Crétins

lapins-cretins 1Des Alpes ou des Pyrénées, des savanes ou des océans, le Crétin se reconnaît à une caractéristique : il adhère aux thèses complotistes.

Les Crétins sont grégaires. Vous les retrouvez volontiers regroupés dans les réseaux sociaux autour de pseudos ou de Hashtag où fleurissent les Oussama, les Merah, les Kouachi, les Coulibaly.

N’essayez pas d’argumenter avec les Crétins : leur droit à émettre des thèses négationnistes se situe, pour eux, sur le même plan que le droit à la liberté d’expression. Prétendre que la Shoah est une fumisterie, que les tours jumelles effondrées sont l’œuvre du Mossad, que la lune n’a jamais été foulée par l’homme, que les dessinateurs de Charlie sont toujours vivants, est, à leurs yeux, un simple droit au débat public.

Naît-on Crétin ou le devient-on ? Les experts n’ont pas encore tranché. Il faudrait pour cela une méta-analyse qui permettrait de suivre les Crétins de leur naissance jusqu’à leur mort et de guetter l’apparition des premiers signes. On peut juste noter que, sur un plan épidémiologique, l’explosion du pourcentage de Crétins dans la population devient préoccupante. Certains chercheurs incriminent l’Éducation, d’autres le changement d’environnement avec l’apparition de l’Internet.

Si ce n’est par la naissance, pourquoi devient-on Crétin ? On peut observer qu’en général, les Crétins, de par leur faible niveau intellectuel et culturel, ont du mal à appréhender les réalités d’un monde de plus en plus complexe. Pour s’insérer dans un débat auquel ils ne comprennent rien mais qu’ils estiment avoir droit d’enrichir, il leur faut simplifier à outrance et quoi de plus simple que de tout résumer à un vaste complot international où, comme d’hab, les Juifs jouent le premier rôle.

Mieux : en relayant le complotisme et le négationnisme, le Crétin se sent valorisé puisqu’il est porteur d’un message supposé minoritaire. Il pense faire partie d’une élite, hors du mainstream, face à des veaux adhérant à la même thèse.

D’où le risque de contagion du crétinisme : qui, en effet, ne voudrait pas faire partie de « ceux qui savent mieux que les autres » ?

Certains Crétins sont totalement inoffensifs, notamment ceux qui vous expliquent qu’Elvis Presley, Cloclo, Johnny et Michaël Jackson ne sont pas morts et font la teuf tous les soirs sur une île secrète du Pacifique, de lascives indigènes sur les genoux. D’autres le sont beaucoup moins…

Certains, en effet, n’hésitent pas à capturer, torturer et tuer un petit vendeur de téléphone juif, censé, à leurs yeux, contrôler le Dow Jones et le CAC 40.

Il ne faut pas omettre de s’intéresser aux non-Crétins qui profitent de l’existence des Crétins pour faire fonctionner leur boutique. Les itinéraires d’un Thierry Meyssan, d’un Tarik Ramadan ou d’un Dieudonné M’Bala M’Bala sont édifiants à cet égard.

Pour le moment, malgré cette contagiosité, les Crétins font globalement l’objet d’un rejet de la part de la population et ils en ressentent un profond ressentiment qui exacerbe encore plus leurs convictions, les amenant même à commettre des actes violents.

Les Crétins sont crétins, certes, mais, paradoxalement, ils ont un sens aigu (animal ?) de la communication et, telle une meute de loups, ils sont plutôt experts en organisation. Le danger de les voir se réunir dans une Internationale crétiniste n’est pas à exclure et la perspective d’une Terre – plate, bien entendu – recouverte d’une épaisse couche de crétinisme, peuplée de zombies acculturés entonnant le chant de leur lutte finale, ne relève plus tout à fait d’une science-fiction improbable.

Livre JPCBrrr…JPC♦

Jean-Pierre Chemla, mabatim.info

Publicités

4 commentaires

  1. Le cretinisme, maladie du siecle ou evolution normale ?
    Une etude encore non publiee revele que l’amoindrissement du cerveau est en relation avec le changement climatique.
    Un des remedes proposes serait la mise en hibernation.

    J'aime

  2. Bravo ! Quel plaisir de lire des choses intelligentes écrites avec cette légèreté, même quand il s’agit de sujets qui nous pèsent sur l’estomac. On en redemande !

    J'aime

Laisser un commentaire. Il sera visible dès sa validation.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s