La détresse masquée des Chrétiens palestiniens

chrétiens orient symbole_Noun.jpgLe martyre des Chrétiens d’Orient fait l’objet, de la part tant des gouvernements occidentaux et des Chancelleries que de la presse, d’un évitement, d’une lâche dérobade. Les motifs en sont multiples : crainte (supposée) d’une aggravation supplémentaire de leurs conditions de (sur)vie ; considérations géostratégiques et économiques liées à l’approvisionnement en pétrole provenant du Moyen-Orient, ou à des exportations lucratives (civiles comme militaires) vers les pays de la même région ; souci de préserver des zones d’influence (plus fantasmée que réelle) ; pusillanimité à défendre ceux qui sont plus proches par les valeurs en des temps où les « Indigénistes » et autres « racialisés » monopolisent la parole et l’intérêt mal placé d’Européens battant sans cesse leur coulpe.

L’apparition de l’État Islamique et les exactions commises par ses combattants à l’égard des populations civiles ont contraint à révéler le sort réservé aux populations des territoires conquis ainsi que de ceux dans lesquels ils pratiquent leur actions terroristes (Égypte notamment).

Yezidis et Kurdes ont été victimes de massacres, viols, conversions forcées. Mais également les Chrétiens, ces derniers dhimmis depuis que les Juifs n’existent quasiment plus en terres arabo-musulmanes où leur nombre avoisinait le million d’âmes au début des années 1950.

Très timidement, parce qu’il ne pouvait en être autrement, la presse « mainstream » s’est fait l’écho des massacres perpétrés dans des églises, des viols, pendaisons, et autres exactions. Sans trop s’attarder cependant, par crainte d’alimenter la soi-disant « islamophobie » – terme inventé par la Confrérie des Frères Musulmans et remis à la mode par l’Ayatollah Khomeiny pour museler toute parole critique envers l’islam et les musulmans dans les pays occidentaux qui ont aboli depuis des lustres le délit de « blasphème ».

Les Gouvernements occidentaux ont, de leur côté, fait preuve d’une pudeur de violette sur le sujet…

A fortiori, ne veulent-ils surtout pas, ni l’une ni les autres, évoquer le sort des Chrétiens d’Orient quand ils ne sont ni Syriens, ni Irakiens, mais …Palestiniens.

Car les Palestiniens ne sont victimes que de « l’occupation israélienne », ils ne sont ni musulmans ni chrétiens, mais seulement Palestiniens, et ne connaissent entre eux aucune discrimination : la logorrhée est connue ad nauseam.

La réalité est cependant moins idyllique pour les Palestiniens chrétiens, bien davantage victimes des Palestiniens musulmans qui, conformément aux injonctions coraniques, les traitent comme des dhimmis, les pillent, les menacent, les violentent.

L’article écrit par Raymond Ibrahim en fournit de multiples exemples, qui attestent de manière éloquente que la sélection occidentale entre victimes obéit, une fois de plus, à des critères qui sont tout sauf loyaux et indiscutables.

Paraphrasant Villon, nous sommes tentés de demander, au nom de ces victimes oubliées de tous, « frères humains, et d’abord frères chrétiens, qui, ailleurs que nous, vivez… », lisez, pensez à nous, faites quelque chose pour nous – et non pour votre idéologie qui vous aveugle, et nous tue un peu plus vite. DK

Lire :
La Détresse Masquée des Chrétiens Palestiniens
par Raymond Ibrahim
16 juin 2019
Source : Gatestone Institute

justiceDanielle Khayat, MABATIM.INFO

Publicités

3 commentaires

  1. Cela ne fait que poursuivre la triste histoire de Yézidis, des coptes et des minorités chrétiennes qui subissent depuis des siècles la tyrannie sanguinaire des musulmans. Ils sont laissés à l’abandon par les états occidentaux qui font preuve d’une lâcheté exemplaire. Hier je voyais sur Arte une émission sur les djihadistes repentis qui après avoir servis dans les rangs de Daech, confessaient tous les crimes commis au nom d’Allah. Ils en étaient eux-mêmes écoeurés de cette boucherie à laquelle ils avaient participé. Actuellement ils recherchent tous les criminels et les images qui en attestent. Et pendant ce temps-là nous nous demandons s’ils faut soustraire ces bourreaux à la justice du pays où ils ont sévi. Nous sommes les seuls à nous poser ce genre de question. Cherchez l’erreur!

    J'aime

  2. Désespérant de constater la lâcheté des responsables européens !

    Ceux-ci laisseront leur civilisation disparaître. D’ailleurs l’on peut aisément croire que c’est un projet auquel ils participent.

    Des idéologues qui s’imaginent bienfaiteurs, en mettant de côté les véritables valeurs essentielles à l’humanité.

    J'aime

  3. Merci d’enfoncer, encore une fois, ce clou et d’alerter l’opinion sur le sort des Chretiens d’Orient en général et palestiniens en particulier. Les Juifs de Versailles ont déjà, il y a plusieurs années tenté de le faire sur le terrain. Initiative bloquée pour des raisons fumeuses
    Jean-Jacques Hadjadj

    J'aime

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s