Orient XXI : « La dangereuse religion de la laïcité responsable de la violence islamique »

Le site « Orient XXI » se présente comme le journal de référence du monde arabe et musulman. Il a été fondé par d’anciens journalistes du Monde diplomatique à la tête desquels Alain Gresh. Ses orientations sont violemment anti-israélienne, anti-marocaine, et droitdelhommiste. Il milite pour un monde décolonial.

Le jour même de la décapitation d’un professeur par un islamiste, le 5 octobre 2020, Orient XXI a publié un article intitulé « L’islam est-il une religion violente ? », écrit par le directeur du site Alain Gresh. L’article démontre que le Coran incite moins à la violence que les livres sacrés des autres religions, juive et chrétienne.

Juste un mois et quelques victimes d’attentats plus tard, le 5 novembre, Orient XXI sous la plume du sociologue franco-iranien Farhad Khosrokhavar dénonce le coupable : c’est la laïcité.

Démonstration :

Il y a eu 23 attentats djihadistes « réussis » en France, contre 10 en Angleterre, 5 en Allemagne, 2 en Espagne et 7 en Belgique. De même, il y a eu 247 morts en France contre 93 en Angleterre, 15 en Allemagne, 36 en Belgique et 208 en Espagne. Ce qui différencie la France des autres pays cités, c’est la laïcité à la française que Farhad Khosrokhavar appelle « néo-laïque » ou « laïciste ». Il affirme qu’elle a pris un virage « religieux », qu’elle est devenue une « religion civile » alors que, par le passé, elle ne l’était pas.

La pointe acérée de la laïcité dirigée contre les musulmans favorise entre autres, leur radicalisation.Il faut revenir, dit-il, à la laïcité des pères fondateurs, à savoir un principe de gestion de l’État dans sa neutralité religieuse et l’acceptation d’une société où chacun respecterait la religion de l’autre sans vouloir lui imposer des normes en réprouvant par exemple le foulard, le burkini, la djellaba ou encore d’autres insignes religieux. Il faut revenir à la laïcité « modérée » dont un exemple parmi d’autres est celle que prône l’Observatoire de la laïcité.

Revenir à la laïcité modérée ?

Mais qu’est la laïcité modérée ? Après que les ennemis de la laïcité l’ont revendiquée, pour l’attaquer, nouvelle, ouverte, apaisée, intelligente, plurielle, souple, voici qu’Orient XXI la veut « modérée ». Une nouvelle façon de détruire la laïcité.

La loi de 1905 n’a pas visé spécifiquement une religion, son objectif était d’apaiser les conflits entre l’État et les religions. Il existait à l’époque en France le catholicisme, le protestantisme et le judaïsme, et tous se sont adaptés à la laïcité. Les islamistes sont arrivés en masse récemment. Leurs dirigeants, en France et à l’étranger, réclament que la loi soit adaptée à leurs coutumes et à leurs règles. Ils incitent à la violence, sous prétexte de blasphème ou pas, des attentats se sont produits bien avant les caricatures. Ils cherchent à provoquer une nouvelle guerre de religions.

Contrairement aux autres religions, l’Islam intervient dans la politique et dans la vie quotidienne. La dhimmitude, cette ancienne coutume, ordonne la supériorité du musulman sur le juif et le chrétien. L’Islam radical, wahhabite ou salafiste n’est pas compatible avec la laïcité qui prône la séparation de l’État et de la religion ni avec le triptyque républicain : Liberté, Égalité, Fraternité.

Orient XXI, que certains qualifient d’islamo-gauchiste, terme auquel je préfère la dénomination « rouges-bruns-verts » comme les nomme Alexandre Del Valle, est dans la continuité de ceux qu’on appelait pendant la guerre d’Algérie « les idiots utiles ». Ils croient à leurs idées et les défendent coûte que coûte mais ce faisant ils desservent leur idéal. Les islamistes radicaux ne sont pas les damnés de la terre, ils combattent pour Allah et la sharia, pas pour la justice et le bonheur de l’humanité. Les mollahs iraniens ont éliminé les communistes iraniens qui croyaient à la révolution et qui les avaient aidés à accéder au pouvoir.

« La France paie un lourd tribut à sa laïcité devenue fondamentaliste, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de ses propres frontières. » écrit Khosrokhavar. L’appel d’Orient XXI à rejeter la laïcité est une menace non voilée. À cause de la laïcité, des meurtres ont été perpétrés comme ceux du père Hamel, de Sarah Halimi, de Samuel Paty et des émeutes provoquées, comme à Champigny, Oyonnax ou Argenteuil. Ce n’est que le début.

La solution pour Orient XXI serait d’amender la Constitution française, de modifier la notion de laïcité, d’abandonner les valeurs de la France républicaine pour les adapter à l’islamisme radical.

Ce qu’ils attendent de la France s’appelle « soumission ». KF

Klod Frydman, MABATIM.INFO

N.B. : Orient XXI ne sévit pas qu’en France. On lira avec intérêt l’article de Mohammed Boudarham dans le journal marocain « Le 360 » : Comment le site d’information « ORIENT XXI » est devenu le fer de lance d’une nébuleuse hostile au royaume,

4 commentaires

  1. Sur ce sujet , l’éventuelle dhimitude de la France, on ne peut pas dire qu’ une prise en main, un changement de direction soit adopté par la classe dirigeante.
    Cette position défensive adoptée , ou plutôt un arc boutement augure bien mal de la tactique employée.
    A moins que ces dirigeants ne soient pas convaincus de l’existence d’une entreprise concertée de déstabilisation.

    J'aime

  2. En Angleterre et aux USA, comme dans la plupart des pays on confond laïcité et « sécularisme ». Le sécularisme c’est la liberté religieuse, l’Etat n’intervient pas dans la vie des religions, le contraire n’est pas toujours vrai.
    En Israël c’est « hiloni » qu’on oppose à religieux. Le « hiloni » est non observant.
    En Islam, la religion c »est le « dîn ». Il peut avoir comme sens : obéissance, état, coutume, jugement, culte, pouvoir, code de vie…

    La religion est la référence, contrairement à la laïcité.
    Si en France la laïcité garantit la liberté religieuse, elle défend avant tout la liberté absolue de conscience, la séparation des églises et des institutions et l’égalité devant la loi.
    La laïcité implique la citoyenneté, la responsabilité, l’esprit critique, la liberté d’expression.

    Il y a incompatibilité de la laïcité avec le dîn, La laïcité est symbole de liberté, il n’est pas surprenant que l’Islam qui exige la soumission à la religion soit en guerre contre elle. L’entériner en France transformera effectivement le citoyen en dhimmi.

    J'aime

  3. Très bon article ! Oui méfions-nous de ceux qui veulent que la France « s’adapte » aux exigences de l’islam et de ses idiots utiles ! C’est le retour à la case dhimmi assuré !

    J'aime

  4. la laicite a la « française » est effectivement en voie d’extinction , la France jacobine et assimilatrice qui faisait de bons petit français de ses arrivants a laissé la place a la France des quartiers islamisés , les habitants du pays ont enteriné ce changement fondamental en constituant des regions qui seront de plus en plus homogenes dans le futur , ici et la chacun restant groupé autour de son ethnie .Cette France ressemble de plus en plus a l angleterre ou aux USA , et de moins en moins a ce qu elle fut dans le passé .

    J'aime

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s