Israël : Les iels* (Ils et Elles) au bord de la crise de nerfs

[15 janvier 2023]

Ils et Elles en vérité ne sont plus au bord de la crise de nerfs, mais en plein dedans. Dans tous leurs états ! Le peuple a décidé, mais pas comme ils auraient voulu. Ils auraient voulu que ça continue comme avant. Que le peuple vote à droite à la rigueur, mais que rien ne change. Comme cela s’est passé ces deux dernières décennies, par exemple.

C’est-à-dire :

— Que les Juifs ne puissent pas monter sur LEUR Mont du Temple identifié par tous les historiens arabes jusqu’au début du 20e siècle, comme « le Temple de Salomon »…

— Que la Justice continue à s’accommoder des méthodes d’interrogation de la police, plus que douteuses…

— Que la Police continue à ne pas dépendre d’un ministre élu, comme il en va dans tous les pays démocratiques…

— Que la Presse écrite et audiovisuelle continue à mépriser les courants d’opinion qui ne leur siéent pas, y compris lorsqu’ils sont majoritaires, bafouant le principe de l’égalité des expressions politiques qui devraient caractériser cette démocratie dont ils se prévalent, hypocritement…

— Que la Zone C de la Judée-Samarie reste toujours ostracisée et discriminée…

— Que les drapeaux falestiniens au nom desquels sont assassinés les Juifs en Israël et dans le monde, puissent être brandis dans l’espace public israélien, et même dans les universités, y compris par des « Juifs » comme en ce moment par les manifestants de la « gauche »…

— Que l’on maintienne l’immunité parlementaire de députés arabes qui ne respectent même pas le rituel d’inauguration de la Knesset, et qui, se considérant « falestiniens » et non plus israéliens comme dans les années 50 ou 60, ne se gênent plus pour proférer des propos anti-sionistes, ou pour exprimer leur soutien public aux terroristes, sans parler de leurs liens manifestes avec la dite « Autorité falestinienne », chefferie d’une cohorte de mouvements tous plus antisémites et anti-israéliens les uns que les autres.

— Et cerise sur le gâteau, que la Cour Suprême, une Cour qui s’auto-coopte (!), puisse à sa guise continuer de remettre en cause la politique de l’Assemblée du peuple, surtout quand celle-ci penche à droite, au lieu justement de s’en prendre à toutes les « anomalies » trop brièvement évoquées ci-dessus, car elles pourraient fournir la matière d’un énorme Livre Noir de la malfaisance anti-israélienne et anti-judaïque. Car c’est bien aussi de cela qu’il s’agit : s’attaquer au judaïsme dernier rempart aujourd’hui de la civilisation, contre le wokisme, la dérive du genre, la marchandisation et l’esclavage des utérus, la cancel culture, le transhumanisme, et leur tête de proue, LGBT.

La rue bobo telavivienne, ne remplacera jamais la Knesset. Les drapeaux falestiniens qu’elle admet en son sein la délégitime complètement. Et ces ex-généraux qui appellent à la rébellion citoyens et police, et pourquoi pas demain l’armée, sont des irresponsables qui devraient être appelés à retirer leurs paroles ou à en répondre devant les tribunaux.

D’une façon générale, il serait plus sain pour la démocratie israélienne que Tsahal cesse d’être un tremplin vers la vie politique.

Je l’ai déjà écrit et le répète, Israël n’est pas l’Ukraine, et les pressions américaines, via leurs ministres, leurs fondations financées par la CIA, qui sans doute arrosent généreusement certaines fondations israéliennes soi-disant « progressistes », ne pourront pas rééditer Maïdan, où l’on vit l’adjointe du secrétariat d État Victoria Nuland dépenser 5 milliards de dollars (selon ses propos) pour financer un coup d’État, chasser le président pourtant très largement élu, puis désigner le nouveau chef du gouvernement et ses ministres !

Quant au Président Herzog, si l’on peut se féliciter qu’il ait usé de sa fonction thérapeutique anti-hystérique, il eût été aussi indispensable qu’il rappelle aux perdants des dernières élections, qu’il est impératif de respecter le résultat des urnes… Et qu’à cela, dans une démocratie, point d’autre alternative. J-PL

Jean-Pierre Lledo, MABATIM.INFO
cinéaste


* La dernière débilité du wokisme, dite « écriture inclusive », emploie le « iel » pour évoquer une personne quel que soit son genre !!! Et en Israël, les bobos raffolent des dernières « nouveautés »…

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s