« Anders Zorn » : peintre ou photographe ?

anders-zorn-kari.jpgPar Eva Naccache

Comme souvent, le Petit Palais nous fait découvrir un trésor !!!

Anders Zorn (1860-1920) est une grande figure de la peinture suédoise avec son ami Carl Larson (exposé en 2014).

Rodin disait de lui qu’il était « l’un des meilleurs artistes de son temps ».

Anders Zorn, peintre, paysan et mondain nous annonce l’exposition.

Peintre : 150 œuvres, aquarelle, pastel, huile nous présentent les différents aspects de son talent.

Paysan : sa vie, son amour pour la terre, le retour à Mora et l’installation de son musée dans son village familial, les œuvres pérennisant la vie à la ferme le confirment.

Mondain : par ses portraits, son implication dans « la bonne société », les astuces qu’il a utilisées pour se « lancer ». Il fait les portraits de deux Rois de Suède et de trois Présidents américains. En France, il reçoit la légion d’honneur. Ce titre va bien à l’homme et sa vie le confirme.

Anders Zorn.jpg
Anders Zorn

Sa vie
Sa mère a une brève liaison avec un brasseur qui lui laisse un souvenir : Anders. Confié à ses grands-parents, l’enfant grandit à Mora, comme un paysan de Dalécarlie, enfance modeste et heureuse.

Il hérite de ce père inconnu, le pécule qui va lui permettre d’entrer à l’Académie des Beaux-arts de Stockholm en 1872 ; il a quinze ans. Il s’y fait remarquer cinq ans plus tard par le Roi en personne, Anders a exposé un délicat portrait« le deuil » une des plus belles aquarelles que je connaisse. Toutes ses aquarelles sont des « bijoux »

Peu en harmonie avec le conservatisme environnant, il décide de voyager. Il choisit d’abord Madrid en quête « de soleil, de jolies filles et de mendiants pittoresques » Puis il fait le tour de la Méditerranée ; il excelle à représenter le miroitement de l’eau, peut-être inspiré par la jeune photographie.

A 22 ans, il s’installe à Londres, dans le très élégant quartier de Mayfair, il s’équipe à crédit et conquiert rapidement une clientèle mondaine.

En 1885, il rentre en Suède et épouse Emma Lamm, fille d’un commerçant juif qui lui ouvre de nombreuses portes.

Son œuvre
Il représente ses modèles en « situation ».

Grand succès ; il croque le banquier et industriel juif allemand Ernest Cassel, songeur devant son bureau, cigare à la main, dans un ensemble raffiné de roux, noir et blanc.

Il reprendra ce thème pour portraiturer à l’huile cette nouvelle bourgeoisie d’affaires.

Il ne flatte pas le sujet ; c’est un virtuose de la lumière, il utilise la composition en diagonale ; ajoute un rien du japonisme à la mode.

Dans une salle de l’exposition sont regroupés des portraits à l’huile et des croquis ; croquis rapides presque psychologiques : Rodin, Renan, Anatole France, Verlaine (le seul ayant demandé à être payé comme modèle), Côte à côte on a installé les portraits d’Antonin Proust, ministre des Beaux Arts, de sa maîtresse Rosita Mauri et du mari de cette dernière ; les styles les techniques picturales sont encore plus remarquables quand on sait les liens entre les personnages.

Après Londres et Paris, Zorn est invité comme commissaire de la section suédoise à l’exposition universelle de Chicago. Encouragé par les collectionneurs, il entame une brillante carrière américaine. Il fera alors les portraits des Présidents

Anders Zorn n’oublie pas ses origines paysannes ; il observe le folklore : peint une poissonnière en costume local, la danse de la Saint Jean. Revenu à Mora, il utilise sa fortune pour racheter des fermes, les regrouper pour en faire le musée ZORN ; il y exposera les nus refusés à cause de la pilosité des modèles !! Ses baigneuses à la Renoir se moquent de la censure…

Eva NaccacheIl s’éteint en 1920 ayant renoué avec « la vie sauvage » chasse, pêche, vie paysanne et utilisation du dialecte local. Pas de descendants avec son épouse mais il a reconnu plusieurs enfants. EN♦

Voir aussi :
Exposition du Petit Palais (décembre 2017)

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s