La France au bois dormant

La situation sanitaire et économique, plonge la France, dans un schéma inédit, que nos dirigeants jugulent à vue, à l’aide de moyens exceptionnels. L’espoir, sauver le maximum de vies, et la reprise future, qui se produira c’est sûr, vu que notre appareil productif est intact.

Mais aujourd’hui le vrai danger est ailleurs. Bien plus grave, dans la mesure où il s’agit des fondements mêmes de notre République, de notre démocratie, et c’est l’ensemble de notre système social, de notre identité, et de notre loi constitutionnelle qui sont en jeux.

En effet, l’Islam en France, et son enfant maudit l’Islamisme sapent depuis des décennies le cœur même de notre pays, sous l’œil complaisant, sinon complice de nos gouvernants, de nos medias, d’un certain monde associatif, noyauté par une gauche extrême qui se répand dans tous les strates de la société, dans nos institutions, nos syndicats, etc. qui pensent avoir trouvé dans l’islamisme un allié objectif, un nouveau prolétariat, propre à modifier en profondeur les bases de notre système socio-économique, qui est leur but ultime..

La boite de Pandore a été ouverte en 1974 par VGE, un visionnaire, qui accueille en France des populations subsahariennes, en garantissant le maintien de leur culture, et en instituant le regroupement familial. Le coup de grâce sera donné par F. Mitterrand en 1981 avec la régularisation de centaines de milliers de sans-papiers. Moins de 10 ans plus tard c’était le voile à l’école et la burqa dans la rue… « c’est grand c’est généreux la France »

Le projet planétaire de l’Islam, est de convertir et soumettre la planète, patiemment mais sûrement. L’Europe des lumières, est un terrain propice, en raison de son humanisme, de sa tolérance, de son ouverture intellectuelle, mais aussi de sa démographie vieillissante. La vraie richesse c’est l’homme – c’est vrai !! La France, ventre mou de l’Europe en est la proie favorite, avec la population musulmane la plus importante d’Europe, sa complaisance mêlée de repentance coloniale, prête à accueillir sur son sol des populations africaines et magrébines possédant un peu de Français.

Résultat : des territoires de la République, pratiquement colonisés « dits perdus », un refus obstiné de ces populations de vivre notre laïcité, de respecter nos valeurs, notre histoire, notre identité, en toute impunité et avec la ferme intention de nous dominer.

Le spectre du refus, justifié, de l’amalgame, celui de pousser de paisibles citoyens musulmans aimant la France, à se radicaliser, paralyse depuis des décennies infernales, nos dirigeants qui s’agitent, mais qui en fait sont obnubilés par les bulletins de vote de ces Français, dont un certains nombres sont des ennemis de l’intérieur. Pendant ce temps, l’Arabie Saoudite, le Qatar, la Turquie, et d’autres tissent leur toile de conquérants, et jouent chez nous le « Cheval de Troyes » avec leur bras armé, les Frères Musulmans, qui la jouent soft avec leur « Taqya » de pseudo-intellos, et qui dominent le CFCM avec l’UOIF qui clame sa laïcité, les vrais Salafistes et les intégristes de tous bords qui recrutent à tout-va, qui créent des Écoles coraniques, qui contrôlent plus de 100 mosquées dirigées par des Imams étrangers dont 50 % viennent de Turquie. A cela s’ajoutent un tissu associatif cultuel largement subventionné, et qui instille à tous les niveaux de la société des éléments toxiques en tous genres, petits caïds, dealers, spécialistes de la vérole des réseaux sociaux, sans parler de l’entrisme pratiqué à tous les niveaux de l’Etat y compris dans la police, nous le savons. Toute cette mouvance contrôle les populations, leur pratique de l’Islam, leur port du voile, etc.

Pour clore ce cercle vicieux infernal vient s’ajouter la complicité des Islamo-gauchistes, qui sont leurs idiots utiles, et qui s’imaginent, les pauvres, utiliser l’Islam pour créer un nouveau prolétariat révolutionnaire. Grâce à la FI, au PC, a EELV, etc. Ils infiltrent des pans entiers de la société, des institutions, des syndicats (sud Rail, l’Unef) de nombreuses associations tels « les indigènes de la République », les mouvements antiracialistes, qui ne sont que des officines islamistes. Toute cette mouvance, participe du bras armé de l’Islam conquérant

Depuis 1990, la France est le pays ayant subi le plus d’attentats islamistes revendiqués, dont un grand nombre contre des juifs. La liste est impressionnante, dans le pays qui accueille le plus de musulmans, et qui les traite comme des citoyens à part entière, y compris les sans-papiers, qui ont le droit de manifester. La stratégie de conquête s’étend à l’École, aux enseignants, à l’Église et aux ecclésiastiques, et bientôt aux corps d’État.

« La France au bois dormant » semble enfin se réveiller et sortir de sa torpeur. Nos dirigeants-complices découvrent effarés l’ampleur des dégâts et l’état de délabrement de notre République et de tous ces fondements. Notre président, le dos au mur, affirme sa détermination, par de virils coups de menton, il n’est pas le premier ! mais après ce long sommeil, son pays n’est plus le même, et nous assistons maintenant à une levée de boucliers planétaire du monde musulman, Erdogan en tête, qui traite notre Président de malade mental, car il ose s’attaquer à l’Islam. Fort de millions de musulmans prêts à se sacrifier au nom d’Allah, notre choix sera de nous soumettre ou de nous battre. La guerre civile est déjà commencée.

La patrie étant clairement en danger, aurons-nous la volonté et les moyens d’entreprendre ce combat vital auquel nous sommes contraints ?

L’équation est d’une complexité abyssale, et nécessite la prise en compte et de conscience, que notre pays est envahi, conquis, dénaturé, violé et humilié.

— Une détermination sans faille et par la force sera impérative ;

— Tenir compte de nos compatriotes musulmans est une condition sine qua non. Les associer à ce combat est une nécessité absolue ;

— Quel dirigeant aura le courage d’entreprendre ce qu’ont fait les Russes, les Chinois, les Serbes, ou les Syriens au nom de l’intérêt national ?

Actuellement, nos moyens d’agir sont très limités, du fait de notre fantastique démocratie, aujourd’hui totalement utilisée et instrumentalisée pour briser nos fondamentaux : nos lois constitutionnelles, françaises, européennes, la commission des droits de l’homme nous paralysent totalement et nous sommes sidérés face à un ennemi qui lui est déterminé, qui a le temps et qui est déjà bien implanté chez nous.

Sans une modification réglementaire urgente rien ne sera possible.

J’ignore s’il est encore temps d’en sortir, mais une chose est certaine, c’est que notre « douce France » est en voie de Libanisation, et qu’il n’y a pas de partage possible en terre d’Islam, car les infidèles et les croisés doivent disparaître ou se convertir. ML

Marc Lumbroso, MABATIM.INFO

2 commentaires

  1. Trop tard ! « Vos compatriotes musulmans Francais « ne voteront pas pour vos idees sur les actions a entreprendre d urgence.
    Pour les prochaines elections ,ils voteront pour les « Francais « qui.leur ouvriront les grandes.porte du pouvoir.!
    La voie royale est deja tracee.!

    J'aime

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s