Les Balaam modernes (5)

C’est un mage qui allait à dos d’ânesse. Il s’agit du Balaam biblique. Son nom, bien qu’il soit discuté, serait « en lien avec le nom de son père Beor…brûler, déchiqueter, détruire, ainsi appelé à cause de la puissance destructrice attribuée à ses malédictions. » (Hengstenberg). Il habitait en Mésopotamie. Balak l’envoya, avec de grandes récompenses, pour maudire Israël…

Inexorablement, le peuple d’Israël avance. Ni dans la plaine, ni dans la montagne, il ne se laisse arrêter. C’est pourquoi Balaam est mis en place…

Pinocchio mensonge2Léon Tolstoï se demandait :

« Quelle sorte de créature unique est-elle celle que les dirigeants de toutes les nations ont disgraciée et broyée et expulsée et détruite, persécutée, brûlée et noyée, et qui en dépit de leur colère et de leur furie, continue de vivre et de prospérer ?… Le Juif est le symbole de l’éternité… Il est celui qui détient depuis si longtemps le message prophétique et l’a transmis à l’humanité. » (Léon Tolstoï, Qu’est-ce qu’un juif ?).

Ban Ki Moon

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, a reconnu lui-même le 18 décembre 2016 lors de sa dernière allocution devant le Conseil de sécurité des Nations unies sur la situation au Moyen-Orient que l’ONU s’était montrée injuste envers l’État d’Israël. Mais quel journal aurait eu l’esprit de le relever ?

« Certains se demanderont peut-être pourquoi j’ai choisi d’aborder la question de la Palestine alors qu’il y a tant de crises dans la région. Le conflit israélo-palestinien n’est pas la cause des guerres au Moyen-Orient, son règlement peut donner un élan favorable à la paix dans la région. Ces 10 dernières années, J’ai constamment plaidé pour qu’Israël ne fasse pas l’objet d’un parti pris au sein des organes des Nations Unies », a-t-il ajouté. « Les actions et les déclarations qui glorifient la terreur sont inacceptables », a-t-il insisté. « Des décennies de manœuvres politiques ont créé une quantité disproportionnée de résolutions, de rapports et de conférences critiquant Israël ». Ban a noté que :

« Dans bien des cas, plutôt que d’aider la cause palestinienne, cette réalité a entravé la capacité du Conseil de l’ONU à remplir son rôle de manière efficace ». « Pendant tout ce temps, l’ONU a adopté 223 résolutions condamnant Israël, alors que seulement huit condamnent le régime syrien qui a massacré ses citoyens ces six dernières années. C’est absurde », a-t-il poursuivi.

En août 2013, Ban avait déjà expliqué qu’Israël n’était pas traité équitablement : « malheureusement, en raison du conflit israélo-palestinien, Israël est accablé par la critique, il souffre de préjugés, et parfois même de discriminations ». Entre 2006 et 2015, l’ONU a condamné Israël 61 fois, le reste du monde 56 fois… Ban déclarait que l’organisation avait voté un volume «disproportionné» de résolutions contre Israël, ce qu’il considérait comme ayant «anéanti la capacité de l’ONU à remplir efficacement son rôle ». … « Des décades de manœuvres politiques pour créer un nombre disproportionné de résolutions, de rapports de comités contre Israël » concluait le secrétaire général qui faisait le bilan de sa présidence à la tête de l’ONU. Toutes ces déclarations peuvent être vérifiées dans le journal britannique The Independant, un journal pourtant fort hostile à la politique israélienne.

Pour un professeur canadien, l’antisémitisme est présent dans la politique occidentale.

Dans Slate du 18 juin 2015 l’antisémitisme est une composante des politiques occidentales actuelles, c’est la thèse défendue dans le National Post par Julien Bauer, politologue à l’Université du Québec à Montréal et chercheur à l’Institut canadien des recherches judaïques. Le professeur de sciences politiques détaille l’évolution du sentiment antijuif : dans un premier temps, c’est bien sûr une haine d’ordre religieux qui prédomine. On abhorre le peuple « déicide ».

Retour en force de l’antisémitisme économique

Frédéric Sroussi signe le 29 janvier 2019 le « retour en force de l’antisémitisme économique »; la réapparition des attaques contre la banque Rothschild , symbole de la prétendue « finance juive », est l’exemple le plus flagrant de ce retour en force de l’antisémitisme économique. C’est lors de la campagne présidentielle en France de 2017 que le nom Rothschild résonna à nouveau comme un repoussoir (que l’on croyait pourtant être tombé en désuétude) afin de discréditer le candidat Macron qui avait travaillé quatre ans dans un établissement financier de la grande famille de banquiers juifs. Le retour de l’antisémitisme de type anticapitaliste avait donc déjà semé les graines qui allaient faire éclore ses fleurs malodorantes….

Rappelons que le nom Rothschild est devenu signe d’infamie en particulier sous la plume obscène de l’un des plus importants idéologues de l’ antisémitisme moderne : Edouard Drumont(1844-1917). Drumont, le journaliste, le député d’Alger, mais surtout Drumont le fondateur de Ligue nationale antisémitique de France (1889), était possédé par l’antisémitisme auquel il voua toute sa vie.

Drumont publia le best-seller intitulé La France juive en 1886. Ce brûlot se vendit à 62.000 exemplaires en une année, et atteignit vite la 150ème édition.

Ce pamphlet continue d’influencer la pensée malsaine de nos contemporains : en effet, l’antisémite professionnel, Alain Soral, réédita La France juive en 2012…

N’oublions pas que Drumont fut fortement inspiré par le théoricien du socialisme utopique, le fouriériste Alphonse Toussenel (1803-1885) qui publia en 1847 (mais j’ai trouvé une édition datant de 1845…),  Les Juifs, rois de l’époque, histoire de la féodalité financière. Ce pamphlet est considéré comme étant à l’origine de l’antisémitisme de gauche, comme l’explique la politologue Armelle Le Bras-Chopard.

Ces mythes antisémites qui ont aussi pavé la voie à la Shoah sont donc ouvertement de retour.

Les organes des enfants palestiniens

Dans un article d’opinion, Robrecht Vanderbeeken, professeur à la VUB et secrétaire national de l’ACOD Culture (le pendant flamand de la CGSP), a affirmé que des enfants palestiniens de Gaza étaient tués par l’armée israélienne pour leurs organes. Des propos jugés antisémites…

Le Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme (Unia) a déposé une plainte contre ces propos nettement antisémites autant que calomnieux. Suite à cela, la rédaction du site a publié un “correctif”, retirant quelques expressions “trop fortes” mais en maintenant le caractère calomnieux des accusations :

« Israël commet des crimes de guerre, y compris les enlèvements d’enfants et leur assassinat. Toutefois, on ne peut en déduire qu’il y a un lien de cause à effet entre ces assassinats et le vol d’organes à des fins de greffes ! »

Manfred Gerstenfeld interviewe Jehudi Kinar (Le Dr. Manfred Gerstenfeld préside le Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem).

Et quelques histoires belges…

Jehudi Kinar a été Ambassadeur d’Israël en Belgique et au Luxembourg de 2003 jusqu’à la fin de 2007. Avant cela, il a été affecté aux Pays-Bas, en Allemagne, aux Etats-Unis et au Canada.

« La Belgique est un pays doté d’un système politique complexe qu’il est difficile d’analyser… « Elio di Rupo a été nommé Premier Ministre d’une large coalition de six partis… (Il y a) son attitude hostile, ainsi que de celle de son parti envers Israël, depuis de nombreuses années déjà… ». Lorsqu’il était Premier Ministre de la Région Wallonne, Di Rupo a déclaré « qu’il n’avait pas connaissance de l’existence de Juifs pauvres »…

« Nous avons connu plusieurs autres mauvaises expériences avec les Socialistes. En 2001, un tribunal politiquement orienté a été mis sur pied contre le Premier Ministre Ariel Sharon, et les Généraux Rafaël Eitan et Amos Yaron, concernant leur implication présumée dans les meurtres de Palestiniens par la milice chrétienne dans les camps de réfugiés de Sabra et Shatila. Nous avons gagné devant le Tribunal du District. Puis, en 2003, les Socialistes wallons et flamands, les Verts et le CDH – un ancien parti chrétien wallon – ont fait voter une modification rétroactive rare de la loi au Sénat, qui permet de poursuivre des citoyens non-belges pour des crimes commis n’importe où.

« Après le kidnapping de Guilad Shalit, en 2006, Di Rupo est apparu par un communiqué de presse affirmant qu’Israël s’était saisi de ce prétexte pour lancer une guerre contre le Liban. L’ambassade israélienne a répondu en faisant remarquer que le PS n’avait jamais condamné les attaques à la roquette depuis Gaza contre les citoyens de Sderot. Di Rupo a déclaré un peu plus tard qu’il poursuivrait sa ligne politique contre Israël, malgré la lettre arrogante de l’Ambassadeur d’Israël. Ces lettres de l’ambassade israélienne ne méritaient pas de réponse, et c’était comme une marque de fabrique du PS »…

Le jeudi 22 janvier 2009 Elio Di Rupo affirme : « Il y a eu des milliers d’enfants, des milliers de femmes, des milliers d’innocents, des milliers de civils qui ont été tués. »

Le président du Parti socialiste belge, M. Elio Di Rupo, était l’invité de l’émission « Questions Publiques » de la RTBF….

On se demande de qui le président du PS tient ces chiffres absolument fantaisistes qu’il avance avec aplomb sur une radio publique à une heure de grande écoute.

Dans un entretien accordé le 28 avril 2018 à « L’Écho », Elio Di Rupo, le président du Parti socialiste, a critiqué le gouvernement fédéral en l’accusant de mener une politique favorable aux plus riches et de faire du pays « une Belgique des diamantaires anversois ». Cette expression ne manquera pas de réactiver « certains » préjugés, notamment celui associant les Juifs à l’argent, dans la mesure où dans l’imaginaire belge le diamant est toujours associé et bien à tort aux Juifs… »

Quand on dit « diamantaires anversois », dans l’imaginaire collectif, on entend « diamantaires juifs ». Les spécialistes et les acteurs du secteur pourront répéter à l’envi que le marché diamantaire de la Métropole est aujourd’hui dominé par des Indiens appartenant pour la plupart à la communauté jaïn originaire du Gujarat ou du Maharastra. Monsieur et Madame tout le monde associeront encore l’industrie du diamant aux Juifs. Si bien que l’expression « diamantaires anversois » n’est qu’un synonyme de « diamantaires juifs »….

En reprenant à son compte ce préjugé antisémite qui associe les Juifs à l’argent, le fait est que ce soit voulu ou non, cette phrase assassine, digne d’un leader populiste d’Europe centrale, ne manquera de faire mouche auprès de tous ceux qui se sentent exclus de la société et qui estiment à tort que les Juifs appartiennent aux classes dirigeantes qui écrasent les plus démunis.

En cela, il a commis une grave erreur, doublée d’une faute morale. Un président de parti ne peut ignorer la force des préjugés et des idées reçues… La figure emblématique du Juif, c’est le banquier Rothschild. Le Juif est donc haï pour son lien supposé à l’argent, à l’usure, aux banques prétendument apatrides et toutes-puissantes.

Même au sein de la famille socialiste belge, des figures aussi prestigieuses que Jules Destrée et Edmond Picard ont trempé leur plume dans l’encre de l’antisémitisme. Cela ne fait pas du Parti socialiste un repère d’antisémites obsédés par la « banque juive ». Des hommes comme Camille Huysmans et Emile Vandervelde ont heureusement donné le ton de l’humanisme et de la fraternité au sein de ce parti »…

3 mai 2018 par Nicolas Zomersztajn.

Le 23 janvier 2018 Julien Bahloul, journaliste à i24NEWS_FR est introduit au parlement belge pour la cérémonie en mémoire des victimes de la Shoah (la première organisée par le Parlement belge) en présence du président du parlement israélien Yuli Edelstein. Quelle ne fut la stupéfaction de Julien Bahloul de constater que presque tous les députés belges étaient absents et que les deux tiers des personnes présentes étaient des juifs extérieurs. Les députés belges absents dans leur grande majorité à la cérémonie du souvenir de la Shoah au parlement belge.

Nouveaux livres

Aliocha Wald Lasowski annonce une nouvelle défaite de la pensée. L’auteur présente le nouvel essai J’accuse ! 1898-2018. En ouverture de son livre, Alexis Lacroix, à la fois journaliste et essayiste, éditorialiste proche du terrain et intellectuel engagé dans la réflexion du temps long, insiste sur l’urgence avec laquelle il faut revenir sur « les configurations de la barbarie antijuive ». Alexis Lacroix met la gauche face à ses contradictions et lui demande de s’interroger sur son histoire où Sartre dénonçait le climat de haine qui intoxiquait la vie politique française des années 1920, le poète et dramaturge Oscar Mandel écrit au milieu des années 2010, dans Être ou ne pas être juif, qu’« un jour ou l’autre, une tornade de violence peut de nouveau s’abattre sur les Juifs […], la vieille haine continuera à engendrer les vieilles persécutions et les vieilles humiliations »… La barbarie demeure. Elle est au cœur de notre société. Le dépôt de haine, raciste, antisémite, est toujours là. Ce qui fait dire à Pierre-André Taguieff, philosophe, politologue et historien des idées, auteur de plusieurs livres sur la question, que « nous sommes entrés dans un nouvel âge de la judéophobie ».

La croissance inquiétante de l’antisémitisme en Europe par Claire Lepoutre ne doit-elle rien aux médias et aux politiques en Europe ?

Après toutes les horreurs du XXème siècle envers les juifs et Israël, comment en sommes-nous revenus là, avec toutes ces choses dans nos cœurs et dans nos pensées ? J’ai honte.

J’ai lu quelque part: « Il se voit d’un œil trop flatteur pour trouver sa faute et la détester » Ps 36:3 Tob.

Yod (Lalou) raycFin. CR♦

Christian Rayet, mabatim.info

Publicités

Un commentaire

  1. Magnifique resume et plaidoirie qui justement ecrite par de non juif donc d autant plus impartial et fidelement et tristement veridique…
    Nous juifs nous ne nous mortifirons ni formaliserons de ce lamentable constat car nous savons que cette haine provient de leur jalousie voir malgre tout notre pouvoir de resiliance et d etre habite par notre foi en dieu et de tjs avancer contre vent et maree..
    LA JOIE ET LE PRIVILEGE D ETRE JUIF tout notre etre est emprunt de notre identite sans decalage de la pensee et de l etre…etre une entite en soi…
    Nous baffouons le bagayement des nations …😊😘💪

    J'aime

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s