude s’est emparée du public juif français. Il est difficile de défendre un gouvernement de droite allié à l’extrême-droite nationaliste et religieuse. Et pourtant ! Sémantique. « La gauche israélienne parle de terroristes (juifs), de fascistes, et même de pogrom. Les ennemis d’Israël ne diraient pas mieux. Piège lexical »1. Faut-il suivre la gauche israélienne ?

L’enfer est pavé de bonnes intentions

Les partisans des deux camps sont crédités d’une égale volonté de défendre l’État d’Israël. Mais les bien intentionnés à gauche peuvent faire de gros dégâts quand ils reprennent les termes de ghetto, pogrom, apartheid, dictature, sans faire l’effort d’analyse nécessaire de trouver le mot juste. Et la droite ne condamne pas assez les propos « racistes, homophobes, antidémocratiques » de certains dirigeants israéliens.

Manifestation à Tel Aviv le 11 mars 2023

Devoir de réserve ?

Taire son inquiétude, c’est ce que font de nombreux responsables communautaires et de nombreux Juifs de France. Des femmes habillées en servantes de la série télévisée « The Handmaid’s Tale » lors de la manifestation contre la réforme judiciaire à Tel Aviv le 11 mars 2023.

Des groupes juifs français de gauche s’opposent à la réforme judiciaire en Israël.

Ces associations signataires sont : Arzenou France, Avoda Europe, Avoda France, Beit Haverim, Centre Medem, Cercle Bernard Lazare, Cercle Léon Blum, Habonim Dror, Hachomer Hatzair, J. Call, La Paix Maintenant, la Maison Itshak Rabin, Saut Jeune, Socialisme et Judaïsme.

JCall lance un appel qui sera rendu public lors de la conférence organisée conjointement avec le Centre Communautaire Laïc Juif (CCLJ) de Bruxelles et La Paix Maintenant le lundi 27 mars à 18h30 au Parlement européen avec la participation à la tribune de : Elie Barnavi, David Chemla, Alain Finkielkraut, Bernard Guetta, Patrick Klugman, Rivon Krygier, Anne Sinclair, Robert Badinter…

« Huwara refait la une de l’actualité sécuritaire israélienne.… après la ’ratonnade’ qui a suivi le meurtre, le 26 février dernier, des deux frère israéliens Hillel et Yagel Yaniv… Se limiter à la gestion du conflit israélo-palestinien sans faire progresser une solution politique peut permettre la survenue d’accalmies, ce qui estcertes important, mais non pas l’éradication de la violence… Cet attentat confirme également à quel point les extrêmes se rejoignent et font le jeu de leurs adversaires qui font parfois office de partenaires. Quoi de plus efficace qu’un odieux attentat pour faire oublier les exactions commises par des résidents d’implantations – le fait qu’elles le soient en représailles n’excuse rien –, ainsi que le manque de résultats des forces de sécurité israéliennes, et les déclarations abominables d’un Smotrich (certes contraint de les atténuer quelque peu mais qui n’en pense pas moins…) ! Un Israël illibéral, État bananier promouvant des lois personnelles privilégiant les politiques et leurs copains, n’est pas, n’est plus l’Israël que nous connaissions2. »

BHL

La lettre de La Paix Maintenant du 6 mars 2023BHL j’aime Israël

Bernard-Henri Lévy a écrit un texte émouvant dont voici quelques lignes :

« C’est dans la société civile israélienne, qui résiste aux entreprises suicidaires du gouvernement Netanyahou, qu’est le cœur battant d’Israël. J’aime Israël. Je l’aime depuis le premier jour, lendemain de la guerre de 1967, où je découvris cette terre inconnue où tout me parlait en secret. C’est dire mon inquiétude, et ma colère, au vu de la crise politique et morale qui secoue, désormais, le pays. Et c’est, à l’heure où j’écris, la volonté de détruire la Cour suprême qui est, à Jérusalem, la clef de voûte du système politique. Les apprentis sorciers d’aujourd’hui arriveront-ils, alors, à leurs fins ? Heureusement, rien n’est moins sûr. Car c’est un vent de révolte qui se lève, en Israël même, contre ces entreprises suicidaires. Et ce sont ces forces vives que les Juifs et leurs amis doivent, à tout prix, partout, encourager. Il faudra, pour cela, garder deux convictions bien en tête. Israël a triomphé de tant de crises qu’il y a peu de doute quant à l’issue et que, dans la longue histoire de cette jeune nation, les mauvais bergers comptent pour peu. Et si je me trompais, si le vent du nihilisme l’emportait pour un temps, si la métaphysique de Herzl paraissait s’engloutir dans la pire des politiques, il ne faudrait ni céder au découragement ni tomber dans le piège sournoisement tendu par les mauvais esprits : de même qu’il y a une idée de la France, ou de l’Italie, ou de n’importe quel autre pays, qui survit à ses défigurations, de même Israël serait outragé, abîmé, mais vivant3 ».

Yonathan Arfi président du Crif

Dans un édito « Regard juif de France sur la crise en Israël »Yonathan Arfi dénonce les « discours populistes, stigmatisants et haineux dans le débat public israélien, et ce jusque dans les propos de certains ministres en poste ».

Pour Patrick Klugman : « Le sionisme est démocratique ou ne sera plus »

« De quoi est-il question dans la crise qui secoue Israël ? L’avenir du sionisme, dont on n’a pas assez dit qu’il était démocratique ou n’était pas. Ce qui menace (la démocratie) c’est Bezalel Smotrich, Ce qui la menace c’est Itamar Ben-Gvir, Ce qui la menace c’est la volonté du Premier Ministre Netanyahou d’échapper à tout prix à toute poursuite judiciaire… Ce qui la menace surtout, c’est le pacte scellé entre ces trois-là dont on ne sait ce qu’il faut redouter : qu’il ait été conçu par conviction ou par cynisme ou pire, par l’alliance néfaste des deux4. »

Marc Knobel : « Israël : les Juifs de diaspora doivent-ils se taire ? »

Marc Knobel membre de JCallet de La Paix Maintenant est catégorique et excessif. Il se comporte en censeur et est très critiqué pour cela.

« C’est avec tristesse et peine que je veux porter sur l’Israël d’aujourd’hui, mes yeux, mon regard et encore mon amour. Depuis quelques semaines, une droite israélienne revancharde, brutale et sectaire, recroquevillée sur ses plates certitudes et repliée sur elle-même, dirige le pays. Et, de retour aux affaires, malgré les nombreuses et gravissimes accusations de corruption le concernant, le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, en l’espace de quelques semaines, vient de semer le chaos. De ce chaos, il porte l’entière responsabilité. Le nouveau ministre de la Justice, Yariv Levin, nommé à la fin du mois de décembre 2022, a une obsession. Il veut réduire significativement les prérogatives de la Cour suprême… Le premier d’entre eux s’appelle Bezalel Smotrich et il est ministre des Finances. Ce que l’on retient de lui, c’est la violence de ses positions à l’encontre des Palestiniens, violence qui est pourtant connue depuis longtemps puisqu’il précise, depuis des années, les options qu’il réserverait aux Palestiniens : vivre sous souveraineté israélienne, mais en étant citoyens de seconde zone, sans droits politiques, ou quitter définitivement le pays. Le héros des colons israéliens soutient l’annexion des territoires et s’oppose catégoriquement au processus de paix. Plus récemment, après l’horrible fusillade qui a été commise par un terroriste palestinien à l’encontre de deux jeunes frères israéliens, respectivement âgés de 22 et 20 ans, Hallel et Yagel Yaniv, des représailles ultra-violentes menées par des Israéliens habitant les implantations voisines ont eu lieu le 26 février 2023, dans le village arabe de Hawara. Ces représailles s’apparentent à un pogrom… Israël est à un carrefour de son avenir. Soit il devient une théocratie ou une dictature, comme le disent nombreux israéliens, soit il reste une démocratie libérale et il reste attaché à nos fondamentaux. Il lui faudra enfin accomplir une autre révolution, un jour. Faire la paix (enfin) avec les Palestiniens, car l’on ne peut éternellement dominer un autre peuple sans mener ce faisant son pays au désastre. Et c’est parce que j’aime ce pays, que je fais ce choix de défendre en diaspora, ne vous en déplaise, un Israël du juste, un Israël du sage, un Israël de l’éthique, plutôt qu’un Israël féroce qui se perdrait et qui, ce faisant, serait condamné, un jour ou l’autre, à disparaître5. »

Mais Marc Knobel et La Paix maintenant ne nous disent pas comment faire la paix avec les Palestiniens car personne aujourd’hui ne sait comment y parvenir. Ils se complaisent dans l’illusion d’« un compromis raisonnable entre les peuples israélien et palestinien afin de répondre à leurs aspirations nationales légitimes, dans la sécurité pour chacun d’entre eux ». Les défenseurs de la solution à deux États sont souvent des menteurs ou des hypocrites. Cette solution est souvent présentée pour indiquer que ce sont les implantations en Cisjordaniela rendent impossible ! La réalité est toute autre aujourd’hui. Voyons pourquoi.

Quelques associations du lobby palestinien

Smotrich à Paris

Smotrich est traité de tous les noms : suprémaciste juif, sinistre personnage, fondamentaliste religieux, incendiaire patenté, ministre arabophobe, fasciste homophobe, ultracolonialiste et ultrareligieux et j’en passe. Quelques jours avant sa venue à Paris, le lobby palestinien islamo-gauchiste a tenté de l’interdire.

Non à Smotrich : 54 organisations et personnalités se mobilisent. Le 14 mars 2023, cinquante-quatre organisations et personnalités avec signataires NPA AFPS Capjpo EuroPalestinePCF Samidoun Paris Banlieue ISM France LDH Droits Devant ! Collectif Palestine Campagne Unitaire pour la libération de Georges Abdallah Perspectives Musulmanes Orléans Loiret PalestineCollectif Palestine VaincraLigue de la Jeunesse Révolutionnaire BDS France Montpellier. ISM se mobilise le 2 avril 2023 pour la libération de Georges Abdallah ! « Faisons de ce 2 avril une journée internationale d’actions pour notre camarade parce que Georges Abdallah qui est de toutes nos luttes et que nous sommes de son combat. Car Palestine vivra ! Et Palestine vaincra ! La Palestine aux Palestiniens, de la mer au Jourdain ! »

« Quelques heures privées à Paris et ce sinistre personnage s’en retourne en ’terre promise’ de la Palestine occupée. Une tâche noire de plus dans l’histoire de France6 ». Les antiracistes de CAPJPO-EuroPalestine écrivent le 20 mars 2023 « Le rat Smotrich est venu en catimini… Et comme un rat qu’il est, il est venu en douce,… Mais cette vermine fasciste ne peut pas jouer les gros bras ici, ni dans la plupart des autres pays… Nous l’avons fait reculer et les Palestiniens, alliés aux opposant israéliens anticolonialistes, le feront disparaître ! »

Un étranger ne peut pas comprendre : Y a d’la joie

Hamas Daily :

« Un étranger ne peut pas comprendre l’intensité de la joie d’un Palestinien à l’annonce d’une attaque terroriste contre des Israéliens Le 12 mars 2023, le quotidien Felesteen, identifié au mouvement Hamas, a publié un article intitulé « Libérateurs de joie – À propos de la jeune génération en Cisjordanie » faisant l’éloge des attaques terroristes menées par de jeunes Palestiniens de Cisjordanie contre des Israéliens. L’article, écrit par Abdallah Al-Lidawi et également publié sur le site Internet de la branche armée du Hamas, les Brigades Izz Al-Din Al-Qassam, décrit la montée de joie et d’adrénaline qui éclate dans la rue palestinienne après chaque attaque terroriste contre des Israéliens, comme les attentats-suicides et les attentats à la bombe contre des bus et des cafés, et déclare que ces opérations sont la preuve de la vitalité, de la puissance et de la gloire du peuple palestinien. Cette joie, écrit-il, a un « parfum spécial » et s’exprime par des gens qui s’exclament de bonheur et de louanges, se rassemblent sur les places et dans les rues publiques, distribuent des bonbons et s’embrassent, ainsi que des cris de louange pour Allah via les systèmes de sonorisation des mosquées7. »

Bleu bonnet et bonnet bleu

Joseph Massad

Ne nous y trompons pas. Les ennemis d’Israël mettent dans le même sac tous les sionistes qu’ils soient de gauche ou de droite. Ainsi pour Joseph Massad professeur de politique arabe moderne et d’histoire intellectuelle à l’université Columbia de New York :

« Les Juifs israéliens libéraux et leurs partisans internationaux sont de retour. Ils ont soudainement attiré l’attention après que le nouveau gouvernement dirigé par Benjamin Netanyahu a annoncé ses plans de réforme judiciaire – une décision qui affecterait les libertés coloniales des Israéliens juifs en tant que citoyens privilégiés de l’État juif sur le plan racial et colonial… Les deux groupes d’apologistes cherchent à embellir Israël et prétendent à tort qu’il était démocratique avant Netanyahu alors qu’en fait, il n’a toujours été rien de plus qu’une colonie de peuplement prédatrice basée sur des lois qui accordent des privilèges raciaux et coloniaux aux colons juifs qui vivent dans un démocratie de race supérieure8 ».

Masar Badil

Masar Badil :

« les opérations de résistance et de guérilla sont un droit inhérent de notre peuple, afin de restaurer ses droits et de libérer sa patrie. La mission des forces populaires, des intellectuels révolutionnaires et du mouvement de solidarité est de renforcer le soutien populaire arabe et international et la solidarité avec la résistance, car elle est le fer de lance de la lutte contre l’occupant et une voie stratégique pour atteindre les objectifs de notre peuple palestinien : le retour, la libération et la victoire,… Chaque opération de résistance qui a lieu à l’intérieur de la Palestine occupée en 48, ou à Jénine, Naplouse et Jérusalem, chaque missile, bombe et balle à Haïfa, Lod et Hadera, a un écho et un impact qui sont entendus directement à New York, Paris, Londres, Berlin et dans les couloirs de la Maison-Blanche9 ».

Appel palestinien historique contre l’apartheid israélien publié sur Oumma.com

« La première conférence nationale palestinienne anti-apartheid appelle à un front mondial pour démanteler le régime israélien de colonialisme de peuplement et d’apartheid. Nous, les participants à la première conférence nationale palestinienne contre le régime israélien de colonialisme de peuplement et d’apartheid, à commencer par le département anti-apartheid de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP),… nous nous sommes réunis lors de cette conférence pour intensifier notre lutte coordonnée et stratégique afin d’exposer et de démanteler le système israélien de colonialisme de peuplement, d’apartheid et d’occupation militaire qui opprime notre peuple dans son ensemble, dans sa patrie et dans la diaspora, depuis la Nakba de 194810 ».

Importation du conflit en France et antisémitisme

sionistes religieux

L’article de Guillaume Dieuleveult, Galvanisés par la présence de sionistes religieux au gouvernement israélien, ils sont lancés dans une dangereuse surenchère » Le Figaro du 22 mars 2023 est illustré par cette photo. Sans commentaire.

Sionistes-sur Seine

Dans toutes nos analyses, n’oublions pas qu’Israël est une « villa dans la jungle ». En Syrie, la guerre civile a fait des centaines de milliers de morts. Le Liban – autrefois la Suisse du Moyen Orient – est aujourd’hui un pays sinistré… La distance qui nous sépare du théâtre des opérations devrait nous inciter à favoriser le rapprochement entre les deux camps. En France nous ignorons souvent les réalités israéliennes profondes. Nous ne connaissons pas suffisamment les hommes, la vie sociale, économique et politique et l’âme du pays. Souvent notre méconnaissance de l’hébreu nous oblige à prendre connaissance des faits et des idées à travers des traductions pas toujours fidèles ou partisanes. Comme le débat en Israël est extrêmement violent, ne soyons pas la mouche du coche. Faisons preuve de modestie, de réserve et d’humilité. Notre engagement partisan doit passer après celui de la défense du pays. Et surtout, pensons moins à notre gloire personnelle et plus à l’avenir d’Israël. AN

Albert Naccache, Temps et Contretemps


1 Natan Devers.

2 Ilan Rozenkier La Paix Maintenant lundi 6 mars 2023

3 BHL Israël, son génie et ses mauvais bergers La règle du jeu 20 mars 2023

4 Le sionisme est démocratique ou ne sera plus – Patrick Klugman – 19 mars 2023

5 Marc Knobel – La règle du jeu Israël – « les Juifs de diaspora doivent-ils se taire ? »

6 Roland RICHA Assawra (La révolution) Lundi, 20 mars 2023

7 MEMRI Dépêche spéciale n° 10525 Hamas Daily Mars 2023

8 Joseph Massad Middle East Eye 14 mars 2023

9 Masar Badil, 11 mars 2023

10 Palestinian BDS National Committee (BNC) – 20.02.23 Oumma.com

Publicité

3 commentaires

  1. La droite a gagné les élections législatives et applique son programme. Comme à son habitude la gauche, mauvaise perdante, avec l’appui non dissimulé de différents pays étrangers, en particulier les USA dirigés par Obama /Biden et toute la clique CIA etc. Car une question simple est à poser : qui finance ?

    J’aime

  2. Merci Albert ! Beau panorama de ce qui se dit d’un bord à l’autre en passant par les extrêmes…

    Mais je retiens ce que j’ai fait depuis le début de ces manifestations et qui est écrit en conclusion dans cet article :

    Faisons preuve de modestie, de réserve et d’humilité. Notre engagement partisan doit passer après celui de la défense du pays. Et surtout, pensons moins à notre gloire personnelle et plus à l’avenir d’Israël. AN♦

    J’aime

    • Merci Jean-Charles. A un de ces jours à une réunion de la loge B’nai B’rith de Versailles. Amitiés. Albert

      J’aime

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s